28 Septembre 2013

Tesseract

(2x + 1)4 = 16x4 + 32x3 + 24x2 + 8x + 1

Corpus Hypercubus de Salvador Dali.
Corpus Hypercubus de Dali exposé au Metropolitan Museum of Art de New York (1954).

Corpus Hypercubus selon Jean-Louis Mourier.
Trolls de Troy - Tome 10 de Mourier et Arleston (Couverture spéciale du coffret tomes 9 à 12 millésimé 2010).

Dans Trolls de Troy - Tome 10 - " Les enragés du Darshan (II)" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier parodie le tableau, Corpus Hypercubus, de Salvador Dali sur la couverture de son album édition coffret tomes 9 à 12. Ici, Jésus est joué par le troll Teträm, Gala Dali par le vénérable Rysta Fuquatou, et à l'horizon, la baie de Port Lligat est remplacée par la ville d'Eckmül .

Avec ce dessin, Mourier fait aussi référence à d'autres œuvres de Dali. Comme par exemple: Persistance de la mémoire où les montres molles sont remplacés par des sfroumptchs et une carotte, à l'Eléphant spatial où les pétaures tiennent lieux de pachydermes aux pattes frêles, aux tiroirs de la Vénus aux tiroirs / La femme aux tiroirs / Le cabinet anthropomorphique / ...

 

En 1954, Salvador Dali peint une étonnante crucifixion, Corpus Hypercubus ou Christus Hypercubus. Le tableau représente Jésus crucifié sur le patron tridimensionnel d'un hypercube. Un hypercube est une figure géométrique constituée par huit cubes se développant selon les trois axes: la longueur, la largeur et la profondeur. Cette croix jaillit de nulle part flotte au-dessus d'un damier. Comme suspendu dans le vide, le Christ y est crucifié sans clou apparent, le dos plaqué sur un cube central proéminent. Une femme, Gala, l'égérie et femme de Dali, regarde le Christ, extasiée.

Dali fait référence à un objet mathématique à quatre dimensions qu'il représente en deux dimensions: l'hypercube ou tesseract. En géométrie, l'hypercube est l'analogue quadridimensionnel du cube, lui même analogue tridimensionnel du carré, bidimensionnel. Glups ! ^^

La difficulté est de se représenter un tel objet, la quatrième dimension pouvant être le temps, et les représentations de celui-ci, les transformations liées au cube dans le temps. Concept élaboré en 1888 par le philosophe anglais Charles Howard Hinton.

L'outil mathématique permet donc de manipuler des objets qui dépassent de loin nos capacités de conceptualisation. Et c'est ainsi, que le corps de Dieu incarné dans le Christ évoque par cette abstraction géométrique: la Croix du Supplicié, développée en trois dimensions est représentée sur une toile, espace à deux dimensions l'ensemble concernant en fait la quatrième dimension. Ne viens pas me dire que les maths ça ne serre à rien ! ^^. Le mystère du Christ, pour l'artiste, ne peut s'inscrire que dans une dimension sacrée, absolue, hors de l'espace et du temps.

Salvador Dali: "Le corps du Christ devient métaphysiquement le neuvième cube suivant les préceptes du discours sur la forme cubique de Juan de Herrerra, constructeur de l'Escurial".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure , #religion-mythologie

Commentaires