Attention, un pirate effrayé peut en cacher un autre...

Le Cri d'Edvard Munch.
Le Cri de Munch exposé à la Galerie nationale d'Oslo (jusqu'à son vol en 2004).

Le Cri selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 34 d'Uderzo et Goscinny (Page 41, case 1).

Dans Astérix - Tome 34 - "L'anniversaire d'Astérix et Obélix, Le livre d'or" (Uderzo et Goscinny, Edition Albert-René) Albert Uderzo parodie la toile d'Edvard Munch, Le Cri, sur une planche de sa BD. Le personnage terrifié est remplacé par Baba, le vigie des pirates. En arrière plan, les deux promeneurs sont supplantés par Astérix et Obélix qui abordent le navire.

 

Pour avoir plus d'infos sur cette toile et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Selon Donald Olson, professeur d'astrophysique à l'université du Texas, ce coucher de soleil d'un rouge flamboyant, était vraisemblablement provoqué par les cendres émises lors de l'explosion du volcan Krakatoa en 1883.

Edvard Munch: "La maladie, la folie et la mort sont les anges noirs qui ont veillé sur mon berceau".

Retour à l'accueil