15 Avril 2010

Le dernier spectacle

"Je ne sais ni chanter, ni danser, ni jouer la comédie. Que pourrais-je faire d'autre qu'animateur de télévision ?".

Caricature de David Letterman (Bryan Hitch).

Dans le comics book Ultimates - Volume 2 Chapitre 4 - "Frère" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch croque David Letterman et lui fait jouer son propre rôle d'animateur TV interviewant Madame Pym alias la Guêpe.
(L'image est tirée du chapitre 4, planche 2, case 1).

 

David Michael Letterman (1947) est un animateur de télévision américain. Il commence par travailler en tant qu'animateur de radio puis à la télévision comme animateur et présentateur de météo pour la station WTHR à Indianapolis. Il se fait connaître pour ses comportements imprévisibles.

En 1975, il déménage en Californie afin de devenir scénariste humoristique et commence par écrire des sitcoms comme Good Times. Il se produit également au Comedy Store, une salle de spectacle renommée pour être un tremplin pour les jeunes humoristes. Il fait de l'humour sarcastique dans l'émission The Tonight  show dont il devient animateur régulier.

Il obtient alors sa propre émission matinale sur NBC intitulée The David Letterman Show qui se décline ensuite en 1982 sous l'appellation de Late Night with David Letterman. Une émission osée et imprévisible qui devient bientôt culte car différente des autres talk shows.

En 1993, Letterman part chez CBS et anime The Late Show with David Letterman. Mais une autre personnalité de la télévision américaine fait bientôt parler de lui: Jay Leno. Les deux animateurs sont souvent comparés, Letterman est plus apprécié par la critique tandis que Leno obtient de meilleures cotes d'écoute.

Avec Oprah Winfrey, Ray Romano, et Jay Leno, David Letterman compte parmi les animateurs historiques les plus appréciés de la télévision américaine.

David Letterman: "Une signature manuscrite révèle souvent le caractère de son auteur. Et parfois même son nom".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #television-radio , #journalisme

Commentaires