18 Janvier 2012

Le dispensateur de mort

Guillermo del Toro: "[Frank Frazetta] est un artiste olympien qui a défini la fantasy du XXe siècle".

Death Dealer de Frank Frazetta.
Death Dealer de Frazetta (1973).

Death Dealer selon Liam Sharp.
Red Sonja - One more day de Sharp, Gray, et Palmiotti (Couverture).

Dans le comics book Red Sonja - One more day (Sharp, Gray, et Palmiotti, Dynamite), Liam Sharp rend hommage au célèbre dessin, Death Dealer de Frank Frazetta sur la couverture de sa BD. Ici, le Death Dealer et sa hache sont remplacés par Red Sonja et son épée.

 

Death Dealer est une peinture de Frank Frazetta, réalisée en 1973. Elle dépeint un guerrier menaçant, recouvert d'une armure et monté sur un destrier noir. Il est coiffé d'un casque à cornes et son visage est masqué par les ombres, seuls ses yeux rouges luisants sont visibles. Il porte une hache ensanglantée dans la main droite, et un bouclier dans la main gauche.

L'écrivain James Silke a écrit quatre romans autour du Death Dealer. Le premier tome, Le Heaume Maudit, a pour couverture le dessin qui nous intéresse aujourd'hui.

Cette série de romans commandée par Tor, l'un des plus grands labels de fantasy américains, narre la légende du Death Dealer. Bien avant l'avènement de l'Atlantide, dans un monde sombre pétri de violence et de sorcellerie, la Terre tremble sous les sabots de la horde des Kitzakks tout-puissants. Ils sont invaincus. Ils veulent conquérir le monde entier, et surtout cette vallée luxuriante qui, bien des siècles plus tard, deviendra la mer Méditerranée. Personne n'ose se dresser contre eux. Personne, sauf un homme: Gath de Baal. Afin de sauver le peuple de la forêt, il devra déjouer les ruses des dieux, et porter le heaume maudit, devenant ainsi l'incarnation de la Mort en personne, le Death Dealer.

 

Edit du 05/12/2013:

Deux ans plus tard après son Death Dealer, en 1975 donc, Frazetta couchait sur le papier le dessin ci-dessous:


(©Frank Frazetta).

Quand je suis tombé sur ce dessin en préparant un autre article, j'ai immédiatement pensé à cette couverture de Liam Sharp. Je reste bien sûr convaincu que cette couv' de Red Sonja est un hommage au Death Dealer, mais je me demande si ce noir et blanc n'a pas non plus inspiré Sharp en ce qui concerne la prise au vent des cheveux de la rousse et de la crinière du cheval... ou pas ! ^^ Quoiqu'il en soit c'est toujours réjouissant de contempler l'œuvre de Frank Frazetta. Allez ! Fin de la digression ! Bisous ! Et à plus dans bus ! ^^

John Milius, réalisateur de Conan le Barbare: "Conan le Barbare est une histoire façonnée par Frazetta et Wagner [...]. Je comparerais Frazetta à Maxfield Parrish ou Frederic Remington. Ils sont des artistes qui innovent en permanence. Le nombre de leurs imitateurs parle de lui-même".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration

Commentaires