18 Mars 2012

Baignade interdite

"Levons notre verre aux femmes qui boivent et qui fument".
(©Robert Shaw alias Quint)

Les dents de la mer de Steven Spielberg.
Les dents de la mer de Spielberg (1975).

Les dents de la mer selon Arthur Suydam.
Deadpool: Merc With A Mouth #2 de Dazo et Gischler (Couverture de Suydam).

Dans le comics book Deadpool: Merc With A Mouth #2 (Dazo et Gischler, Marvel) le dessinateur de la couverture, Arthur Suydam, pastiche l'affiche du film Les dents de la mer de Steven Spielberg. Ici, le grand requin blanc est remplacé par Têtepool, et Susan Backlinie alias Christine 'Chrissie' Watkins par Deadpool.

 

Pour avoir plus d'information sur ce film et en voir d'autres adaptations, tu peux aller faire un tour »ici« , »là« , et encore »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

***

Les références qui suivent ne rentrent pas dans le cadre éditorial que je me suis fixé (pas de références interne à la BD !), mais je ne résiste pas à te les montrer quand même en bonus de cet article, en dépit d'avoir leurs propres chroniques.
(Clique sur les images pour les voir en grand).

Deadpool: Merc With A Mouth #1 (Arthur Suydam) et Savage Tales #1 (John Buscema).
Deadpool: Merc With A Mouth #1 (Arthur Suydam)
et
Savage Tales #1 (John Buscema).

Deadpool: Merc With A Mouth #10 (Arthur Suydam) et Wolverine Limited Series #1 (Frank Miller).
Deadpool: Merc With A Mouth #10 (Arthur Suydam)
et
Wolverine Limited Series #1 (Frank Miller).

Deadpool: Merc With A Mouth #11 (Arthur Suydam) et Lone Wolf et Cub #1 (Goseki Kojima).
Deadpool: Merc With A Mouth #11 (Arthur Suydam)
et
Lone Wolf et Cub #1 (Goseki Kojima).

Quint: "... Le premier est arrivé au bout d'une demi-heure. Un requin-tigre de quatre mètres. Vous savez comment on sait ça quand on est dans l'eau ? La distance entre la nageoire dorsale et la queue... On l'ignorait ! Notre mission était si secrète, qu'aucun signal de détresse n'avait été envoyé. On n'a été portés disparus qu'au bout d'une semaine... A l'aube, des requins sont arrivés, on s'est mis en petit groupe, un peu comme les bataillons qu'on voit sur les calendriers, pour la bataille de Waterloo. Dès qu'un requin s'approchait d'un homme, il se mettait à faire des remous et à hurler. Parfois, le requin repartait, mais pas toujours. Parfois, il vous regarde bien droit, droit dans les yeux. Vous savez, le requin, il a... des yeux sans vie. Des yeux noirs de poupée. Quand il fonce sur vous, on a l'impression qu'il est sans vie, jusqu'à ce qu'il morde. Les petits yeux noirs roulent et deviennent blancs, et là...on entend d'horribles cris aigus. L'océan devient tout rouge. Et malgré les cris et les remous, ils déboulent tous. Ils vous déchiquettent...".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires