12 Avril 2010

Allons enfants...

Claude-Joseph Rouget de Lisle (Auteur de l'hymne nationale français): "Mourir pour la patrie, c'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie !".

Le départ des volontaires / La Marseillaise (François Rude).
Le départ des volontaires ou La Marseillaise de Rude ornant l'Arc de Triomphe de Paris.
(Clique sur l'image pour la voir plus en grand)

Le départ des volontaires selon Marcel Gotlib.
Rubrique-à-brac - T(au)ome 3 de Gotlib (Couverture).

Dans Rubrique-à-brac - Tome 3 (Gotlib, Dargaud) Marcel Gotlib parodie le haut-relief de François Rude, Le départ des volontaires dit aussi La marseillaise, sur la couverture de sa BD. Les personnages ne collent pas tous dans leurs attitudes, mais l'ensemble fait bien illusion. Et puis Nô le Japonais est parfait en Génie de la liberté avec le drapeau faisant office d'ailes, et le commissaire Bougret accompagné de l'inspecteur Charolles miment à la perfection les deux volontaires du premier plan…

 

C'est Napoléon qui décide de la construction de l'Arc de Triomphe au lendemain de la victoire d'Austerlitz en 1806. Les changements de régime ralentissent les travaux et il est finalement inauguré par Louis-Philippe en 1836. Il s'inspire des arcs antiques construits par les Romains mais ses dimensions sont colossales: 50 mètres de haut sur 45 mètres de large. Son programme iconographique, œuvre collective d'une vingtaine d'artistes, offre un panorama de la sculpture de la première moitié du XIXe siècle. Six bas-reliefs dans les parties hautes représentent des grandes victoires nationales.

Les quatre groupes à la base de l'arc illustrent les dates décisives de l'histoire de l'Empire et de la République; le groupe le plus remarquable, et qui m'intéresse tout particulièrement aujourd'hui (et toi aussi, j'espère ! ^^), est celui du Départ des volontaires de François Rude (1784-1855). C'est sur l'un des pieds-droits de l'arc, qu'il exécute ce haut-relief sur le thème du départ des Volontaires de 1792. Sur cette sculpture se lit la transposition à l'antique d'un événement de l'épopée révolutionnaire. Le Génie de la Liberté, les ailes déployées, entraîne de la voix et du geste les volontaires de tous âges appelés à défense les frontières. Les souvenirs classiques: le traitement de l'anatomie, les drapés, les cuirasses, les armures, et les armes, s'allient à un nouveau souffle romantique: gestes véhéments, et expressions marquées des visages et mouvements.

Symbole de la patrie française, l'Arc de Triomphe est le point de départ du défilé de la victoire en 1919 et de la descente des Champs-Elysées par le général de Gaulle lors de la libération de Paris en 1944. Depuis 1921, la dépouille du soldat inconnu y repose et une flamme y est maintenue et ranimée tous les soirs.

PS: Sous la voûte de l'arc sont gravés de 1835 à 1895, les noms de près de 150 victoires ainsi que ceux de 660 officiers.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #sculpture-bronze , #militaire

Commentaires

Thanagra 12/04/2010 15:54



Un des premiers projets était de construire sur cette place un éléphant.....et nous aurions du chanter "allons éléphants de la Patrie..."



Chelmi 12/04/2010 17:55



Défense de se tromper ! ^^