14 Avril 2013

Manu tu défends ! ^^

Emmanuel Petit: "On demande trop souvent à la génération 98 de jouer les sauveurs".

Caricature d'Emmanuel Petit (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Emmanuel Petit et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 39, case 3).

 

Emmanuel Petit (1970) est un footballeur français. Manu pour les intimes, commence sa longue carrière dans le petit club de l'ES Argues, où Arsène Wenger le remarque. Une complicité qui va durer des années entre le coach et le joueur. Il rejoint donc l'AS Monaco à 15 ans et parfait sa formation avec les équipes de jeunes. En 1989, il intègre l'équipe pro, championne de France en titre. Dès lors, tout va très vite pour le défenseur. Un an plus tard, il obtient sa première sélection avec les Bleus. En 1991, il remporte la Coupe de France, puis joue la finale de la Coupe des vainqueurs de Coupes l'année suivante face au Werder de Brême.

Malheureusement, tout n'est pas aussi rose avec les Bleus, puisqu'il n'est pas choisi par Aimé Jacquet pour participer à l'Euro 1996. Mais l'année suivante, il remporte le Championnat de France avec Monaco et rejoint son mentor Arsène Wenger à Arsenal de l'autre côté de la Manche. Grand bien lui en a pris, puisque repositionné au milieu de terrain au côté de Patrick Vieira, Petit forme avec l'ancien cannois un duo infranchissable. Dès la première année, les Gunners remportent le titre de Champion d'Angleterre et la Coupe nationale.

Emmanuel Petit est alors rappelé en sélection pour la Coupe du Monde 98 qu'il remporte en inscrivant le dernier but de la compétition face au Brésil en finale. Un but légendaire puisqu'il est le 1000e de l'Equipe de France et le dernier d'une Coupe du Monde disputé au XXème siècle. Il est également de la campagne victorieuse lors de l'Euro 2000, mais aussi de celle plus pitoyable de la Coupe du Monde 2002.

Après l'Euro 2000, Emmanuel signe au FC Barcelone, mais peine à s'imposer dans l'équipe catalane. Un an plus tard, en 2001, il retrouve Londres et les Blues de Chelsea. Lors de sa seconde saison, le nouveau duo qu'il forme avec Franck Lampard permet à l'équipe de remporter un improbable titre de Champion d'Angleterre. Mais les blessures n'épargnent pas l'ancien monégasque lors de sa dernière saison, et en janvier 2005, le champion du monde met un terme à sa carrière professionnelle.

Depuis, il est consultant pour France télévision où certains l'accusent parfois d'être top donneur de leçon. "J'ai entendu ce reproche, mais mieux vaut un donneur de leçons qui sait de quoi il parle plutôt qu'un expert incompétent, non?". En ben moi, je répond: OUI. En 2008, il a aussi écrit son autobiographie intitulée: Emmanuel Petit à fleur de peau.

Emmanuel Petit: "Quand le président de la République absout le "coup de boule" de Zidane, le message envoyé est inquiétant. Il alimente la perte de repères, l'absence de la notion de respect, qui font tant de mal à notre société".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

Commentaires

Bozel 15/04/2013 18:48

Emmanuel Petit est l'un des rare Footballeur qui m'inspire un minimum de respect.

Chelmi 15/04/2013 19:31

Y en a d'autres mais ils se font de plus en plus rare.

Manu 14/04/2013 13:54

Ce tome 12 de Léo Loden est en fait une version réactualisée du hors-série Léo Loden et Jules sauvent la Coupe du Monde

Chelmi 14/04/2013 17:39

Merci pour ce complément d'information.