28 Novembre 2011

Le culte de l'huitre bleue

Je ne sais pas où ils ont été dégotter ce nom ?! Tu me diras que ce n'est pas plus mal que Red Hot Chili Peppers ou Smashin' Pumpkins.

Fire of unknown origin de BÖC.
Fire of unknown origin de BÖC (1981).

Fire of unknown origin selon Tronchet.
Houppeland - Intégrale de Tronchet (Couverture).

Dans Houppeland - Intégrale (Tronchet, Dupuis), Tronchet parodie la pochette de la l'album musicale Fire of unknown origin du groupe Blue Öyster Cult sur la couverture de son intégrale. Ici, les espèces de moines encapuchonnés sont remplacées par une ribambelle de Pères-Noël.

 

Blue Öyster Cult fondé en 1967 surtout connu pour son hit de 1976: Don't fear the reaper. Sa discographie est réputée pour être très inégale. Mais quand le groupe se décide à sortir un bon album, on frise la perfection à chaque fois. Surtout que là, un an après Cultösaurus Erectus, en 1981, on aurait pu s'attendre à une copie conforme de son prédécesseur avec un délai aussi court. Même pas, Fire of unknown origin est très différent, beaucoup plus calme et accessible. Les claviers occupent le premier plan et la guitare de Donald Roeser est plus nuancée. Il est même difficile de qualifier cette musique de hard rock, à l'exception de Heavy Metal: The black and silver, le seul titre à se rapprocher de l'agressivité de Cultösaurus Erectus.

Avec Fire of unknown origin, le groupe a pleinement réussi à s'adapter à son époque, en ajoutant de ci de là des sonorités gothiques. Burnin' for you se taille un joli succès aux Etats-Unis. Cette chanson sonne très rock californien, mais heureusement, elle ne ressemble pas aux niaiseries que l'on pouvait trouver sur les albums Spectres et Mirrors.

Les titres phares reposent toujours sur les nappes de claviers, simples en apparence mais apportant une aisance mélodique que Blue Öyster Cult n'avait pas sur Cultösaurus Erectus. Avec cet album le groupe a réussi à se rendre plus abordable sans pour autant dénaturer son style, ce qui ne sera clairement pas le cas des albums suivants.

Titres de l'album:

1. Fire of unknown origin
2. Burning for you
3. Veteran of the psychic wars
4. Sole survivor
5. Heavy Metal: The black and sylver
6. Vengeance (The Pact)
7. After dark
8. Joan Crawford
9. Dont turn your back

Fire of unknown origin interpelle tout de suite par sa pochette, qui resplendit comme une espèce de vitrail inquiétant. Le côté secte du groupe est fortement renforcé, et une aura mystique flotte dessus avec tous ces signes cabalistiques.

PS: La chanson Veteran of the psychic wars apparaît sur la BO du film Métal Hurlant.

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #musique

Commentaires

Thalviseien 18/06/2013 10:30

Salut !
Les origines (inconnues, huhuh) du nom du groupe sont analysées dans le livre "Blue Öyster Cult La carrière du mal", pavé que j'ai terminé de lire hier soir. Par contre, aucune mention de la bédé de Tronchet.

Chelmi 09/07/2013 17:37

Ah ben merci pour toutes ces précision ! :-)

Thalviseien 09/07/2013 01:58

En gros, d'une chanson de geste écrite dans les années 1960 qui était faite pour reprendre les choses là où Lovecraft les avait laissées, trente ans après sa mort (deuxième chapitre du livre). L'huître bleue, c'est un peu un avatar de Cthulhu. Puis, comme le poème en question avait été mis en chanson par les gards du groupe, c'est devenu le nom de leur groupe pour faire oublier leur répertoire précédent, très psyché et west-coast, enregistré sous un autre pseudo, Stalk-Forrest Group. Si les zicos avaient pas signé avec Columbia, ils auraient encore changé de nom pour faire croire qu'ils étaient d'autres mecs.

Chelmi 18/06/2013 16:43

Ben alors, elle sort d'où cette huître bleue ?! ^^

Thanagra 29/11/2011 07:52


Déjà prêt chez moi .....

Chelmi 29/11/2011 18:15



:-)



Thanagra 28/11/2011 08:21


Joan vient de sortir un album " Lucie in the Skeud " de détournement par son personnage des pochettes des vinyls les plus célèbres de l'histoire de la
musique 


http://www.bdnet.com/catalogue_seriebd_Lucie-In-the-Skeud--Albums

Chelmi 28/11/2011 16:48



Miam miam... de quoi alimenter le blog ! ;-)