18 Janvier 2011

Little Bill

"Innocent ?! Innocent de quoi ?"
(©Little Bill Daguett dans Impitoyable)

Caricature de Gene Hackman (Salvador Larroca).

Dans le comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca caricature Gene Hackman et lui donne le rôle du Dr Jim Braddock, un archéologue.
(L'image est tirée du chapitre 1, planche 19, case 2).

 

Gene Hackman (1930) est un acteur américain. Quittant le collège et le giron familial à l'âge de 16 ans, car persuadé que l'expérience s'acquiert dans la rue et les livres, il s'engage chez les Marines. Mais l'armée ne le satisfait pas, et après avoir occupé différents petits boulots, il entre à l'Université de l'Illinois pour étudier le journalisme et la production télévisuelle, puis intègre la School of Radio Technique de New York. C'est seulement à l'âge de 30 ans qu'il se décide à devenir acteur  il s'inscrit pour cela à la Pasadena Playhouse afin d'y apprendre le métier.

De retour à New York en 1964, Gene joue à Broadway dans la pièce Any Wednesday. Une performance qui lui ouvre des portes puisque la même année, il apparait au cinéma dans Lilith, aux côtés de Warren Beatty. Trois ans plus tard, il obtient son premier grand rôle dans le Bonnie and Clyde d'Arthur Penn. En 1971, nouveau tournant dans la carrière de Hackman avec son rôle du détective Doyle dans le French Connection de William Friedkin. Une prestation qui lui vaut de remporter l'Oscar du Meilleur Acteur un an plus tard.

En 1972, il est à l'affiche de L'aventure du Poséidon de Ronald Neame puis tient la vedette de L'épouvantail de Jerry Schatzberg, et Conversation secrète de Francis Ford Coppola. En 1975, Gene Hackman reprend son rôle du détective Doyle dans French Connection 2, cette fois-ci réalisé par John Frankenheimer. La même année, il joue sous la direction de son complice Arthur Penn dans La fugue avant de s'illustrer dans La théorie des dominos de Stanley Kramer en 1978.

Gene est toujours aussi actif et se retrouve au générique de Superman I, réalisé par Richard Donner. Après avoir repris son rôle deux ans plus tard dans Superman II et avoir joué dans Under Fire, il retrouve une nouvelle fois Arthur Penn en 1985 pour le film Target puis hérite d'un impressionnant rôle dans Mississippi burning d'Alan Parker, où il est nommé à l'Oscar du Meilleur Acteur.

A l'orée des années 90, la carrière de Gene Hackman ne prend pas une ride et l'acteur continue inlassablement à s'illustrer dans des productions de qualité. Il est à l'affiche de deux films réalisés par Clint Eastwood: Impitoyable et Les pleins pouvoirs. On le voit également au sommet des génériques de La firme, USS Alabama et Get Shorty. En 1998, il reprend dans Ennemi d'état un rôle quasi-similaire à celui qu'il tenait dans Conversation secrète. En 2000, il est à l'affiche de Suspicion, un remake du Garde à vue de Claude Miller. Et en 2001, Gene Hackman se produit dans pas moins de quatre films : Beautés empoisonnées, Braquages, La famille Tenenbaums et En territoire ennemi.

Si sa carrière ralentit quelque peu dans les années 2000, Gene Hackman reste l'une des figures les plus marquantes du cinéma hollywoodien.

PS: Les deux films de Jerry Schatzberg et de Francis Ford Coppola, dans lesquels Gene Hackman a joué, ont tous deux reçu la Palme d'Or du Festival de Cannes en 1973 et 1974.

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires

Zaïtchick 18/01/2011 21:21



Très bon méchant aussi dans The Quick and the Dead de Sam Raimi.



Chelmi 21/01/2011 00:23



J'adore les westerns et les film de Raimi, mais pour le coup, je n'aime pas trop Mort ou vif en dépit de son casting très alléchant.