12 Mars 2013

Tirelipimpon

Shaun Ryder: "Les poussins ont toujours été attiré par mon énorme charisme !".

It's great when you're straight... Yeah des Black Grape.
It's great when you're straight... Yeah des Black Grape (1995).

It's great when you're straight... Yeah selon Jamie McKelvie
Phonogram: Rue Britannia #2 de McKelvie et Gillen (Couverture).

Dans le comics book Phonogram: Rue Britannia #2 - "Can't imagine the world without me" (McKelvie et Gillen, Image Comics) Jamie McKelvie pastiche la pochette de l'album musical It's great when you're straight... Yeah du groupe Black Grape. Ici, Carlos est remplacé par Emily Aster.

 

Sous ce titre assez imposant, It's great when you're straight... Yeah, se cache le premier album des Black Grape, bâtit sur les restes de la dissolution des Happy Mondays, groupe iconique de Madchester, à savoir Shaun Ryder, le chanteur et parolier, et Marc 'Bez' Berry, danseur et joueur de maracasses (^^). Pour faire court, les Happy Mondays explosent à cause des problèmes de drogue de Ryder, et de divergence pécuniaires. Ryder est pour ainsi dire laisser pour mort, aux vues de son état, et personne ne pense vraisemblable qu'un jour il puisse revenir faire de la musique... Ce qu'il a pourtant fait et de très belle manière... avec son comparse fêlé et un rappeur nommé Kermit.

Titres de l'album:

1. Reverend Black Grape
2. In the name of the father
3. Tramazi parti
4. Kelly's heroes
5. Yeah yeah brother
6. A big day in the north
7. Shake well before bpening
8. Submarine
9. Shake your money
10. Little Bob

It's great... est un album vivant et joyeux. Grâce à la somme des élucubrations, des influences et du talent de Ryder, le groupe parvient à développer des mélodies pop accrocheuses, des ambiance, qui rentrent immédiatement dans le crâne en ayant recours à pas mal d'expérimentations. On trouve donc sur quelques morceaux de l'harmonica: Reverend Black Grape, sur un autre du sitar: In the name of the father, ou du saxo: Little Bob, se mêlant assez harmonieusement avec des grooves dance, des rythmiques hip-hop, reggae parfois le tout sur une seule piste. Un joyeux bordel où se mêlent en toute impunité guitares, platines, boîtes à rythmes, et guests inattendus.

Tu auras sûrement reconnu la tête popartisée du terroriste Ilich Ramírez Sánchez plus connu sous le nom de Carlos, ou Le Chacal. L'album est sorti un peu plus d'un an après son arrestation.

Shaun Ryder: "Il y a un putain de prix à payer pour tout !".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

Commentaires