11 Avril 2012

Jamie

"Mon espoir le plus cher est que le président Bush réponde à son téléphone, qu'il regarde par sa fenêtre, qu'il voit les millions de personnes en Amérique et partout dans le monde exprimer leur opposition, qu'il ait une épiphanie [...] pour que cette guerre n'ait pas lieu".

Caricature de James Cromwell (Salvador Larroca).

Dans le comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca croque James Cromwell et lui donne le rôle Philip L. Voight, le directeur de Spitfire.
(L'image est tirée du chapitre 2, planche 49, case 5).

 

James Cromwell (1940) est un acteur américain. Avec un père réalisateur, John Cromwell, et une mère actrice, Kay Johnson, c'est tout naturellement qu'il se consacre à l'art dramatique. Il débute sur les planches à New York, en interprétant du Shakespeare.

Il entame d'abord une carrière à la télévision, en jouant dans La Petite Maison dans la prairie, Arnold et Willy, Star Trek, MASH, et Dallas. Il se tourne vers le septième art en 1976 avec Un cadavre au désert. Ses apparitions au cinéma se font de plus en plus fréquentes: L'homme au deux cerveaux, Un sacré bordel!, Pink Cadillac ... . En 1995, grâce à Babe, le cochon devenu berger, James Cromwell est découvert du public. Son interprétation de fermier sympathique lui vaut une nomination à l'Oscar du Meilleur second rôle.

Pourtant, l'acteur se distingue dans des rôles plus sombres. Ainsi, il s'impose en politicien puritain dans Larry Flint en 1997 ou, la même année, en policier véreux dans L.A. Confidential. L'acteur, habitué à incarner des hommes de pouvoir, devient tour à tour un important scientifique dans I, Robot, chef de la police dans Spider-Man 3, ou encore directeur de prison dans La ligne verte.

Parallèlement à ses rôles, l'acteur est connu pour ses engagements politiques. Il défend l'action des Black Panthers, et s'oppose à la guerre en Irak et à l'administration Bush. En 2008, il prête ses traits à George Bush senior dans le pamphlet cinématographique d'Oliver Stone, W. ou l'improbable président.

De film en film, James Cromwell s'impose comme l'un des meilleurs seconds rôles du cinéma américain contemporain.

PS: James Cromwell fait aussi parti du casting du -cocorico- The Artist, où il incarne Clifton, le chauffeur de George Valentin alias Jean Dujardin.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires