19 Mai 2011

Tony à tout prix

Grâce à son rôle de Tony Soprano, il a remporté en tout trois Emmy Awards, un Golden Globe du meilleur acteur et trois Screen Actors Guild Awards.

Caricature de James Gandolfini (Salvador Larroca).

Dans comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca caricature James Gandolfini et lui donne le rôle du shérif Félix.
(L'image est tirée du chapitre 1, planche 22, case 2).

Outre le clin d'œil fait à cet imposant acteur, les auteurs rendent aussi hommage à la série Les Soprano en croquant une partie du casting de gangsters du showTV mais cette fois en leur donnant des rôles de policiers... affaire à suivre... ;-)

 

James Gandolfini (1961) est un acteur américain. Il débute sa carrière d'acteur au New York Theater en donnant la réplique à Jessica Lange et Alec Baldwin dans la pièce Un tramway nommé désir en 1992. Apparaissant aux côtés de Melanie Griffith dans le thriller Une étrangère parmi nous, il marque les esprits par sa prestation de tueur à gages, responsable de la défiguration de Patricia Arquette, dans True romance de Tony Scott. Dès lors, son physique imposant le prédestine aux personnages de brutes épaisses: She's so Lovely, La Jurée, 8mm, Le nouveau monde, USS Alabama, Le dernier château, Miracle à Santa-Anna ...

En 1999, Gandolfini connaît un véritable tournant dans sa carrière en se voyant confier par le producteur David Chase le rôle de Tony Soprano, mafieux endurci en pleine crise existentielle, dans la série culte Les Soprano. Décidé à casser son image de gros dur, le comédien affine ses compositions en jouant un porte-flingues homosexuel dans Le Mexicain en 2001 et en faisant jeu égal avec Billy Bob Thornton dans The Barber : l'homme qui n'était pas là des frères Coen. Fidèle ami de John Travolta à qui il donne la réplique dans le polar Cœurs perdus, il s'essaie également à la comédie avec Famille à louer en 2004, et au drame politique avec Les Fous du roi en 2006.

Le 10 juin 2007, l'acteur voit s'arrêter les aventures de la famille Soprano avec la diffusion du dernier épisode de la série qui l'a fait connaître au grand public. James poursuit alors exclusivement sa carrière au cinéma et devient le général Miller, empêtré au milieu des politiciens délirants de la comédie britannique In the Loop, sortie en 2009. En maire de New York, il doit faire face la même année à une prise d'otage organisée par John Travolta dans L'attaque du métro 123 de Tony Scott. L'année suivante, il décide d'aider Kristen Stewart dans Welcome to the Rileys, produit par Tony Scott et son frère Ridley, et réalisé par Jake, le fils de ce dernier.

James Gandolfini: "Je suis plutôt un névrosé. Au fond, je ne suis rien de plus qu'un Woody Allen de 120 kilos".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires