13 Septembre 2011

Jake 'Joliet' Blues

"J'ai eu une panne d'essence ! Un pneu crevé ! Je n'avais pas assez d'argent pour un taxi ! Mon costard n'était pas prêt au pressing ! Un vieil ami a débarqué de nulle part ! Quelqu'un a volé ma voiture ! Il y a eu un tremblement de terre ! Une inondation terrible ! Des sauterelles ! Je jure devant Dieu que c'était pas ma faute !".
The Blues brothers).

Caricature de John Belushi (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 1 - "Papous" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque John Belushi, et lui fait jouer le rôle d'un mercenaire à la solde du milliardaire Rockfeller, recherchant Michael, le fils de ce dernier, en Nouvelle Guinée.
(L'image est tirée de la page 44, case 2).

Avec ce clin d'œil, les auteurs rendent aussi hommage au film de John Landis, The Blues brothers. Dans la BD, ce personnage est aussi associé avec un acolyte en costume noir, mais je ne pense pas qu'il s'agisse de Dan Aykroyd ou alors la caricature est vraiment ratée.

 

John Belushi (1949) était acteur américain. Albanais, son père arrive aux Etats-Unis à l'âge de 15 ans. John passe une enfance heureuse dans l'Illinois et s'intéresse rapidement au théâtre. Après ses études, encouragé par son professeur d'art dramatique, il devient entraîneur pour une équipe de football américain pour subvenir à ses besoins tout en poursuivant sa passion.

Au début des années 1970, il rejoint The Second City, une troupe de théâtre de Chicago avec laquelle il joue six représentations par semaine. Il quitte la troupe au bout d'une année puis rencontre Tony Hendra, qui lui propose de caricaturer des célébrités dans le Lemming Show, une émission de télévision.

Il fait alors la connaissance de Dan Aykroyd avec lequel il devient ami. Dès 1975, il interprète des chansons comiques dans l'émission à succès Saturday Night Live, aux côtés de son nouveau compère. Trois ans plus tard, ils enregistrent leur premier album A Briefcase Full of Blues puis partent en tournée dans tous les Etats-Unis, ce qui crée le deuxième opus: Made in America.

A la fin des années 70, John est à l'affiche de plusieurs films dont American College, The Rutles: All you need is cash, et En route vers le sud de et avec Jack Nicholson. En 1980, fort du succès de son duo -Comico-musical- à la télé avec Aykroyd, les deux compères se tournent aussi vers le cinéma en jouant dans The Blues Bbrothers, une excellente comédie devenue culte, dont ils signent la bande originale avec James Brown, Aretha Franklin, Ray Charles, et Cab Calloway.

L'année suivante, Belushi joue aussi dans 1941 de Steven Spielberg, Continental Divide de Michael Apted, et Les Voisins de John G. Avildsen.

En 1982, il décède d'une overdose dans sa chambre d'hôtel hollywoodienne.

PS: Les frères Blues sont dénommés Joliet et Elwood. Ce sont également les noms de deux ville situées au sud-est de Chicago, lieu de tournage de The Blues brothers.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires