26 Février 2012

Le Président

"L'équipe de France n'appartient à personne. Mais à tout le monde".

Caricature de Laurent Blanc (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère caricature Laurent Blanc et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 23, case 1).

 

Laurent Blanc (1965) est un footballeur français. Durant toute sa carrière, l'argument est revenu comme un poncif au sujet de Laurent Blanc: "Vous verrez, il fera un grand entraîneur". Il est vrai que le défenseur central dégageait un calme, une aura et une capacité à fédérer ses coéquipiers qui lui ont valu leur respect, dans tous les clubs où il est passé.

Et il y en eut beaucoup. Après des débuts à Montpellier, Blanc est l'un des premiers joueurs français à tenter l'expérience à l'étranger, à Naples, dès 1991. A Saint-Etienne, entre 1993 et 1995, il sauve provisoirement le club de la décrépitude. A Auxerre, où Guy Roux le recrute en 1995, il ne reste qu'une saison mais réussit le doublé Championnat / Coupe de France. A Marseille, entre 1997 et 1999, il gagne son surnom de -Président-. Et s'il joue moins à l'Inter Milan et à Manchester United, ses deux dernières équipes, l'hommage que lui réservent ses coaches respectifs, dans ces clubs extrêmement prestigieux, témoigne de la reconnaissance qu'il a acquise.

Une reconnaissance due en grande partie à son parcours en Equipe de France. Vice-capitaine des Bleus derrière Didier Deschamps pendant quasiment une décennie, le numéro 5 reste l'un des symboles de l'âge d'or du foot hexagonal, champion du monde en 1998 et d'Europe en 2000.

Sa carrière de joueur stoppée en 2003, Laurent se lance dans celle de coach en 2007, à la tête des Girondins de Bordeaux, avec qui il remporte une Coupe de la Ligue et le titre de Champion de France dès sa deuxième saison. Les observateurs avaient donc raison.

Le 16 mai 2010, au lendemain de la dernière journée de la saison 2009-2010, le club des Girondins de Bordeaux annonce que Laurent Blanc a décidé de répondre favorablement à la proposition de la FFF, qui n'est autre que de prendre la succession de Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France, à l'issue du Mondial sud-africain.

Laurent Blanc : "Respecter et faire respecter l'équipe de France".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

Commentaires