4 Juin 2012

Le pilote du Diable

"Il est impossible de vivre quand on ne peut plus se regarder honnêtement dans un miroir".

Caricature d'Ernst Udet (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Ernst Udet, et lui fait jouer son propre rôle d'aviateur pour les besoin du tournage SOS Iceberg.
(L'image est tirée de la page 32, case 6).

 

Ernst Udet (1896-1941) était un général de l'armée de l'air allemande. Il rejoint le service de l'armée de l'air allemand en 1915. Volant sur un Fokker DII, il marque sa première victoire le 18 mars 1916 en attaquant seul 22 avions français. A la fin de la Première Guerre mondiale, Udet avait à son actif 62 victoires.

Après la guerre Udet tourne avec Leni Riefenstahl dans plusieurs films dont SOS Iceberg. Il est également engagé dans l'association des vétérans et provoque une grande controverse quand il accuse Göring d'avoir fabriqué de fausses victoires pendant la Guerre 14-18.

En 1935, il rejoint la Luftwaffe comme colonel et un an plus tard, il est nommé à la tête du Bureau technique du ministère de l'air. A ce poste, Udet est responsable de l'introduction du Junkers Stuka et du Messerschmitt BF109.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il monte en grade et devient général et directeur du département de l'armement de l'armée de l'air. En 1940, des pilotes commencent à se plaindre du choix des avions moins performent que ceux des alliés. Plus tard, Hitler et Göring l'accusent d'être responsable de la défaite de la Luftwaffe durant la Bataille d'Angleterre. Il est aussi critiqué pour sa négligence au développement de nouveaux bombardiers lourds.

Udet déprime à cause des performances de la Luftwaffe lors de l'Opération Barbarossa et la décision de Erhard Milch d'annuler le developpement du Focke Wulf FW 190. Le 17 novembre 1941, alors qu'il est au téléphone avec sa maîtresse, il se tie une balle dans la tête.

Hitler et gouvernement Nazi, embarrassés par ce décès, publient un communiqué stipulant qu'Udet est mort accidentellement alors qu'il examinait une nouvelle arme.

PS: Dans ses mémoires, Ernst Udet explique comment il a été épargné par Georges Guynemer pilote français de l'Escadrille des Cigognes, alors que sa mitrailleuse s'était enrayée. A la mort de Guynemer, Udet fait partie des pilotes ayant fait le déplacement pour fleurir sa tombe.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #militaire

Commentaires