27 Août 2013

La Peccatrice

Anatole France: "Une femme sans poitrine, c'est un lit sans oreillers".

Leah par Currin pour Tony Club International.
Photographie de Leah par Currin pour Club International (1976).

Leah selon Alessandro Biffignandi.
Joyeuses Story - Tome 8 d'Elvifrance (Couverture de Biffignandi).

Dans le fumetti Joyeuses Story - Tome 8 - "La première nuit" (Elvifrance), l'illustrateur de a couverture, Alessandro Biffignandi, plagie une photographie de Leah du magazine Club International volume 5 numéro 8 d'Août 1976 sur la couv' de sa BD. C'est un cliché du photographe Tony Currin. Ici, Leah est remplacée par la Pécheresse.

 

Pour avoir plus de détails sur ce mensuel masculin et en voir d'autres donzelles, va faire un tour »ici« , »là« , et aussi »ici« , où j'ai déjà transpiré sur le sujet. ;-)

Jules Renard: "Quand je regarde la poitrine d'une femme, je vois double".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

Commentaires

http://www.feminitop.com/ 04/08/2014 16:24

Il est vrai que la poitrine est le symbole de la féminité ! Pour ma part, je me dirige vers des produits tels que les compléments alimentaires ou les crèmes volumes poitrine afin d'améliorer l'aspect de mes seins et de me sentir mieux dans ma peau !

Chelmi 04/08/2014 16:32

"Moi je me brosse régulièrement la bite avec Toniglandyl. Et je peux te dire qu'avec ça, ma bite, c'est du béton". (©Les Nuls)