29 Septembre 2012

محمود احمدی نژاد

"S'ils comptent coopérer avec l'ennemi de la nation iranienne, nous ne pourrons pas interpréter cela comme un comportement amical. Nous réagirons".

Caricature de Mahmoud Ahmadinejad (Carlos Pacheco).

Dans le comics book X-Men: Schism #1 (Pacheco et Aaron, Marvel) Carlos Pacheco croque Mahmoud Ahmadinejad, et lui donne le rôle d'un dirigeant siégeant à l'ONU. Ce personnage s'oppose au discours de Cyclope alias Scott Summers, qui réclame l'arrêt des programmes Sentinelles à travers le monde.
(L'image est tirée de la planche 10, case 2).

Même si il n'est pas nommé comme tel, la référence est troublante avec le président iranien, comme le prouve indéniablement la comparaison suivante.

Mahmoud Ahmadinejad selon Carlos Pacheco.

L'univers Marvel est connu pour être bien ancrée dans notre réalité. C'est une uchronie où notre monde a pris une direction parallèle avec l'arrivée de tous les héros Marvel, et pas du tout un univers fantastique comme peut l'être celui de DC Comics. C'est pourquoi, on y voit régulièrement des présidents américains et autres politiques. Mais très rarement sous un jour aussi controversé et polémique. D'autant plus que le cliché source est quand même très provoquant, et que cette apparition n'est pas vraiment là pour faire rire, elle est très partisane.
Et sinon, tu ne trouves rien d'autre de dérangeant ? Regarde bien sa main gauche. Y a comme qui dirait un doigt de trop. Je sais que les mains, c'est ce qu'il y a de plus dur à dessiner, mais quitte à repomper autant le faire correctement. Une mutation, chez les X-Men, il n'y a rien d'étonnant, sauf que lui n'est pas un mutant. C'est bien une erreur grossière, car deux cases plus loin, il retrouve une main normal.

 

Mahmoud Ahmadinejad (1956) est un homme d'état iranien. Dès son entrée à l'Université iranienne des sciences et de la technologie, il prend la tête du syndicat étudiant islamiste. Après avoir obtenu son doctorat, il participe à la guerre qui oppose l'Iran à l'Irak comme combattant puis comme officier et enfin comme ingénieur.

Sa véritable carrière politique débute en 1993 lorsqu'il devient gouverneur de la province d'Ardabil. En 2003, soutenu par les religieux et les indigents, il est élu maire de Téhéran et mène une politique conservatrice.

En 2005, il se présente aux élections présidentielles et prône le retour à la révolution islamique. Il est élu au second tour contre l'ancien président Rafsandjani malgré de nombreuses plaintes déposées pour fraude dans les bureaux de vote. Mahmoud Ahmadinejad développe un programme d'enrichissement en uranium. Le Conseil de sécurité des Nations unies exige son abandon mais le président iranien reste catégorique. Les relations entre les Etats-Unis et l'Iran sont difficiles.

Les relations diplomatiques avec Israël ne sont pas meilleures. Le président iranien tient des propos négationnistes et inacceptables contre l'état d'Israël. Habitué des formules chocs et révisionnistes, Mahmoud Ahmadinejad est considéré comme l'une des figures les plus importantes de l'alliance des conservateurs. Sa politique irrite de nombreux dirigeants notamment au sein de l'Iran. Accroché au pouvoir, sa réélection controversée en 2009 plonge le pays dans une crise sociale que répriment les autorités, au prix de nombreuses vies.

Mahmoud Ahmadinejad: "L'OPEP est soumise à des pressions économiques et politiques considérables. De ce fait, le prix du pétrole est inférieur à sa valeur réelle".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #politique

Commentaires

Franck Jammes 30/09/2012 20:45


C'est foutu mutant polymorphe - comme son modèle... Ah non, lui, c'est pervers polymorphe...

Chelmi 30/09/2012 22:36



Pas pervers, juste tyran !