13 Octobre 2011

Dans la famille Soprano, je veux le neveu...

"[David Chase (créateur des Soprano)] avait le visage d'un joueur de poker. J'ai donc pensé qu'il n'aimait pas mon jeu mais il continua à me donner des notes et me fit recommencer, ce qui est souvent un mauvais signe. J'ai pensé que je ne l'aurais pas. Il m'a dit -Merci- et je suis parti. Je ne m'attendais pas à en réentendre parler. Puis ils m'ont appelé."

Caricature de Michael Imperioli (Salvador Larroca).

Dans le comics book NéoUniversel #1 - "Mystère" (Larroca et Ellis, Marvel) Salvador Larroca caricature Michael Imperioli, le temps d'une case, et lui donne le rôle d'un adjoint du shérif Félix.
(L'image est tirée du chapitre 2, planche 33, case 3).

Après Gandolfini, Pastore, et Sirico, les auteurs continuent leur passage en revue des mafieux de la série TV de David Chase, Les Soprano.

 

Michael Imperioli (1966) est un acteur américain. Pur produit new-yorkais, il grandit dans l'état de New York aux Etats-Unis. Une fois le lycée terminé, Michael rejoint le New York City's Stella Adler Conservatory où il étudie la comédie. A 22 ans, il débute sa carrière dans le film Alexa, de Sean Delgado. L'année suivante, il croise Morgan Freeman sur le plateau de Lean on me, où il joue un rôle mineur. En 1990, en tant qu'italo-américain, Imperioli obtient un rôle marquant dans Les Affranchis, de Martin Scorsese. Il incarne le jeune Spider qui se fait tirer dans le pied par Joe Pesci. C'est aussi dans Les Affranchis qu'il croise pour la première fois Lorraine Bracco, Tony Sirico et Vincent Pastore, qu'il retrouvera quelques années plus tard dans Les Soprano.

Malgré le succès du film, Imperioli a du mal à joindre les deux bouts. Il court les castings et obtient des rôles de second plan dans de gros succès hollywoodiens tels que Malcolm X, Bad Boys ou encore The Basketball diaries. Il participe aussi à de nombreux téléfilms, comme Firehouse, où il croise un certain Richard Dean Anderson, et à quelques séries policières: New York Police Judiciaire, New York Police Blues ou encore New York Undercover...

1999 est une année charnière. L'acteur mise encore sur ses origines italiennes en décrochant un rôle dans une série sur la mafia new-yorkaise, destinée à la chaîne câblée HBO: Les Soprano. Pendant 6 saisons, Michael Imperioli incarne Christopher Moltisanti, un lieutenant de la mafia, le protégé de Tony Soprano. Profitant de cette popularité, le comédien met à profit ses talents de scénariste en signant 5 épisodes de la série. Fort de cette expérience, il écrit en 2000 le script du film de Spike Lee, Summer of Sam. Jouant sur plusieurs tableaux, il fonde un théâtre à Broadway, dont il est le directeur artistique.

A l’arrêt des Soprano, en 2007, Imperioli ne reste pas au chômage bien longtemps. Avec son partenaire John Ventimiglia, il joue dans le long métrage portugais The Lovebirds, puis obtient un des rares rôles américains de The Higher Force. Il revient au petit écran en 2008 en incarnant l'inspecteur Ray Carling dans le remake US de Life on Mars. Malheureusement, la série est annulée au bout d’une unique saison. Michael en profite pour se concentrer sur The Hungry Ghosts, un projet cinématographique qu'il écrit et dirige. La même année, il partage l'affiche avec Mark Wahlberg, Rachel Weisz, Susan Sarandon et Stanley Tucci du Lovely Bones, de Peter Jackson. Après des apparitions dans Mercy Hospital et La Vie secrète d'une ado ordinaire, il est, à l’automne 2010, au générique de Detroit 1-8-7, une nouvelle série du network ABC, dans laquelle il tient l'un des rôles principaux, celui de l'inspecteur Louis Fitch.

PS: Le rôle de Christopher Moltisanti vaut à Imperioli pas moins de 5 nominations, dont une statuette, aux Emmy Awards et 2 nominations aux Golden Globes.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires