16 Décembre 2011

Sur le vif !... ou pas ?

"Si une photo n'est pas bonne, c'est qu'elle n'est pas prise d'assez près".

Mort d'un soldat républicain de Robert Capa.
Mort d'un soldat républicain de Capa pour Vu (1936).


XXe ciel.com - Tome 1 d'Yslaire (Planche 13 , case 3).

Dans XXe ciel.com - Tome 1 - "http://www.xxeciel.com/mémoires98" (Yslaire, Les Humanoïdes Associés) Yslaire rend hommage à la célèbre photographie de Robert Capa, Mort d'un soldat républicain, sur une planche de sa BD.

 

Selon plusieurs auteurs, la photo de Robert Capa, Mort d'un soldat républicain, est prise à l'instant exacte de la mort de Federico Borrell García, un anarchiste combattant dans les rangs républicains durant la Guerre d'Espagne, le 5 septembre 1936. L'homme armé d'un fusil est arrêté net dans sa progression. Prêt à lâcher son fusil, il va tomber en arrière, les bras en croix. L'ombre portée permet de situer la prise du cliché en fin d'après-midi. L'homme est photographié seul, en pied, en légère contre-plongée, ce qui indique la proximité du photographe.

Cette image est rapidement devenue mythique. Symbole d'un double héroïsme, celui du soldat républicain mourant au combat comme celui du reporter engagé risquant sa vie, et d'une double allégorie, celle de la lutte ardente du peuple espagnol contre le fascisme et celle de l'imminente chute de la République.

Les clichés de Capa sur les combattants loyalistes à Cerro Muriano, dont celui du soldat mourant, sont publiés pour la première fois le 23 septembre 1936 dans un numéro spécial du magazine Vu consacré à la Guerre d'Espagne. Lucien Vogel, créateur et directeur de Vu depuis 1928, sera d'ailleurs licencié en raison de l'orientation du journal, favorable à la cause des républicains. La photographie est par la suite reprsise dans de nombreux magazine dont Life avec la légende suivante: "Un républicain espagnol fauché d'une balle en pleine tête sur le front de Córdoba".

De nombreux auteurs pensent, cette photographie a été mimée/truquée et que Borrell n'est pas le personnage présent sur la photo. Plusieurs études du cliché concluent que le paysage qui apparaît en fond n'est pas celui indiqué par Capa. L'image n'aurait pas été prise sur la  zone de combat mais ailleurs, à 50 kilomètres. Des militants anarchistes anti-franquistes auraient posé pour le photographe.

Richard Whelan (dans le livre This Is War! Robert Capa at Work): "L'image, connue sous le nom de Mort d'un soldat républicain, est aujourd'hui reconnue comme l'une des meilleures photos de guerre jamais prises. Le photographe a aussi créé un vaste débat. Ces dernières années, il a été avancé que Capa a monté la scène, ce qui m'a conduit à une fantastique recherche sur plus de deux décennies. J'ai été confronté au dilemme de traiter d'une photographie qu'on pense être vraie mais dont on ne peut être absolument certain qu'elle est un document véridique. Ce n'est ni une photographie d'un homme jouant la mort après avoir reçu une balle imaginaire, ni une photo prise dans le feu de la bataille ".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #militaire , #journalisme , #propagande

Commentaires