7 Juillet 2013

Vous pourriez prendre le soleil une fois de temps en temps, ça vous ferait pas de mal !

Kaamelott, Saison 1, Episode 19 "Les fesse de Guenièvre").

Dessin de Patrick Nagel.
-Œuvre sans nom- de Nagel.

Patrick Nagel selon Michael Avon Oeming.
Powers #36 de Oeming et Bendis (Couverture).

Dans le comics book Powers #36 - "Forever - Part 6" (Oeming et Bendis, Image) Michael Avon Oeming parodie une illustration de Patrick Nagel. Ici le modèle de Nagel prend les traits de Janis alias Retro Girl.

 

Comme de nombreuses affiche de Nagel, cette illustration n'a pas de nom. Il est fort probable qu'elle soit issue du magazine Playboy pour lequel l'artiste a travaillé de longue années, et grâce auquel il s'est octroyé une renommée mondiale.

Son style distinctif dérivé de l'art déco est quasi exclusivement consacré à la gente féminine. Il met en valeur la femme en fixant l'accent sur la grâce et la beauté simple de ces formes. Toujours dans une ligne minimaliste, ses couleurs sont de simples aplats, qui vont droit au but. A l'image de Toulouse-Lautrec ou Bonnard, Nagel s'est influencé des estampes japonaise: ces silhouettes sur un fond neutre, formée de zones fortes en noir et blanc, et d'une ligne audacieuse sous des angles de vue inhabituels. Il manipule les couleurs avec une rare originalité, il mélange perspectives et aplats, et obtient des images bidimensionnelles. Son imagerie est simple et précise, son traitement est linéaire, et sa géométrique primaire.

Le dessin qui nous intéresse aujourd'hui ne déroge pas à la règle. Les bras du modèle forment un S et accentue la cambrure de sa posture insolite. La palette de couleur se limite à sept teintes brute (Brute dans le sens -sans dégradé, ni mélange-) dont le noir et le blanc. Le noir de la chevelure et des lunettes tranche avec la peau blanche. Les trois aplats: du fond, de la jupe, et des gants, tous très proche du violet/bleu se (con)fondent pour laisser place à un visage éclatant et une poitrine rutilante. Ces deux zones sont de surcroit mis en évidence: la première, la figure, par des lèvres bien rouge; et la seconde, les seins, par des mamelons roses, dont le gauche ressemble à un disque vinyle. Si si regarde bien ! ^^

Hugh Hefner: "[Patrick Nagel est] généreux, presque à l'excès, il fait souvent don de ses peintures à ses modèles ou aux rédacteurs en chef qui exprime leur admiration pour son travail".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #glamour

Commentaires

Lucas Duplan on Google Plus 18/09/2014 07:48

Thanks for the well written article about the commerce and the things that were explained through the article had extensively impressed me with all the demonstration. Thanks for the share.

Chelmi 18/09/2014 08:54

You're welcome !

cagliostro 21/12/2013 01:34

Hello, suis arrivé ici en faisant une recherche sur Nagel. Très sympa ce blog consacré aux pastiches ou inspirations trans-medias. Voici ma petite contribution au genre, Nagel/Xmen sur mon blog http://www.we-can-utopia.com/article-xmen-fan-art-76444526.html

Chelmi 21/12/2013 10:51

Merci. :-)
Il y a aussi un ex-libris de Cliff Chiang sur Vampirella qui reprend la pochette de l'album Rio de Duran Duran fait par Patrick Nagel. Je vous monterai ça dans un futur article. ;-)

www 12/08/2013 15:24

J'adore!

Chelmi 12/08/2013 15:32

Merci ! :-)