6 Mars 2012

File, file, string futile !

Gretchen Edgren: "Si nous pouvons procurer à l'homme américain quelques éclats de rire et lui faire oublier momentanément les angoisses de l'ère atomique, alors nous aurons justifié notre existence".

Photographie d'une pin-up par phil Hastings pour le Playboy de juin 1974.
Photographie d'une pin-up par Hastings pour Playboy (1974).

Playboy selon Elvifrance.
Contes Féérotiques - Tome 5 chez Elvifrance (Couverture).

Dans le fumetti Contes Féérotiques - Tome 5 - "Vole, vole, culotte folle !" (Elvifrance), l'illustrateur de la couverture copie une photographie du magazine Playboy de juin 1974 sur la couverture de sa BD. Ce cliché de la playmate est pris par Phil Hastings pour la chronique "Hind Sight".
(Si tu connais les auteurs de la couverture et des planches, ainsi que le nom de cette pin-up, je suis bien sûr preneur...).

 

Pour avoir d'information sur ce numéro spécifique de Playboy et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. Et si tu veux aussi reluquer d'autres pastiches de pin-up du fameux magazine aux longues oreilles, rends toi »ici« , »là« , encore »ici« , aussi »là« et puis »ici« où j'ai précédemment effeuillé le sujet. 'Oo

Gretchen Edgren (Rédactrice de Playboy): "Tout à commencé dans l'appartement d'un jeune rédacteur de Chicago, Hugh Hefner, qui élabora sur un coin de table ce qui allait devenir l'un des plus grands succès de la presse mondiale, une institution culturelle américaine aussi célèbre que les films de Walt Disney ou le Coca-Cola".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

Commentaires