... jolie jolie jolie... ♪♫♪♪♪♫

Printemps d'Arcimboldo.
Printemps d'Arcimboldo (Copie exposée au musé du Louvre à Paris).

Printemps selon Albert Uderzo.
Astérix - Tome 34 d'Uderzo et Goscinny (Page 47).

Dans Astérix - Tome 34 - "L'anniversaire d'Astérix et Obélix, Le livre d'or" (Uderzo et Goscinny, Edition Albert-René) Albert Uderzo parodie la toile de Giuseppe Arcimboldo, Printemps, sur une planche de sa BD.

Pour être franc, je ne peux pas affirmer qu'il s'agit d'une parodie de ce tableau en particulier. Mais, je trouve que le Printemps est la toile la plus ressemblante au niveau de la position et de l'attitude, sans oublier la composition du contour. Au final, c'est probablement plus un hommage à l'ensemble de l'œuvre de l'artiste.

 

Giuseppe Arcimboldo (1527-1593) a peint le Printemps en 1573. Cette toile fait partie d'une série de quatre tableaux. Chaque œuvre est constituée d'un portrait de profil, composé d'éléments rappelant une saison: l'Hiver regardant le Printemps et l'Eté, l'Automne.

De la version originale, ne subsistent que l'Hiver et L'Eté, exposés à Vienne. Les versions les plus connues sont celles du Musée du Louvre, copies faite par le peintre à la demande de Maximilien II pour en faire cadeau à Auguste de Saxe. Les tableaux se caractérisent par un encadré floral qui n'existait pas sur la version première.

PS: Les publicitaires de boisson ce sont eux aussi inspirés de l'œuvre de d'Arcimboldo: campagne Perrier et la campagne Malibu.

Retour à l'accueil