1 Septembre 2011

Le Van Braun soviétique

Dans Stargate SG-1, un vaisseau de classe dédale porte son nom. Il apparaît dans le 20e épisode de la saison 9 mais est détruit dans ce même épisode.

Caricature de Sergueï Korolev (Malo Kerfriden).

Dans KGB - Tome 2 - "Le sorcier de Baïkonour" (Kerfriden et Mangin, Quadrant) Malo Kerfriden croque Sergueï Korolev et lui fait jouer son propre rôle d'ingénieur en aéronautique.
(L'image est tirée de la page 17, case 3).

 

Sergueï Pavlovitch Korolev (1907-1966) était un ingénieur en aéronautique ukrainien. Il se passionne dès l'âge de 6 ans pour l'aviation. Suivant ses études à Kiev puis à Moscou, il construit et vole sur son propre planeur dès 1929. Après avoir découvert les travaux de Tsiolkovski, il s'engage dans la conception de fusées de propulsion pour planeur, parallèlement à son travail sur les bombardiers.

Lors de la création de l'institut de recherche pour la propulsion par réaction en 1933, il est nommé adjoint au directeur. C'est lors de cette période que sont posées les bases techniques de la conquête spatiale. Mais les purges staliniennes de 1937 envoient Korolev au Goulag. La Seconde Guerre mondiale l'aide à retrouver des conditions de vie moins rudes: il rejoint une prison pour savant où il peut continuer à exploiter ses connaissances. En 1944, lorsque l'URSS prend la mesure de son retard en terme de propulsion par rapport aux Allemands, Korolev est libéré. Il travaille sur les V2 et la série des missiles russes R. Avec le R-5 puis le R-7 Semiorka, un missile intercontinental capable d'atteindre les Etats-Unis, les soviétiques prennent une avance considérable sur leur ennemi de la Guerre froide.

Korolev profite du développement du R-7 dont il a la charge pour proposer l'envoi d'un satellite dans l'espace. Sa requête est acceptée et quand, le 4 octobre 1957, un R-7 lance Spoutnik, le monde découvre que la conquête spatiale est désormais une réalité. Artisan dans l'ombre de cette conquête, Korolev participe à toutes les réussites de son pays: programmes Spoutnik et Luna, premier homme dans l'espace. Cependant, pour des raisons d'état, son nom est gardé secret.

Le 14 janvier 1966, il décède lors d'une opération chirurgicale, laissant l'URSS orpheline de son pionnier de l'espace. C'est d'ailleurs à la même époque que celle-ci se fait rattraper puis doubler par les Etats-Unis dans la conquête de la Lune.

PS: Le président Vladimir Poutine lui rend finalement hommage le 12 janvier 2007, à la veille du centième anniversaire de sa naissance.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #invention-industrie

Commentaires