31 Décembre 2010

Zizou

"Les performances individuelles, ce n'est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe".

Caricature de Zinédine Zidane (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Zinédine Zidane et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'équipe de France pendant la coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 22, case 4).

 

Zinédine Zidane (1972) est un footballeur français. Il commence à jouer au football au club de l'US Saint-Henri près de la Castellane. Remarqué par le recruteur de l'AS Cannes, il passe six ans dans le club qui l'intègre dès 16 ans dans l'effectif des professionnels. Il débute en première division en 1989 et se fait remarquer pour sa régularité.

Après une saison en demi teinte en 91-92, il rejoint les Girondains de Bordeaux. En 1994, il est sélectionné pour la première fois en Equipe de France. Après la finale perdue en Coupe de l'UEFA 1996, il rejoint la prestigieuse équipe de la Juventus de Turin. Avec lui, la Juve remporte plusieurs titres et devient Champion d'Italie en 1997 et 1998. La même année, il est élu Ballon d'or.

Son parcours en Equipe de France sera plus brillant encore puisqu'il gagne successivement la Coupe du monde 98 et le Championnat d'Europe des Nations en 2000. Zidane s'impose comme l'idole des supporters.

Devenu une marque vivante, courtisé par tous les sponsors, il fait l'objet du plus gros transfert en intégrant l'équipe du Real de Madrid. Il gagne pour la première fois la prestigieuse Ligue des champions, puis le Real enchaîne les années ratées.

Il quitte momentanément l'Equipe de France mais revient pour l'aider à se qualifier pour la Coupe du monde 2006. L'Allemagne 2006, un dernier défi avant la retraite... Défi -presque- relevé, puisque Zidane emmène les Bleus à une finale inespérée, malheureusement perdue aux tirs au but face aux voisins italiens. Finale durant laquelle il assène un coup de tête au joueur italien Materazzi, ce qui n'empêche pas Zizou d'être élu joueur du Mondial (Bel exemple hein !). Une ultime récompense pour cette légende du football mondial.

PS: Pour moi, c'est le plus grand joueur de tous les temps, même si ce coup de tête qui clôt sa carrière sportif me reste en travers de la gorge. Je reste convaincu que sans cette échauffourée a peine digne d'un gamin de cours de récré, nous serions champions du monde 2006... l'histoire aurait été tellement belle...

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

Commentaires