30 Mai 2015

La maison Doisneau

"Suggérer, c'est créer. Décrire, c'est détruire".

Au Bon Coin, quai du Port, Saint-Denis de Robert Doisnea.
Au bon coin, quai du Port, Saint-Denis de Doisneau (1945).

Au Bon Coin, quai du Port, Saint-Denis selon Mako.
Octobre noir de Mako et Daeninckx (Page 22).

Dans Octobre noir (Mako et Daeninckx, AD libris) Mako rend hommage au photographe Robert Doisneau en transposant le cliché Au bon coin sur une planche de sa BD. Ici, l'homme de la photo est remplacé par le chanteur du groupe de Rock, Les Gold Star: Vincent alias Mohand.

 

Robert Doisneau (1912-1994) est un des photographes français les plus connus à l'étranger notamment grâce à des photos comme Le Baiser de l'hôtel de ville. Ses photographies noir et blanc des rues de Paris d'après-guerre et de sa banlieue ont fait sa renommée...

A Saint-Denis, tout le monde l'appelle La maison Doisneau. Le photographe a immortalisé le bâtiment de brique qui avoisine le canal Saint-Denis sur le quai du port, rue Denfert-Rochereau, en 1945. Sur le cliché, on voit le vieux café Au bon coin émerger dans la brume derrière de gros pavés Napoléon luisants.

Doisneau est un passant patient qui conserve toujours une certaine distance vis-à-vis de ses sujets. Il guette l'anecdote, la petite histoire. Ses photos sont souvent empreintes de tendresse et de nostalgie.

Robert Doisneau: "La beauté échappe aux modes passagères".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie

Commentaires