2 Avril 2015

Blondibusters

Deborah Harry: "Les femmes vont être les nouveaux Elvis. C’est la seule issue pour le rock’n’roll. Les seules personnes qui peuvent exprimer quelque chose de nouveau dans le rock sont les filles et les gays".

Blondie de Blondie.
Blondie de Blondie (1976).

Blondie selon Nick Runge.
Ghostbusters #5 de Schoening et Burnham (Couverture alternative de Runge).

Dans le comics book Ghostbusters #5 (Schoening et Burnham, IDW) Nick Runge, l'illustrateur de la couv', parodie la pochette de l'album musical Blondie de Blondie, sur la couverture bis de sa BD. Ici, Deborah Harry est remplacé par Janine Melnitz, Gary Valentine par Peter Venkman, Chris Stein par Ray Stantz, Clem Burke par Egon Spengler, et Jimmy Destri par Winston Zeddemore.

 

Pour avoir plus d'informations sur cet album de Blondie et en voir un autre pastiche, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet.

Deborah Harry: "Vieillir n’est pas une chose facile, mais heureusement pour moi, j’ai une bonne philosophie. Je me suis toujours dit: N’arrive pas à cet âge où tu commences à penser j’aurais dû faire ceci ou cela. J’ai toujours eu ce point de vue et je le respecterai rigoureusement. Vieillir est dangereux et effrayant parce que votre corps se détériore et vous perdez de la puissance, alors cela dépend si vous avez de la chance. J’ai toujours été en bonne santé, alors je suis plutôt chanceuse".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

Commentaires