27 Juin 2014

Le Dingue

"Las Vegas transforme les femmes en hommes et les hommes en idiots".

Caricature de Bugsy Siegel (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 6 - "Vade Retro Hollywood !" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Bugsy Siegel et lui fait jouer son propre rôle de gangster.
(L'image est tirée de la planche 7, case 4).

 

Bugsy Siegel (1906-1947) était un mafieux américain de la Yiddish Connection. Il est né sous le nom de Benjamin Siegelbaum de parents juifs ukrainiens. Son surnom Bugsy qu'il valait mieux ne pas prononcer devant lui, signifiant -le dingue-, faisait référence à son tempérament sanguin, aussi cruel avec ses ennemis que séduisant et entreprenant avec les femmes, allant parfois jusqu'au viol.

Grandissant dans un quartier pauvre de Brooklyn, Bugsy commence très jeune ses activités de petit délinquant notamment en faisant du racket de commerçants et en intimidant les moins coopératifs. Il s'associe à un autre célèbre nom de la mafia américaine, Meyer Lansky. Ils forment à eux deux le Bugs and Meyer gang. Ils -travaillent- avec plusieurs futurs grands noms du crime organisé. Ils officient dans le domaine du racket, se spécialisent dans la contrebande d'alcool et s'opposent aux gangs italiens et irlandais. Tout au long de leur vie, les deux hommes gardent un lien privilégié. En parallèle de ses activités avec le gang, Bugsy officie comme briseur de grève et tueur à gages.

C'est d'ailleurs en tant que tueur à gages que Bugsy se fait sa réputation d'homme sanguin et violent. Il brille notamment dans le milieu en participant le 15 avril 1930 à l'assassinat de Joe Masseria un important chef de famille et un des principaux lieutenants de Peter Morello, le puissant parrain de New York. Dans les années 30, la mafia met en place une branche chargée de sous-traiter les assassinats des ennemis de la mafia voir de leurs propres membres devenus gênants. Appelée la Murder Incorporated, elle est partiellement élaborée par Bugsy, dont il exécute par ailleurs de nombreux contrats, parmi eux de grands du banditisme américain comme le tueur Vincent Mad dog.

A la fin des années 30, Bugsy Siegel est envoyé en Californie, car sa situation à New York est de plus en plus ingérable et il tombe quelque peu en disgrâce sur la côte est. Il partage le pouvoir avec Jack Dragna à Los Angeles et il s'associe à Mickey Cohen pour gérer l'industrie des jeux d'agent. En parallèle, il continu ses activités de racket notamment dans le milieu du cinéma dont il est proche.

Avec Mickey Cohen, il participe à l'expansion de la mafia sur la côte ouest et de Las Vegas. L'état du Nevada ayant légalisé les jeux de hasard et les paris, Bugsy s'intéresse très tôt à l'implantation de la mafia dans la ville de Las Vegas. Il participe notamment à la construction d'un des premiers hôtels de Las Vegas, Le Flamingo Hotel. Hôtel qui causera vraisemblablement sa perte, car, accusé d'avoir volé dans ses caisses, Bugsy est exécuté en 1947 par ses pairs. C'est le Syndicat qui décide de l'exécution de Siegel, cette dernière a lieu à son domicile hollywoodien le 20 juin 1947.

PS: Dans la série Mob City de Frank Darabont, c'est l'acteur Edward Burns qui incarne Bugsy Siegel. Série qui a malheureusement été arrêté après une unique saison de 6 épisodes.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #police

Commentaires