26 Mai 2014

Old Iron Pants

"Tuer des japonais ne me dérangeait pas beaucoup à l'époque... Je suppose que si nous avions perdu la guerre, j'aurais été condamné comme un criminel de guerre".

Caricature de Curtis LeMay (Gaël Séjourné).

Dans Jour J - Tome 2 - "Paris, secteur soviétique" (Séjourné, Duval, et Pécau, Delcourt) Gaël Séjourné croque Curtis LeMay, et lui fais joué son propre de général de l'armée américaine en pleine Guerre froide. Sauf qu'ici, il est basé à Paris et non à Berlin, car nous sommes dans une uchronie où ce ne sont pas les américains qui ont libéré la capitale française durant la Seconde guerre mondiale mais les soviétiques. Du coup, la France est coupée en deux à hauteur de la Seine et Paris est divisé en deux secteurs.
(L'image est tirée de la page 13, case 4).

 

Curtis Emerson LeMay (1906-1990) est un général des forces aériennes des Etats-Unis. Après des études de génie civil, il rejoint l'United States Army Air Corps en 1928 après avoir reçu ses galons d'officier de réserve. Il obtient sa qualification de pilote militaire en 1929 et est promu sous-lieutenant en 1930, puis il gravit rapidement les échelons.

Commandant le 305th Bomb Group lors de l'entrée en guerre des Etats-Unis lors de la Seconde guerre mondiale, son unité est affectée en Angleterre en 1942 et participe à des missions de bombardement sur l'Europe sous domination nazie. A partir d'août 1944, il dirige la campagne de bombardements stratégiques lors de la Campagne du Pacifique, parachevée par les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki.

Après la fin de la Seconde guerre mondiale, il occupe quelques mois le poste d'assistant au chef d'état-major pour les questions de recherche et développement avant de prendre le commandement de l'United States Air Forces en Europe. A ce titre, il dirige le pont aérien allié durant le blocus de Berlin.

Durant la Guerre froide, en prévision d'une guerre nucléaire, il organise le Strategic Air Command, l'instance suprême de commandement des forces aériennes stratégiques des USA, en multipliant par cinq les effectifs.

LeMay a reçu de nombreuses distinctions, tant américaines qu'étrangères telle que: la Silver Star, la Presidential Unit Citation, la Distinguished Service Cross, la Distinguished Service Medal américaine, l'Ordre de la Guerre patriotique soviétique, la Distinguished Flying Cross britannique, la Croix de guerre et la Légion d'honneur française, l'Ordre du Soleil levant japonais, la Croix de guerre belge, l'Ordre de l'épée suédois, l'Ouissam alaouite marocain, l'Ordre du mérite aéronautique argentin.

PS: Stanley Kubrick se serait largement inspiré d'attitudes et de déclarations de Curtis LeMay pour créer le personnage du général Turgidson, incarné par George C. Scott dans le film Docteur Folamour.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #militaire

Commentaires