15 Août 2014

Elektradance

Alex: "Quand on oublie ses rêves, et bien, on meurt".

Flashdance d'Adrian Lyne.
Flashdance de Lyne (1983).


Ex-libris Elektra de Chiang.

Sur un Ex-libris tiré de l'univers d'Elektra (Marvel), Cliff Chiang pastiche l'affiche du film d'Adrian Lyne Flashdance. Ici, Alexandra Owens alias Jennifer Beals est remplacée par Elektra Natchios.

 

Pich du film:

Alex Owens (Jennifer Beals) vit à Pittsburg où le travail se fait rare. Elle a dû se faire embaucher comme soudeur sur un chantier. Le soir, pour arrondir ses fins de mois, elle se produit dans un cabaret. Mais la vraie vie d'Alex, c'est la danse.

Après plusieurs échecs aux Etats-Unis, le réalisateur britannique Adrian Lyne accepte de porter à l'écran le scénario de Flashdance avec un petit budget. Le film remporte un succès inattendu aux USA et en Europe et permet au cinéaste d'enchaîner sur 9 semaines 1/2.

Bien que son scénario soit relativement convenu, Flashdance est considéré comme un classique des années 1980. L'histoire est imaginée par Tom Hedley qui la rédige en forme de scénario avec Joe Eszterhas, le futur scénariste de Basic Instinct.

Certaines scènes, comme celle de la première chorégraphie d'Alex ou encore celle de l'audition, sont reprises de nombreuses fois dans différents films ou clips musicaux. C'est Jeffrey Hornaday qui crée toutes les chorégraphies du film. Leur caractère spectaculaire permit à Hornaday de régler par la suite celles de Chorus Line, ainsi que la courte scène de danse de Teri Hatcher dans Tango et Cash.

Afin de trouver l'actrice qui interprète le rôle d'Alex, un casting national est organisé. Les trois finalistes sont Jennifer Beals, Leslie Wing et Demi Moore. Afin de déterminer avec précision l'actrice qui fédère le plus la gente masculine, des photos circulent dans l'équipe de production avec la question suivante: "Avec laquelle de ces actrices aimeriez-vous coucher ?" (Classe !! ^^). C'est Jennifer Beals qui l'emporte au final.

En revanche, pour toutes les scènes de danse, Beals est doublée par Marine Jahan, une danseuse française, à l'exception de la scène de l'audition finale où c'est Sharon Shapiro qui vole dans les airs, et Crazy Legs, un homme, qui effectue le break dance pour la toupie au sol.

PS: La chanson phare du film, What a feeling, est interprétée par Irène Cara, qui jouait le personnage de Coco dans Fame. Ce titre a contribué au succès populaire du film en devenant un véritable tube.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

Commentaires