28 Novembre 2015

L'intrigant Major Coop

Mœbius: "Le garage hermétique n'est pas une œuvre fermée. Elle recèle des ouvertures et des correspondances vers d'autres systèmes. Des univers en expansion permettent de tout imaginer. Par exemple, que toutes les histoires que j'ai dessinées appartiennent au monde de Grubert, ou un monde régi par les mêmes règles, l'Univers de Mœbius". Mais non, en fait, on est tous dans la Matrice ! ^^


L'intrigante de Saratoga de Wood (1945).


Major Fatal - Tome 1 de Mœbius (Planche 64, case 3).

Dans Major Fatal - Tome 1 - "Le garage hermétique" (Mœbius, Les humanoïdes associés) Jean Giraud alias Mœbius pastiche un plan du film de Sam Wood L'intrigante de Saratoga sur une planche de sa BD. Ici, Clint Maroon alias Gary Cooper et Clio Dulaine alias Ingrid Bergman sont remplacés par Larc Dalxtrey et une autochtone du monde western où Larc a échoué suite à une erreur du transmetteur.

 

Pitch du film:

Clio Dulaine (Ingrid Bergman), ayant quitté la France à la mort de sa mère, s'établit avec deux serviteurs, la métisse Angélique Buiton (Flora Robson) et le nain Cupidon (Jerry Austin), à La Nouvelle Orléans, où elle veut se venger de la famille de son père, les Dulaine qui ont rejeté sa mère, et faire un riche mariage. Elle rencontre le colonel Clint Maroon (Gary Cooper), est attirée par lui, mais cela dessert ses projets. La famille Dulaine voulant se débarrasser d'une présence jugée encombrante, offre à Clio une somme d'argent pour quitter la ville. Elle accepte et se rend à Saratoga, haut lieu de relations mondaines, où elle retrouve Maroon...

L'intrigante de Saratoga est un drôle de pot-pourri, commençant comme un mélodrame, évoluant en comédie coquine, et se transformant subitement en film d'action autour d'une guerre entre propriétaires de lignes de chemins de fer. Difficile de s'y retrouver et de comprendre exactement où voulaient en venir les auteurs.

Sam Wood reconstitue à nouveau peu après Pour qui sonne le glas, le couple Ingrid Bergman-Gary Cooper qui n'est pas utilisé à son plein potentiel. L'histoire ne va nulle part et pâtit d'un scénario mal construit qui piétine pendant une bonne heure.

PS: La servante noir, Angélique Buiton, est jouée par l'anglaise tout ce qu'il y a de plus blanche, Flora Robson, sous un maquillage grossier.

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires