24 Avril 2015

Jean-Sol Partre

"Pas besoin de gril: l'enfer, c'est les autres".

Caricatutre de Jean-Paul Sartre (Gaël Séjourné).

Dans Jour J - Tome 2 - "Paris, secteur soviétique" (Séjourné, Duval, et Pécau, Delcourt) Gaël Séjourné croque Jean-Paul Sartre, et lui fait jouer son propre rôle de philosophe au détour d'une case.
(L'image est tirée de la 50, case 6).

 

Jean-Paul Sartre (1905-1980) était un écrivain et un philosophe français. Elevé par sa mère et ses grands-parents maternels, Jean-Paul connaît une enfance idyllique. Il en garde surtout le goût de la lecture, qu'il exprime plus tard dans Les Mots.

Pendant ses études à l'Ecole Normale Supérieure où il prépare son agrégation de philosophie, Sartre rencontre Simone de Beauvoir, avec laquelle il va partager sa vie, ses convictions et son œuvre. Reçu à l'agrégation, Jean-Paul devient professeur dans un lycée du Havre. Il s'engage ensuite dans la Résistance lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate.

C'est aussi à cette époque que paraît L'être et le néant, traité central par lequel Sartre fonde un nouveau courant philosophique: l'existentialisme. L'auteur y explique que l'existence de l'homme précède son essence, lui laissant la liberté et la responsabilité de ses choix.

Par la suite, Sartre privilégie la production de pièces de théâtre, plus aptes selon lui à toucher un large public. Fondateur de la revue Les Temps modernes, il se désolidarise du Parti communiste suite à la répression hongroise de 1956, et se brouille avec Camus. Il s'élève également très tôt contre la guerre d'Algérie et prend part à l'activisme de mai 1968.

Jean-Paul Sartre obtient le Prix Nobel de littérature en 1964 mais le refuse, devenant ainsi la première personnalité à décliner le prix de son plein gré. Son œuvre, tant philosophie que littéraire, et ses engagements politiques font de lui l'une des personnalités françaises incontournables du XXe siècle.

Jean-Paul Sartre: "Etre libre, ce n'est pas pouvoir faire ce que l'on veut, mais c'est vouloir ce que l'on peut".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #litterature

Commentaires