19 Août 2014

Tiens-toi à carreau !

Jean-Marie Gourio: "Il faut être de mauvaise foi pour confondre l'érotisme et la pornographie, une petite culotte ressemble pas à un gros slip...".

Malicia de Salvatore Samperi.
Malicia de Samperi (1973).

Laura Antonelli selon les studios Rosi.
Jacula - Tome 92 des studios Rosi et de Pederiali (Couverture).

Dans le fumetti Jacula - Tome 92 - "Malice et perversion" (Studio Rosi et Pederiali, Elvifrance), l'illustrateur de la couv' pastiche un plan du film, Malicia, de Salvatore Samperi, sur la couverture de sa BD. Ici, Laura Antonelli alias Angela La Barbera est remplacée par la nouvelle -proie- de Jacula Velenska, la reine des vampires.

 

Pitch du film:

Une servante, Angela (Laura Antonelli), envoyée dans une maison sicilienne va faire la conquête sentimentale et érotique de toute la famille. Nino (Alessandro Momo), le second fils saura imposer à Angela un chantage comblant ses désirs sexuels et lui réservant néanmoins la possibilité d'un mariage honorable avec son père (Turi Ferro) veuf depuis peu.

Avec plus de cinq milliards de lires de recette au box-office, le film est un des plus grands succès des comédies érotiques à l'italienne et a servi de modèle à de nombreux films du genre. Ce fut le plus grand succès commercial de Salvatore Samperi et l'affirmation de Laura Antonelli comme icône du cinéma érotique.

Le producteur Silvio Clementelli veut l'actrice Mariangela Melato dans le rôle principal, mais Samperi insiste pour choisir Laura Antonelli, qui vient de tourner Ma femme est un violon, film dans lequel l'actrice, s'était généreusement dévoilée et apparaissait au sommet de sa beauté.

En 1974, l'année suivant le succès de Malicia, Salvatore Samperi tourne un film analogue, Péché véniel dans lequel il reprend les mêmes acteurs, les mêmes auteurs, et le même compositeur. Et en 1991, presque vingt ans après, est produit Malicia 2000, avec le même réalisateur et les mêmes acteurs principaux. Le film est un échec total. L'eau ayant coulée sous les ponts, Laura Antonelli utilise des produits au collagène censés faire disparaître ses rides, ce qui lui provoque de graves réactions allergiques.

Orson Welles: "La carrière d'une star commence quand elle ne peut pas entrer dans son soutien-gorge et finit quand elle ne peut plus entrer dans sa jupe".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #cinema-serie-tv , #glamour

Commentaires

as du carreau 19/08/2014 09:57

En tous cas, les carreaux ont l'air d'être très propres ! On retrouve l'importance d'un intérieur propre et tenu même dans les films, peu importe le style...

Chelmi 19/08/2014 11:29

Arf !