20 Septembre 2015

Gozerian hotel

Jim Morrison: "Aucune récompense éternelle ne viendra nous pardonner d'avoir gâché l'aube".

Morrison hotel de The Doors.
Morrison hotel de The Doors (1970).

Ramones selon Nick Runge.
Ghostbusters #8 de Schoening et Burnham (Couverture alternative de Runge).

Dans le comics book Ghostbusters #8 - "The man who holds the hands of death" (Schoening et Burnham, IDW) Nick Runge, l'illustrateur de la couv', parodie la pochette de l'album musical Morrison hotel des Doors, sur la couverture bis de sa BD. Ici, Ray Manzarek est remplacé par Egon Spengler, Robby Krieger par Winston Zeddemore, Jim Morrison par Peter Venkman, et John Densmore par Ray Stantz.

 

Morrison hotel est le cinquième album du groupe de rock américain The Doors sorti en février 1970 et produit par Paul A. Rothchild. Le titre de l'album, Morrison Hotel, provient d'un hôtel portant le nom du chanteur, par un pur hasard.

Pistes de l'album:

Face A : Hard rock cafe
1. Roadhouse blues
2. Waiting for the sun
3. You make me real
4. Peace frog
5. Blue sunday
6. Ship of fools

Face B : Morrison hotel
7. Land Ho !
8. The spy
9. Queen of the highway
10. Indian summer
11. Maggie M'Gill

Les Doors condamnent et tournent en dérision, toujours avec la même délectation, l'establishment et toutes les formes de pouvoir, tout en se montrant lucides quant au devenir de la -Woodstock Nation-. Morrison Hotel est le plus rhythm'n'blues de tous les disques jamais sortis par les quatre californiens. Dans Roadhouse blues, You make me real ou Ship of fools, notamment, la voix de Jim dit le Roi Lézard renvoie au grand bluesman, tandis que Robbie Krieger semble puiser ses sources dans le blues du Vieux Sud. Mention spéciale, également, pour le très doorsien Indian summer.

Le disque est divisé en deux parties correspondant aux deux faces du 33 tours, intitulées respectivement Hard rock cafe et Morrison hotel. Ces noms viennent de ceux d'un hôtel, recto de la pochette, et d'un café, verso de la pochette. Les photos recto et verso sont l'œuvre de Henry Diltz, musicien devenu photographe de légende, qui les prend alors qu'il se promène avec le groupe à Los Angeles. Le nom de ce café est repris l'année suivante, lors de la création de la chaîne Hard rock cafe, inspiré par cette photo. L'hôtel est toujours en activité alors que le bar n'existe plus.

Jim Morrison: "D'une certaine façon, je crois que les concerts de rock ont toujours servi une fonction. Ils représentent une chance pour un grand nombre de gens, de même condition dans la vie, de se rassembler, de s'assembler aussi d'une certaine manière, et simplement de se sentir exister en tant que masse, en tant que nombre...".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

Commentaires