12 Novembre 2014

Mister Brown

"Le monde qui nous entoure est dégueulasse et sordide. Je ne cherche pas à le maquiller comme 99% des films hollywoodiens".

Caricature de Quentin Tarantino (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 2 - "Meurtres fatals 002" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster caricature Quentin Tarantino dans le récit "Piège à vitesse fatale en en enfer". Il lui fait jouer le rôle de Monsieur Rouge, un des hommes de main de Leonardo Di Machin qui a enlevé l'inspecteur Piggs.
(L'image est tirée de la page 8, case 3).

Outre le clin d'œil fait à ce réalisateur de génie, Maëster rend aussi et surtout hommage à son premier film, Reservoir Dog, où il incarne le gangster Mr Brown, et lui fait vivre la même mésaventure que Marvin dans Pulp Fiction. Pour les hérétiques qui ne connaitraient pas leur Tarantino sur le bout des doigts, Marvin alias Phil LaMarr se fait exploser la tête par un coup de feu inopiné et malencontreux de Vincent Vegas alias John Travolta a l'arrière d'une voiture.

 

Quentin Tarantino (1963) est un réalisateur américain. Tandis qu'il passe sa jeunesse dans une banlieue de Los Angeles où sa passion pour le cinéma le conduit à travailler dans un vidéoclub, il se décide à rédiger ses premiers scénarios.

Il vend les scripts de True Romance et de Tueurs nés et se remet rapidement de la frustration de n'avoir pu les réaliser lui-même en finançant, avec l'argent récolté, son premier film. Il en écrit le scénario et le présente à Harvey Keitel qui s'enthousiasme au point de jouer gratuitement dans Reservoir Dog.

Le jeune prodige réalise en 1994 son deuxième film et relance la carrière de John Travolta en lui offrant l'un des rôles phares de Pulp Fiction. Ce second film est salué par une Palme d'or au Festival de Cannes. Il tourne Jackie Brown en 1997 avec Pam Grier, égérie de la blaxploitation, qui donne la réplique à Robert de Niro, Michael Keaton et Samuel L. Jackson. Ce film est un bel hommage au cinéma américain des années 1970.

Acteur dans Reservoir Dog ou Desperado, Quentin Tarantino est également le producteur exécutif d'Une nuit en enfer où il joue Richard Gecko, le frangin frapadingue de George Clooney. Son film Kill Bill, sorti fin 2003, qui met à l'affiche Uma Thurman, est rapidement suivi du second volet en mai 2004.

Après avoir tourné en 2005 une séquence du Sin City de son ami Robert Rodriguez, Tarantino décide de collaborer avec le Texan sur un projet d'envergure. En 2007 voit ainsi le jour Grindhouse, vibrant hommage aux films de genre dont il signe l'un des deux segments, Boulevard de la mort, un thriller plus léger que ses précédentes productions. Le deuxième film, Planète terreur, est réalisé par Rodriguez.

En 2009, le natif de Knoxville grave enfin sur pellicule un projet qu'il garde en tête depuis longtemps, Inglourious basterds. Se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale, le film revisite l'Histoire à la sauce Tarantino. Ce nouveau cru du prodige d'Hollywood reçoit un accueil fantastique. Et Christoph Waltz reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour un second rôle pour sa prestation viscérale et homérique du Colonel SS Hans Landa.

Le cinéaste planche ensuite sur un autre de ses grands projets, réaliser un western spaghetti, genre qu'il affectionne particulièrement. C'est chose faite en 2012 avec Django unchained, un western se déroulant sur fond d'esclavagisme. Christoph Waltz rempile sous la direction de Tarantino et le casting prestigieux se compose de Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio dans un rôle de méchant mémorable, Samuel L. Jackson et Kerry Washington.

Avec Quentin Tarantino naît un nouveau style original et unique très ancré dans la culture pop, avec des dialogues percutants, des scénarios en forme de puzzle teintés de violence et d'humour.

Quentin Tarantino: "Chaque début d'écriture est un retour à la case départ. Et la case départ, c'est un endroit où l'on se sent très seul. Un endroit où aucun de vos accomplissements passés ne compte".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires