Recherche pour "pulp fiction"

10 Octobre 2011

Green Fiction

Marsellus Wallace: "Le soir du combat, tu sentiras comme une piqûre d'insecte. C'est l'amour-propre qui te turlupinera. L'amour-propre tu l'emmerdes ! L'amour-propre fait mal, il ne sert jamais à rien".

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon Angel Medina.
The incredible Hulk #441 de Medina et David (Couverture)

Dans le comics book The incredible Hulk #441 - "Hulk Fiction" (Medina et David, Marvel), Angel Medina rend hommage au film de Quentin Tarantino en parodiant l'affiche Pulp Fiction sur la couverture de sa BD. Ici Miss Hulk alias Jennifer Walters prend la place de Mia Wallace alias Uma Thurman.

 

Pour avoir plus d'informations sur cet excellent film et en voir d'autres pastiches, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

La légende veut que les rôles du dealer Lance (Eric Stoltz) et de sa femme Jody (Rosanna Arquette) aient été à l'origine destinés à Kurt Cobain et Courtney Love. En revanche, Tarantino pense dans un premier temps jouer le rôle du dealer, mais il tient absolument à se trouver derrière la caméra pour filmer la scène de la seringue, ce qui l'oblige à abandonner cette idée.

Voilà sur quoi, je suis tombé en faisant mes recherches (si si je t'assure ! ^^): Il n'y a pas que les auteurs de BDs qui parodient Pulp Fiction, les productions de vidéos pornos Brazzers aussi... »Nikki Benz dans Pump Fiction«.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

25 Octobre 2011

Butch

"- D'abord, tu pars LOIN !
- Ok.
- Une fois loin... tu RESTES loin !"
Pulp Fiction de Tarntino - Marsellus et Butch).

Caricature de Bruce Willis (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster caricature Bruce Willis dans l'histoire "Pure fiction". Il lui fait jouer le rôle de John McClane, un ancien flic ringard devenu un boxeur ringard.
(L'image est tirée de la page 10, case 5).

Avec ce clin d'œil, Maëster fait bien sûr référence à son rôle de John McClane, le flic de la saga des Die Hard, et à celui de Butch Coolidge, le boxeur de Pulp Fiction.

 

Pour avoir plus d'information sur la bio/filmographie de Bruce, rends toi »ici« , »là« , et aussi »ici« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

PS: En 2010, il apparaît dans l'excellent clip Stylo, de Gorillaz, dans le rôle d'un tueur en voiture qui poursuit Murdoc, 2D et Noodle.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

3 Mai 2010

Le journal de Mia

"Trois tomates se baladent dans la rue. Papa tomate, maman tomate et bébé tomate. Bébé tomate traîne, regarde les belles nanas. Papa tomate se met en rage, lui balance une claque et lui dit : «Qu'est ce t'as ? T'es tout rouge.»".
(©Mia dans Pulp Fiction)

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon Laurel.
Le journal de Carmilla - Tome 1 de Laurel et Murrail (Couverture).

Dans Le journal de Carmilla - Tome 1 - "Reproduction interdite" (Laurel et Murrail, Vents d'Ouest), Laurel parodie l'affiche du film de Quentin Tarantino Pulp Fiction sur la couverture de sa BD. Ici Carmilla prend la place de Mia Wallace alias Uma Thurman, le roman photo de Mia est remplacée par le journal intime, et la cigarette par un crayon.

Syndrome Lucky Luke: A noter que cette cigarette a été retirée de l'affiche française du film (C'est pour ça que je lui ai préférée la VO pour la comparaison et de toute manière l'effet vintage de cette dernière correspond mieux à l'esprit du film). Loi Evin oblige...

 

Essai de Pitch du film:

Euh bah non en fait, c'est impitchable cette affaire là... ^^ Je vais me contenter de: "L'odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Hollywood à travers trois histoires qui s'entremêlent."

Pulp Fiction a obtenu la Palme d'or du Festival de Cannes 1994, l'Oscar du meilleur scénario original en 1995, et une nomination aux Césars dans la catégorie -Meilleur Film étranger-.

Au départ, Uma Thurman a décliné l'offre plusieurs fois. Tarantino a dû insister longtemps pour qu'elle accepte le rôle.

Ce film génial est surprenant par son montage non linéaire à base non pas de flashbacks mais, ce qui est plus original (en tout cas pour l'époque), de flashforwards. Par exemple, la fin du film apparaît au milieu et il se termine par un flash-back dans lequel apparaissent les deux tueurs(Samuel L. Jackson et John Travolta) encore vivants, alors que l'on a vu la mort de l'un d'entre eux quelques scènes auparavant.

PS: Rocky dans Pulp Fiction, Quentin Tarantino avait d'abord pensé à attribuer le rôle de Butch à Sylvester Stallone avant de l'attribuer finalement à Bruce Willis.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

21 Mai 2012

Palme No Fiction

A l'occasion de la 65e édition du film international de la Croisette, je vais te proposer, chaque jour de cette seconde semaine du Festival de Cannes, un long métrage ayant été nominé depuis de sa création.

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon Michele Light.
Shanda the Panda #9 de Light et Curtis (Couverture).

Dans le comics book Shanda the Panda #9 - "Fur Fiction" (Light et Curtis, Antartic Press), Michele Light pastiche l'affiche du film de Quentin Tarantino Pulp Fiction sur la couverture de sa BD. Ici Mia Wallace alias Uma Thurman est remplacée par Shanda Bruin, la gérante de cinéma, héroïne de la série ; et sa cigarette par un esquimau à la fraise.

 

Pour obtenir plus d'informations sur ce film et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« , »là« , et aussi »ici« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Pulp Fiction a obtenu 4 nomination au Festival de Cannes: Prix du Jury Œcuménique, Prix de la mise en scène, Prix du Jury, et Grand Prix ; et a remporté la Palme d'Or.

Le film a été nominé aux César: César du Meilleur film étranger.

Il a aussi été consacré aux Oscars avec 6 nominations: Oscar du Meilleur film, Oscar du Meilleur réalisateur, Oscar du Meilleur acteur, Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle, Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle, et Oscar du Meilleur montage ; et a remporté l'Oscar du Meilleur scénario original.

Marsellus Wallace: "Si Butch se réfugie en Indochine, je veux un Bonze dans chaque bol de riz prêt à lui plomber les molaires".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

20 Décembre 2010

Fiction pulpeuse

... en francophone intégriste ^^ québécois dans le texte ! OO

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon Renart.
Seconde chance de Renart et Ozanam (Couverture).

Dans Seconde chance (Renart et Ozanam, Casterman),  Loïc 'Renart' Locatelli s'inspire de l'affiche du film de Quentin Tarantino Pulp Fiction sur la couverture de sa BD. Ici Marianne Welles prend la place de Mia Wallace alias Uma Thurman.

 

Pour avoir plus de détails sur le film et en voir une autre adaptation, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Les toilettes sont maudites pour Vincent Vega. A chacun de ses passage aux toilettes, une péripétie se produit : Mia fait une overdose après le dîner, Jules se fait braquer dans le coffee-shop, et il s'y fait tuer en surveillant l'appartement de Butch.

Vincent Vega: "Un verre, un dernier, et tu te casses. Sois pas con. Vide ton godet, mais en vitesse, dis adieu et rentre chez toi. Tu sais, c'est ta morale et ta fidélité qui sont sur la sellette. Est-ce que tu peux rester loyal ou non ? Parce que la loyauté, c'est très important. Voilà, tu dois y retourner, lui dire adieu, ce fut une délicieuse soirée. Tu fous le camp, tu réintègres ta caisse, tu rentres, tu te branles une ou deux fois, et tout sera dit".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

27 Mai 2012

Palme No Fiction 2 - Le Retour

La cérémonie de clôture du 65e Festival de Cannes ayant lieu ce soir, cet article conclue ma parenthèse cinématographique sur la Croisette.
Pour conclure et boucler la boucle, revoilà la Palme d'Or 1994 de la 47e édition du festival...

Pulp Fiction de Quentin Tarantino.
Pulp Fiction de Tarantino (1994).

Pulp Fiction selon J. Scott Campbell.
Gen13 #1 de Benitez, Campbell, et Choi (Couverture de Campbell).

Dans le comics book Gen13 #1 - "Among friends and enemies" (Benitez, Campbell, et Choi, Image Comics), J. Scott Campbell parodie l'affiche du film de Quentin Tarantino Pulp Fiction sur une des 16 versions de la couverture de la BD. Ici Mia Wallace alias Uma Thurman est remplacée par Roxanne 'Roxy' Spaulding alias Freefall, et le roman photo sur le lit par une autre version du comic Gen13.

Une fois n'est pas coutume, ce pastiche n'est pas à proprement dit une illustration mais un montage photographique, et c'est le model Sofia Dominguez qui prend les traits de Freefall sous l'objectif de Campbell.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce film et en voir d'autres pastiche, va faire un tour »ici« , »là« , aussi »ici« , et encore »là« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Marsellus Wallace: "J'appelle deux experts complètement défoncés au crack qui vont travailler nos deux copains avec une pair de pinces, un chalumeau, et un fer à souder. Est-ce que tu m'a bien entendu espèce de porc ? Je suis très loin d'en avoir fini avec toi, je vais te la jouer à la flamme bien moyenâgeuse !".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv

11 Septembre 2006

Tarantinesque 2 - Le retour

Après avoir été grillé -pour diffusion d'infos au compte gouttes- et à la demande générale de Fei (Voir com') ^^, voici l'acolyte de Vincent Vega...

Caricature de Samuel L. Jackson (Richard Guerineau).

Dans Le chant des Stryges - Tome 2 - "Pièges" (Guerineau et Corbeyran, Delcourt), Richard Guerineau caricature Samuel L. Jackson en homme de main qui a pour mission de filer Nivek, un des héros de la série. Encore une fois c'est un gros clin d'œil au personnage de Jules Winnfield du film Pulp Fiction de Tarantino.
(L'image est tirée de la page 13, case 11).

Caricature de Samuel L. Jackson (Richard Guerineau). Je ne suis pas sûr mais il me semble sans trop prendre de risque que les auteurs lui rendent encore hommage dans le Tome 8 - "Défis" (Le deuxième album de la deuxième saison du Chant des Stryges). En tout cas la ressemblance est encore très flagrante d'ailleurs je me demande si il n'incarne pas le même personnage que dans le Tome 2. Il laisse tomber le costar-cravate mais le visage est, je trouve, encore plus ressemblant. Si tu as plus d'infos n'hésite pas à me corriger, mais il me semble que rien ne prouve ou ne dément cette supposition. Messieurs Corbeyran et Guerineau, si vous passez par là...
(L'image est tirée de la page 16, case 8).

 

Samuel Leroy Jackson (1948) est un acteur américain. Il a été élevé au rang de star international grâce à Pulp Fiction mais avant cela, il avait déjà joué dans pas loin d'une trentaine de films dont voici les plus connus: Un prince à New York, Les affranchis, Jungle fever, Jeux de guerre, Jurassic Park, ...

Il est maintenant une star incontournable et il a retourné à deux reprises avec Quentin Tarantino dans Jackie Brown et Kill Bill 2. Il a aussi rejoué deux fois avec Bruce Willis qu'il avait rencontré sur Pulp: Une Journée en enfer et Incassable. Sa filmographie est plutôt bien étoffée (environ 70 films) et c'est assez compliqué d'y faire une sélection courte et représentative, mais je vais m'y risquer: 187: code meurtre, L'enfer du devoir, Le 51e Etat, xXx, et Basic où il retrouve Travolta. Dernièrement, il a aussi interprété le maître Jedi Mace Windu dans Star Wars - Episode I, II et III.

Actuellement, il est à l'affiche dans Des serpents dans l'avion, film dont la bande annonce m'a fait mourir de rire alors que ce n'était pas forcément le but recherché. ^^

PS: Petite piqûre de rappel Le chant des Stryges - Tome 10 - "Manipulations" sort dans 2 jours. (RE-Wééé et Yahoooo !!! ^^).

Publié par Chelmi à 19:11pm - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

12 Juillet 2011

20 100 V GA

Vincent: "-Tu savais qu'en Hollande, au cinéma, on pouvait boire de la bière, et de la bière que t'es pas obliger de boire dans un putain de gobelet. Et à Paris, on peut en boire dans les McDonald. Et devine comment ils appellent un « Quarter Pounder with cheese » à Paris ?
Jules: -Un « Quarter Pounder with cheese » ?
- Mon cul ! Ça a pas de sens « Quarter Pounder » avec leur système métrique.
- Mais alors quoi ?
- Ils disent « Royal Cheese ».
- Ah ouais... Royal Cheese. Et un Big Mac ?
- Un Big Mac c'est un Big Mac mais ils disent « le » Big Mac.
- Le Big Mac... Hahahaha ! Et comment ils disent le Whopper ?
- J'en sais rien, je ne suis allé dans aucun Burger King."
Pulp Fiction)

Caricature de John Travolta (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque John Travolta dans l'histoire "Pure fiction". Il lui fait jouer le rôle d'un tueur.
(L'image est tirée de la page 8, case 6).

L'auteur réitère dans le Tome 2 - "Meurtres fatals 002" dans l'histoire "Piège à vitesse fatal en enfer". Avec ces clins d'œil, Maëster fait bien sûr référence au film Pulp Fiction de Quentin Tarantino où Travolta interprète Vincent Vega, un homme de main de Marcellus Wallace. Je te laisse deviner qui joue son acolyte et qui fera l'objet d'un futur article. ;-)

 

Pour avoir plus d'infos sur cet acteur et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet.

Ces dernières années tu as pu le voir entre autre dans: Love Song, Cœurs perdus, Bande de sauvages, L'attaque du métro 123, et From Paris With Love.

Sa première bulle dans l'album: "Tu Savais qu'en France, on pouvait mettre un flingue sans problème sur une affiche, mais pas une cigarette ? ... Au Japon par contre c'est les poils qu'on gomme". Du pur Maësterino ! ^^

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

26 Août 2011

Jules le prêcheur

"La marche des vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'œuvre du Malin. Béni soit-il l'homme de bonne volonté qui, au nom de la charité, se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre, de la mort et des larmes, car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés. J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'éternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant ! [...]".
Pulp Fiction de Quentin Tarantino).

Caricature de Samuel L. Jackson (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster caricature Samuel L. Jackson dans l'histoire "Pure fiction". Il lui fait jouer le rôle d'un tueur au côté d'un autre flingueur bien connu.
(L'image est tirée de la page 8, case 6).

On le retrouve aussi dans le Tome 2 - "Meurtres fatals 002" dans l'histoire "Piège à vitesse fatal en enfer". Avec ces clins d'œil, Maëster fait bien sûr référence au film Pulp Fiction de Quentin Tarantino où Jackson interprète Jules Winnfield, un homme de main de Marcellus Wallace... Pleins d'autres références au film à venir ! ;-)

 

Pour avoir plus d'infos sur cet acteur et en voir d'autres caricatures, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

"[...] Ça fait des années que je répète ça. L'enfoiré qui l'entend, il meurt aussitôt. J'avais jamais cherché à comprendre, je trouvais seulement que ça en jetait de dire ça avant de flinguer un mec. Et puis ce matin, j'ai vu quelque chose qui m'a fait réfléchir. D'un seul coup, je me dis, ça pourrait bien vouloir dire que tu es l'œuvre du malin, et que l'homme vertueux c'est moi, et que mon joli 9 mm ce serait mon protecteur, mon berger dans la vallée de l'angoisse et des larmes. Ou encore mieux, c'est moi le berger et toi l'homme vertueux, et c'est le monde qui est l'œuvre de Lucifer. Qu'est-ce que tu dis de ça ? Mais rien de tout ça n'est juste. Ce qui est vrai, c'est que tu es le faible et que je suis la tyrannie des méchants. Et moi j'essaie, Ringo, au prix d'un effort harassant, de protéger les faibles".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

10 Janvier 2015

Mister White

"C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes".
(©Winston Wolfe dans Pulp fiction).

Caricature de Harvey Keitel (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 2 - "Meurtres fatals 002" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque Harvey Keitel dans le récit "Piège à vitesse fatale en en enfer". Il lui fait jouer le rôle de Monsieur Blanc, un des hommes de main de Leonardo Di Machin qui a enlevé l'inspecteur Piggs.
(L'image est tirée de la page 9, case 1).

Outre le clin d'œil fait à ce célèbre acteur, Maëster rend aussi et surtout hommage à son rôle du gangster Mr White dans Reservoir Dogs de Quentin Tarantino.

 

Harvey Keitel (1941) est un acteur américain. Ancien marine, élève de l'Actors Studio, Harvey Keitel commence sa carrière cinématographique en 1967 aux cotés d'Elizabeth Taylor et Marlon Brando dans le drame Reflets dans un œil d'or de John Huston.

Mais c'est en 1970 que Martin Scorsese le révèle sur grand écran. Keitel, qui devient l'acteur fétiche du jeune réalisateur, apparaît ainsi dans Who's knocking at my door, Streets scene et explose dans Mean street, et Taxi Driver. Des rôles de voyous, d'hommes de la rue pour lesquels son accent italo-new-yorkais fait des merveilles.

Quentin Tarantino en fait la quintessence du bandit dans Reservoir Dogs, et donne une nouvelle occasion à Harvey Keitel de montrer comment résoudre une situation de crise dans Pulp fiction 1994.

En Outre, Keitel est apprécié des réalisateurs européens pour son profil violent ponctué de fulgurances intellectuelles, formant un personnage profond et mystérieux à la fois. Il s'illustre dans La mort en direct de Bertrand Tavernier, ou La nuit de Varennes d'Ettore Scola.

Sa filmographie est impressionnante, et compte des longs métrages aussi bien populaire que salué par la critique tels que: La dernière tentation du Christ, Thelma et Louise, Une nuit en enfer, La leçon de piano, Soleil levant, Copland, Dragon Rouge ...

Il est aujourd'hui considéré comme un acteur culte, aussi demandé dans le film noir que dans le grand spectacle, le film d'auteur ou la comédie légère. Comme sa glorieuse génération d'acteurs américains -celle des Robert De Niro, Christopher Walken, Al Pacino- qui a débutée dans les années 1960, Harvey Keitel reste aujourd'hui une référence absolue dans le cinéma outre-Atlantique.

Mister White: "Si tu me flingues en rêve, tu me demandes pardon en te réveillant".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv