Recherche pour "sean connery"

23 Novembre 2010

Peace 'man

- Pour l'Angleterre James ?
- Non pour moi.
GoldenEye).

Caricature de Pierce Brosnan (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Pierce Brosnan et lui donne le rôle d'un espion du MI5.
(L'image est tirée de la page 35, case 8).

Après Sean Connery, Roger Moore, et Timothy Dalton, encore une fois, avec ce clin d'œil, les auteurs font référence à l'agent secret le plus connu de la planète...

 

Pierce Brosnan (1952) est un acteur irlandais. Avec sa famille, il quitte son Irlande natale pour s'installer à Londres où il suit pendant trois ans les cours du Drama Centre. Il débute sa carrière dans l'ombre: il est régisseur, puis comédien. Mais ses performances d'acteur sont très vite remarquées et il débute au cinéma avec un petit rôle dans le polar Racket en 1980. Il apparaît ensuite en tête d'affiche des thrillers Nomads en 1986 et Le quatrième protocole en 1987.

Mais il se fait réelement connaître du grand public sur le petit écran grâce à son rôle dans la série Remington Steele, où, pendant cinq ans, il y interprète un détective au grand charme. Le producteur Albert R. Broccoli lui offre le rôle de James Bond, mais il doit y renoncer, car il est toujours sous contrat avec la télévision. Il laisse alors sa place à Timothy Dalton.

Pierce Brosnan poursuit sa carrière en jouant dans Mister Johnson, Le Cobaye, Madame Doubtfire et Love Affair. En 1995, il ne laisse pas passer sa chance une seconde fois et accepte d'incarner le célèbre espion 007 dans quatre épisodes: GoldenEye, Demain ne meurt jamais, Le Monde ne suffit pas et Meurs un autre jour.

Sacré star du grand écran, il change tout de même de registre en jouant dans Mars Attacks!, Le Neveu, Thomas Crown, Le Tailleur de Panama, Evelyn ou bien encore dans Une affaire de cœur. Ayant tourné la page 007, Pierce devient méchant dans Coup d'éclat en 2004 et dans The Matador où il interprète un tueur à gages penché sur la boisson. Toujours élégant, Brosnan s'illustre dans les légers Mamma Mia! ou Percy Jackson aussi bien que dans le thriller politique de Roman Polanski, The Ghost-Writer.

Dernièrement, il était à la l'affiche de Remember me, et prochainement on le retrouvera dans Thomas Crown 2.

PS: Pierce Brosnan a acheté la machine à écrire de Ian Fleming, le créateur du célèbre espion 007.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

22 Décembre 2011

Mafia Blues

Jacques Lacan: "Le débile soumis à la psychanalyse devient toujours une canaille".
Et une canaille soumis à une psychanalyse, il devient quoi ? ^^

Caricature de Lorraine Bracco (Youri Jigounov).

Dans XIII - Tome 20 - "Le jour du Mayflower" (Jigounov et Sente, Dargaud), Youri Jigounov croque Lorraine Bracco dans le rôle du docteur en psychiatrie Suzanne Levinson, chez qui, XIII va consulter afin de retrouver la mémoire.
(L'image est tirée de la page 3, case 4).

Avec ce clin d'œil les auteurs font bien sûr référence à son rôle de psy dans la série de David Chase, Les Soprano, où elle incarne le Docteur Jennifer Melfi, le psychiatre de Tony.

 

Lorraine Bracco (1954) est une actrice américaine. Elle commence son parcours artistique en France, en tant que mannequin pour Jean-Paul Gaultier mais également en tant que disc-jockey. Elle débute au cinéma en 1979 dans le film Duos sur canapé. Après quelques apparitions dans des productions européennes, l'américaine retourne aux Etats-Unis pour donner un nouvel élan à sa carrière.

Son retour sur ses terres natales est rapidement couronné de succès. Après avoir joué au côté de Tom Beranger dans Traquée, de Ridley Scott, elle est nommée à l'Oscar du Meilleur second rôle féminin pour son rôle de Karen Hill dans Les Affranchis de Martin Scorsese.

En 1992, Lorraine Bracco joue avec Sean Connery dans le film d'action Medicine man de John McTiernan puis se tourne vers un registre plus satirique avec Even cowgirls get the blues de Gus Van Sant. Poursuivant un itinéraire cinématographique varié, elle travaille à nouveau en France, pour Elie Chouraqui et ses Menteurs.

Elle devient à partir de 1999 l'un des piliers de la série américaine Les Soprano au côté de James Gandolfini. En 2001, elle joue dans la comédie dramatique Ecarts de conduite de Penny Marshall, dans laquelle elle donne la réplique à Drew Barrymore. Ces dernières années, elle tient le rôle d'Angela Rizzoli dans la série Rizzoli & Isles.

PS: Elle a été nommée deux fois à l'Emmy Award pour son interprétation du Dr Jennifer Melfi.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

13 Avril 2011

Simon Phoenix

"C'est le meilleur des mondes ! C'est con que tu doives le quitter !"
Demolition Man)

Caricature de Wesley Snipes (Maëster).

Dans Sœur Marie-Thérèse - Tome 6 - "La guère sainte" (Maëster, Drugstore) Maëster caricature Wesley Snipes au détour d'une case, et lui donne le rôle d'un chasseur de vampire ayant subit quelques désagréments.
(L'image est tirée de la page 36, case 4).

Avec ce clin d'œil, l'auteur fait références à la trilogie cinématographique des Blade dont Snipes est le héros.

 

Wesley Snipes (1962) est un acteur américain. Après une enfance passée dans le Bronx, il intègre la réputée High School for the Performing Arts mais n'obtient pas son diplôme. Il aime trop la comédie pour renoncer et continue à se produire dans des petits théâtres locaux.

Remarqué par un agent lors d'un casting, il décroche son premier rôle en 1986 dans Wildcats au côté de Woody Harrelson. Il retrouve ce dernier dans Les blancs ne savent pas sauter et Money train. Après une apparition dans le clip de Michael Jackson Bad en 1987, Wesley poursuit sa carrière sur grand écran. Il joue dans The King of New York en 1990, Mo' Better Blues, Jungle Fever en 1991.

A partir de 1992, l'acteur se spécialise dans les films d'action: Passager 57, Soleil levant avec Sean Connery, Demolition Man avec Sylvester Stallone, US Marshals avec Tommy Lee Jones, L'Art de la guerre, Appel au meurtre ou encore Un seul deviendra invincible. Wesley Snipes n'abandonne cependant pas entièrement les autres registres, jouant les drag queens dans Extravagances en 1996, ou un tueur de vampires dans la trilogie des Blade de 1998 à 2004, son rôle le plus célèbre à ce jour.

Malheureusement, depuis, sa carrière connaît une sérieuse perte de vitesse, l'acteur se retrouvant essentiellement cantonné à des séries B musclées sans grande envergure comme Chaos ou 7 secondes.

PS: Son nom est évoqué pour l'éventuel deuxième volet de Expendables de et avec Sylvester Stallone.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

24 Septembre 2013

L'habit ne fait pas le moine...

... oui mais: Les plumes font l'oiseau ! Haha ! ^^

Sierra Torride de Don Siegel.
Sierra Torride de Siegel (1970).

Sierra Torride selon Simon Léturgie.
Spoon & White - Tome 3 des Léturgie (Quatrième de couverture).

Dans Spoon & White - Tome 3 - "Niaq Micmac" (Léturgie Père et fils, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) pastiche un plan du film de Don Siegel, Sierra Torride, sur le quatrième de couverture de sa BD. On retrouve Clint Eastwood alias Hogan quelques instants avant qu'il ne sauve la sœur Sara d'une tentative de viol.

 

Pitch du film:

En pleine révolution mexicaine, un mercenaire nommé Hogan (Clint Eastwood) sauve la vie de la sœur Sara (Shirley MacLaine). Cette dernière est une résistante juariste, poursuivie par les français. Ceux-là mêmes qui détiennent le fort, dont Hogan a pour mission de découvrir les failles de ses défenses. Sara dont la tenue de religieuse n'est qu'un déguisement pour cette prostituée au grand cœur, décide de l'aider dans sa mission...

Avec ce long métrage, Clint Eastwood obtient la troisième place au Golden Laurel pour le Meilleur interprète dans un film d'action, et Shirley MacLaine est nommée Meilleure interprète dans une comédie. Comme quoi dans un western, il y a aussi de l'action et de l'humour !

Le titre français: Sierra Torride, met d'ailleurs plus l'accent sur le côté aventure alors que sa version original: Two Mules for Sister Sara (Traduction pour les anglophobes: Deux mules pour Sœur Sara) souligne le ton humoristique.

Au départ, Budd Boetticher tout de même crédité pour l'histoire de Sierra Torride, avait imaginé ce synopsis pour Steve McQueen et Brigitte Bardot. Ce film ne sera jamais réalisé par Boetticher, et Bardot tentera sans succès l'aventure du western dans Shalako avec pourtant à ses côtés Sean Connery.

Gary Cooper: "Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice". ^^

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

6 Décembre 2006

Entre les cuisses !

Ne t'inquiètes / emballes pas, ce titre est juste là pour obtenir un meilleur référencement. ^^
Après l'affiche de L'exorciste ...

James Bond - Rien que pour vos yeux de John Glen.
James Bond - Rien que pour vos yeux de Glen (1981).

Lucky Luke - Tome 8 - Phil Defer. Lucky Luke - Tome 27 - Le 20e de cavalerie.

Spirou et Fantasio - Tome 35 - Qui arretera Cyanure ? Petit Spirou - Tome 11 - Tu s'ras jamais grand !
Lucky Luke - Tome 8 de Morris chez Dupuis (1956)
Lucky Luke - Tome 27 de Morris et Goscinny chez Dupuis(1965)
Spirou et Fantasio - Tome 35 de Janry et Tome chez Dupuis (1985)
Le petit Spirou - Tome 11 de Janry et Tome chez Dupuis (2003).

Qui a "plagié" qui ? En regardant la chronologie des faits, si on s'en tient à ces cinq affiches/couvertures, Morris est a l'abri de tous "soupçons" (A moins qu'il eût des dons de voyances ^^). De là à dire que c'est lui qui a inspiré l'affiche de James Bond, ça me parait un peu gros, à la rigueur peut être Janry sur le Petit et le grand Spirou, mais qui sait vraiment ?

Personnellement, je pense que Janry a voulu faire un clin œil à Rien que pour vos yeux de John Glen avec l'album "Qui arrêtera Cyanure ?" car les dates de sorties sont très proches et que le premier plan de la couverture est vraiment très ressemblant. Pour les autres, toujours selon moi, ce n'est que du pur hasard assez troublant.

Autre fait troublant, toutes ces couvertures sont parues chez Dupuis ... Alors théorie du complot ? Paranormal ? Ou va te coucher Chelmi et arrête de dire n'importe nawak ? ^^

 

Si tu veux te replonger quelques minutes dans la saga de notre agent secret britannique préféré, va (re)faire un petit tour sur »cet article«.

PS: Vendredi dernier, j'ai été voir le dernier James Bond, et moi qui suis un -pro Sean Connery-, j'ai trouvé Daniel Craig épatant, il en chie du début à la fin et c'est une vraie petite révolution pour un agent 007. Donc après avoir vu l'INCONTOURNABLE Les infiltrés (Oui, j'insiste, mais il faut vraiment que tu ailles voir ce film qui déchire sa rem !! ^^), tu peux aussi aller voir Casino Royale.

Publié par Chelmi à 11:20am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

13 Novembre 2007

Dans la famille Coppola, je veux le neveu !

"Pour être un bon acteur, vous devez être comme un criminel, prêt à enfreindre les règles pour obtenir quelque chose de nouveau".

Caricature de Nicolas Cage (Christopher Bec).

Dans Sanctuaire - Tome 1 - "USS Nebraska" (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés), Christopher Bec croque Nicolas Cage et lui donne le rôle de Wilmey, un militaire américain du sous marin USS Nebraska.
(L'image est tirée de la planche 43, case 4).

 

Nicolas Cage (1964) est un acteur américain. Il est le plus jeune des trois fils d'August Coppola, frère aîné du cinéaste Francis Ford Coppola. Il passe son enfance en Californie et, après le divorce de ses parents, s'installe avec son père à San Francisco où, à 15 ans, il s'inscrit à l'American Conservatory Theater. Il décide de changer de nom, passant de Nicholas Kim Coppola à Nicolas Cage, pour ne pas rester dans l'ombre de son illustre oncle. C'est néanmoins ce dernier qui lui offre son premier rôle dans Rusty James, en 1983. La même année, il est Randy, le rocker punk de Valley girl, rôle qui lance véritablement sa carrière.

En 1984, il retrouve Coppola en interprétant le gangster Vincent Dwyer de Cotton club, et rencontre Alan Parker pour qui il devient Al, un vétéran du Vietnam dans Birdy. Suivent quelques comédies dramatiques: Peggy Sue s'est mariée, Arizona Junior ; et horrifiques: Embrasse moi vampire, avant que le Sailor et Lula de David Lynch, palmé à Cannes, ne vienne le révéler au grand public.

Sa tragique performance de looser alcoolique dans le drame Leaving Las Vegas en 1995 lui vaut l'Oscar du Meilleur acteur. Dans les années 90, acteur caméléon, il passe sans difficulté du film d'action pur comme: Rock au côté de Sean Connery, Les ailes de l'enfer, ou Volte/face avec John Travolta ; aux fables sentimentales: La Cité des Anges, Family man, Capitaine Corelli...

En 2002, cinq ans après Volte/face, il retrouve John Woo pour le film de guerre Windtalkers, avant de passer à la réalisation de son premier long métrage, le drame Sonny (pas encore sortie en salle, tout du moins en France). Il est ensuite à l'affiche du tortueux Adaptation, s'amusant également en arnaqueur obsessionnel dans Les Associés de Ridley Scott.

En 2004, il ajoute une nouvelle corde à son arc en étant l'aventurier de Benjamin Gates et le trésor des Templiers avant de devenir le trafiquant d'armes d'Andrew Niccol dans le monumental Lord of war. En 2006, il rejoint le casting de World Trade Center sous la direction d'Oliver Stone, drame retraçant le combat des pompiers américains lors des attentats du 11 septembre. Grand fan de comics, il tient ensuite le haut de l'affiche du film Ghost Rider alors qu'auparavant il était pressenti pour les nouveaux Superman.

Prochainement, il sera à la l'affiche du deuxième opus des aventures de Benjamin Gates : Le livres des secrets.

PS: Comme je te le disais précédemment, il est fan de BD, son nom de scène: Cage, est un hommage au héros de comic-books: Luke cage, et son fils a pour prénom: Kal-El, le nom kryptonien de Superman... Kal-El Coppola, p'tain ça doit être lourd à porter !

Publié par Chelmi à 09:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

23 Avril 2008

ELle VIRe A droite ... à gauche...

Pas étonnant avec sa surcharge poumonale ! ^^

Caricature de Cassandra Peterson (Didier Crisse).

Dans Les sorcières de l'épée de cristal : Lorette et Harpye (Crisse et Goupil, Vents d'Ouest) Crisse croque Cassandra Peterson et lui donne le rôle de Lorette, une sorcière qui a pris l'apparence de la diaboliquement sexy Elvira, afin de mettre la main sur un prince charmant.
(L'image est tirée de la page 16, case 4).

 

Elviras selon Didier Crisse. Cassandra Peterson (1951) est une actrice américaine. Née au Kansas, très jeune, elle rêve de devenir danseuse depuis le jour où elle a vu Ann-Margret dans L'amour en quatrième vitesse. Quelques jours seulement après avoir fini le lycée, elle fugue à Las Vegas, et alors qu'elle n'a que 17 ans, elle devient la plus jeune showgirl de l'histoire de la ville du jeu. En 1971, elle obtient même un petit rôle de danseuse dans Les Diamants sont éternels aux cotés de Sean Connery.

Dans une soirée, elle croise Elvis Presley, qui l'encourage à poursuivre une carrière de chanteuse. Cassandra part pour l'Europe, où elle devient la leader d'un groupe de rock italien: I Latins Ochanats. Installée en Italie, elle rencontre le réalisateur Federico Fellini qui la fait jouer dans son Roma.

De retour aux Etats-Unis, elle décroche un petit rôle dans The working girls (Ne pas confondre avec Working girl avec Melanie Griffith), et crée son propre spectacle de musical: Mammas Boys, avec lequel elle sillonne les night-clubs. En 1979, elle se joint à la troupe satirique d'improvisation de Los Angeles: The Groundlings, où elle se découvre une attirance pour la comédie.

En 1981, forte de toutes ces expériences, elle combine ses nombreux talents et crée Elvira, l'hôtesse du macabre, une sorte de gothique extravagante, drôle, provocante et hyper sexy. Et c'est dans ce personnage qu'elle anime et présente l'émission de télé Elvira's Movie Macabre. Ce personnage devient vite une icône et Cassandra fait de nombreuses apparitions en revêtant son costume dans des séries TV: Chips, L'homme qui tombe à pic, Parker Lewis ne perd jamais... beaucoup d'émission de télé et de programmes spéciaux notamment pour Halloween. En 1988 et 2001, Elvira a même ses deux propres longs métrages au cinoche: Elvira, princesse des ténèbres, et Elvira et le château hanté, où Peterson scénarise et joue son propre rôle d'Elvira, vedette de show télé.

Quand elle ne porte pas son costume de d'hôtesse macabre, elle tient aussi d'autres rôles au cinéma: Busty Nurse dans Jekyll & Hyde... Together Again, Cheri dans Echo Park, la mère Biker dans Pee Wee de Tim Burton, Sorius dans Allan Quatermain et la cité de l'or perdu... et pas mal de série B voire Z pour la télé.

PS: Cassandra Peterson alias Elvira a même son propre personnage en comics chez DC.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv , #glamour

10 Août 2010

Le Saint

"Sean et moi seront vite oubliés quand tout le monde aura vu Pierce".

Caricature de Roger Moore (Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger"  (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Roger Moore et lui donne le rôle d'un agent Double-Zéro du MI5.
(L'image est tirée de la page 35, case 7).

Tout l'album est un hommage à la saga des James Bond. Après George Lazenby et Sean Connery, les auteurs continuent leur tour de table des acteurs ayant incarné 007. A suivre... ;-)

 

Roger Moore (1927) est un acteur anglais. Après une jeunesse passée dans la Royal Army, sa vocation commence à se déclarer grâce à un passage à l'Academy of Dramatic Art, où il se fait remarquer par un producteur qui lui permet d'apparaître dans un petit film. Mannequin, il débute à la télévision dans Drawning Room Detective en 1950, mais commence sérieusement à se faire connaître dans la série Ivanhoé, où l'armure de chevalier lui va comme un gant. Fort de cette notoriété grandissante, il enchaine avec des films historique , Diane de Poitiers, et L'Enlèvement des Sabines.

En 1961, Roger Moore devient l'énigmatique redresseur de torts de la série Le Saint, où suspense et intrigues fantastiques composent son cocktail. D'une longévité exceptionnelle, la série s'arrête en 1969, au soulagement de l'acteur. Après s'être affranchi du caractère de Simon Templar dans le film The Man Who Haunted Himself en 1971, il est sollicité pour jouer dans Amicalement Vôtre. Une fois de plus, il se trouve dans la peau d'un aristocrate fair-play, Brett Sinclair. Face à lui, Tony Curtis en Danny Wilde gaffeur à souhait. Mais la série ne rencontre pas le succès escompté et s'achève au bout de 24 épisodes.

On fait alors appel à lui pour endosser le rôle de James Bond dès 1973. Vivre et laisser mourir, L'homme au pistolet d'or, L'Espion qui m'aimait ... Roger Moore incarnera sept fois l'agent secret de Sa Majesté avec un style bien particulier: chemises à jabots et brutalité maniérée en qui ses détracteurs voient la manifestation d'un James Bond efféminé. Parallèlement à la saga Bond, il tourne aussi: Les Oies Sauvages, Bons baisers d'Athènes, Le Commando de sa Majesté, L'équipée du connonball ...

Avec son air désinvolte et son élégance aristocratique relevée d'une pointe d'insolence tempérée par le fameux flegme britannique, Moore a conquis le public féminin dans la peau de Simon Templar, puis dans celle de l'agent secret 007. Ambassadeur de l'Unicef depuis 1991, Roger Moore apparaît dans des films en guest-star, mettant désormais sa célébrité au service des Droits de l'enfant.

PS: Bien que Amicalement Vôtre ai été un échec au moment de sa diffusion dans les années 1970, la série connaît un succès sur le tard dans les années 1980. Son côté seventies outrancier mais pourtant involontaire, lui donne un élan nostalgique. Devenu culte, les fans ne se lassent pas de revoir le fameux duo Moore-Curtis dans des ambiances psychédéliques ! Notamment dans les pays francophone grâce à l'excellent doublage de Michel Roux (Tony Curtis) et Claude Bertrand (Roger Moore). Le doublage, réalisé avec soin, prend de grandes libertés par rapport au texte d'origine, ajoute du sel et un second degré dans les dialogues. En contrepartie, un des ressorts comiques de la série disparaît: le contraste entre l'Américain et le Britannique qui se retrouvait dans la VO dans leur accent et leurs répliques, davantage que dans leur comportement.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

26 Mai 2012

Mystic Croisette

Le film qui suit, a été présenté en compétition officielle au 56e Festival de Cannes en 2003. Il était nominé pour la Palme d'Or, le Grand Prix, le Prix du Jury, et le Prix de la mise en scène.

Mystic River de Clint Eastwood.
Mystic River d'Eastwood (2003).

Mystic River selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 20 de Sakuishi (Page 197).

Dans le manga Beck - Tome 20 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi parodie l'affiche du film de Clint Eastwood, Mystic River, sur la dernière planche de sa BD.

 

Pitch du film:

Jimmy Markum (Sean Penn /Jason Kelly), Dave Boyle (Tim Robbins / Cameron Bowen) et Sean Devine (Kevin Bacon / Connor Paolo) ont grandi ensemble dans les rues de Boston. Rien ne semblait devoir altérer le cours de leur amitié jusqu'au jour où Dave se fit enlever par un inconnu sous les yeux de ses amis. Leur complicité juvénile ne résista pas à un tel événement et leurs chemins se séparèrent inéluctablement.
Jimmy sombra pendant quelque temps dans la délinquance, Sean s'engagea dans la police, Dave se replia sur lui-même, se contenta de petits boulots et vécut durant plusieurs années avec sa mère avant d'épouser Celeste (Marcia Gay Harden).
Une nouvelle tragédie rapproche soudain les trois hommes : Katie (Emmy Rossum), la fille de Jimmy, est retrouvée morte au fond d'un fossé. Le père endeuillé ne rêve plus que d'une chose: se venger. Et Sean, affecté à l'enquête, croit connaître le coupable: Dave Boyle...

Mystic River est basé sur le roman homonyme de Dennis Lehane. Clint Eastwood a découvert le synopsis de cet ouvrage à la dernière page d'un journal.

Même si le film n'a remporté aucun prix à Cannes en dépit de ses 4 nominations. Il s'est bien rattrapé aux Oscars en décrochant l'Oscar du Meilleur acteur pour Sean Penn et celui du Meilleur acteur dans un second rôle pour Tim Robbins. Idem aux Golden Globes et au César avec le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Sean Penn, Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour Tim Robbins, et le César du meilleur film étranger.

PS: Eli Wallach, alias Tuco, "fidèle" partenaire de Clint Eastwood dans Le bon, la brute et le truand, fait ici une apparition clin d'œil dans le rôle d'un vieil épicier.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #cinema-serie-tv

18 Septembre 2017

Judge Runner

"C'est dommage qu'elle doive mourir, mais on en est tous là !".

Blade Runner de Ridley Scott.
Blade Runner de Scott (1987).

Blade Runner selon Mark Harrison.
2000 AD #1101 Collectif (Couverture de Harrison).

Dans le comics book 2000 AD #1101 (Collectif, Rebellion developments) Mark Harrison, l'illustrateur la couv', parodie l'affiche du film Blade Runner de Ridley Scott, sur la couverture du BD. Ici, le blade-runner Rick Deckard alias Harrison Ford est remplacé par le juge Joseph Dredd, et la répliquante Rachel alias Sean Young par la juge Barbara Hershey.

 

Pour avoir plus de détails sur ce film de Ridley Scott et en voir un autre pastiche, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Eldon Tyrell: "Chaque fois qu'une lumière brûle deux fois plus, elle brille deux fois moins longtemps. Et vous avez brûlé on ne peut plus brillamment, Roy".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv