26 Mai 2016

Hagard ?!

Hägar ! Hägard ! Hagard !? Il ne m'a pas l'air ni hébété ni effaré le gaillard ! Ce n'est pas moi qui irai le chatouiller pour vérifier! ^^

The silver warrior de Frank Frazetta.
The silver warrior de Frazetta pour la couverture de The silver warriors de Moorcock.

The silver warrior selon Chris Browne.
Hägar the Horrible #0 de Browne (Couverture).

Dans le comic strip Hägar The horrible - Hors série (Browne, Avalon Communications) Chris Browne parodie l'illustration The silver warrior réalisé par Frank Frazetta pour la couverture des Guerriers d'argent de Michael Moorcock, sur la couv' de sa BD. Ici, le guerrier d'argent est remplace par Hägar the Horrible.

Pour l'anecdote, en France, Hägar the Horrible a été traduit en Hägar Dünor en raison du jeu de mots sur la -gare du Nord-... Hahah ! ^^ Il apparaît dans Le journal de Mickey à partir d'août 1973, quatorze années durant.

 

Les guerriers d'argent (Phoenix in Obsidian en VO ou The silver warriors selon les éditions) et le deuxième volume de La quête d'Erekosë écrite par Michael Moorcock paru en 1970 chez Mayflower. Le premier roman s'intitule: Le champion éternel (The eternal champion en VO) ; et le troisième: Le dragon de l'épée (The dragon in the sword en VO). Cette saga met en scène les aventures de Erekosë, l'incarnation du champion éternel qui se souvient de ses vies passées.

Quatrième de couverture:

Il était l'immortel, le vagabond des univers, voué à combattre indéfiniment la tyrannie. Une fois de plus les voix l'appelèrent et il tomba dans les couloirs de l'éternité... Une autre incarnation. La Terre du grand crépuscule. Les bas nuages bruns, le ciel obscur, l'océan triste. Il était Comte des Déserts blancs, seigneur de la forteresse Gelée. Maître de l'Epée froide... - L'Epée Froide ? Pas l'Epée noire ? - L'Epée froide. C'était la fin des temps, voilà tout. La race humaine était condamnée. Pensez aux peaux blafardes, aux appétits malsains, aux horreurs dérisoires. Pensez à l'évêque Belphig, le dégoûtant Seigneur spirituel de la cité d'Obsidienne. Alors, l'invasion des Guerriers d'Argent, vous savez... Mais le sang des Guerriers d'Argent, habitants incandescents de Lune, irait nourrir le Soleil La Dame au Calice l'avait dit. Alors, Erekosë allait reprendre l'Epée. C'était la seule chose à faire. Il ferait mal et aurait mal. Et son cœur torturé ne connaîtrait pas le repos.

Le dessin de Frank Frazetta qui nous intéresse aujourd'hui a été crée en 1972 pour la couverture de la réédition chez Dell Publishing de ce tome en 1973.

Frank Frazetta: "A l'époque, je pouvais livrer un dessin à moitié achevé à un directeur artistique et il chantait mes louanges. Je ne ressentais aucun défi. Et puis j'ai pris conscience qu'il circulait une rumeur qui m'a dérangée - que j'étais fichu, que je n'avais plus rien fait depuis des années. Mon succès était un hasard, juste une question d'opportunité. Ces flatteurs qui m'avaient tourné autour me taillaient maintenant en pièces pour le dîner ! Dans des publications ! Et bien je voulais leur montrer qu'ils n'y connaissaient rien, leur faire voir mon audace d'antan. Je pense que j'avais besoin de cet aiguillon. Je me suis assis et j'ai peint [...] Silver Warrior. Bang ! Aussi bon voire meilleur que tout ce que j'avais jamais fait. Tout d'un coup les critiques se sont faits très discrets".

Alphonse Allais: "Les ours blancs sont blancs parce que ce sont de vieux ours".

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #litterature

Commentaires

thanagra 02/06/2016 11:48

toujours en forme à ce que je constate

Chelmi 03/06/2016 08:05

Oui ! Euh... Menfin... Dépend en forme de quoi ?! ^^