Articles avec #bd-franco-belge catégorie

27 Janvier 2016

Blier de rire !

"L'expérience est un peigne que vous donne la vie quand vous êtes devenu chauve".

Caricature de Bernard Blier (Achdé).

Dans Lucky-Luke - Tome 78 - "Les tontons Dalton" (Achdé, Gerra, et Pessis, Lucky Comics) Achdé croque Bernard Blier, et lui donne le rôle de Raoul Wolf, un des deux frères qui a enlevé Emmett Junior Dalton, le petit neveu des quatre frangins.
(L'image est tirée de la page 41, case 9).

Après Francis Blanche, Paul Mercey, et Robert Dalban, les auteurs continuent leur hommage aux Tontons flingueurs où Blier joue Raoul Volfoni.

 

Pour avoir plus de détails sur cette figure légendaire du cinéma français, va faire un tour »ici«, et »là«, et aussi »ici«. ;-)

Bernard Blier: "C'est bien pratique de pouvoir se cacher derrière quelque chose, derrière une grimace".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

25 Janvier 2016

Major Cooper

"Christine, maintenant que je t'ai retrouvé, la vie est douce à nouveau. Je ne peux pas te laisser partir".

Les pilotes de la mort de William A. Wellman.
Les pilotes de la mort de Wellman (1928).

Les Pilotes de la mort selon Jean Giraud.
Major Fatal - Tome 1 de Mœbius (Planche 24, case 2).

Dans Major Fatal - Tome 1 - "Le garage hermétique" (Mœbius, Les humanoïdes associés) Jean Giraud alias Mœbius pastiche une photographie du tournage du film de William A. Wellman, Les pilotes de la mort, sur une planche de sa BD. Ici, Gale Price alias Gary Cooper et Christine Charteris alias Fay Wray sont remplacés par le major Grubert et Dame Malvina.

 

Pitch du film:

Pendant la Première Guerre Mondiale, quatre américains, venant de milieux sociaux très différents, s'engagent pour l'escadrille française intitulée "Les pilotes de la mort"... Alors que Gale (Gary Cooper) se prépare à déposer un espion derrière les lignes ennemies, il se remémore les événements qui l'ont mené à ce moment. En particulier, sa romance malheureuse avec Christine (Fay Wray), dont il a été amené à croire qu'elle est une espionne allemande. Mais Gale découvre que son passager mystère est Christine, qui en fait opère pour les services secrets français.

Le scénario du film a été écrit par John Monk Saunders, Jean de Limur, et George Marion. En VO, le long métrage s'intitule The legion of the condemned.

Le réalisateur, William A. Wellman (1896-1975), utilise certaines séquences aériennes de son précédent film, Les ailes, qu'il insère dans le montage des Pilotes de la mort. Durant la première guerre mondiale, Wellman a fait parti de l'escadrille Lafayette Flying Corp, ce qui explique son intérêt pour le sujet.

PS: D'après Wikipédia, aucune bobine du film n'a survécu, et il est considéré comme perdu.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

19 Janvier 2016

L'Homme révolté

"Créer, c'est vivre deux fois".

Caricature d'Albert Camus (Gaël Séjourné).

Dans Jour J - Tome 2 - "Paris, secteur soviétique" (Séjourné, Duval, et Pécau, Delcourt) Gaël Séjourné croque Albert Camus, et lui fait jouer son propre rôle d'écrivain journaliste au détour d'une case.
(L'image est tirée de la page 56, case 2).

 

Albert Camus (1913-1960) était un écrivain français. Fils d'ouvrier agricole mort pendant la Grande Guerre, et d'une jeune servante d'origine espagnole, il grandit à Alger et obtient son bac en 1932 avant de faire des études de philosophie. Il entame alors une carrière de journaliste et écrit pour Alger Républicain où ses articles le font remarquer.

Camus part ensuite pour Paris et est engagé par Paris soir. Dans les mêmes années, il publie L'Etranger, un roman qui arrive en tête du classement des cent meilleurs livres du XXème siècle en 1999. En 1936, il fonde le Théâtre du Travail et écrit avec trois amis Révolte dans les Asturies, une pièce qui sera interdite.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il intègre un mouvement de résistance à Paris, tout comme Jean-Paul Sartre, avec lequel il se lie d'amitié. Il devient ensuite rédacteur en chef du journal Combat à la Libération. C'est dans ce journal que paraît un éditorial écrit par Camus, et resté célèbre, dans lequel il dénonce l'utilisation de la bombe atomique par les Etats-Unis.

La Peste est publié en 1947 et connaît un très grand succès. Son œuvre, articulée autour des thèmes de l'absurde et de la révolte, est indissociable de ses prises de position publiques concernant le franquisme, le communisme, le drame algérien...

Passionné de théâtre, Camus adapte également sur scène Requiem pour une nonne de Faulkner. Il obtient le Prix Nobel de littérature en 1957 pour l'ensemble de son œuvre. Trois ans plus tard, il meurt tragiquement dans un accident de voiture, avec le manuscrit inachevé de son autobiographie: Le premier Homme.

Albert Camus: "Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #litterature

12 Janvier 2016

Bête des vices

"Les acteurs sont des gens qui sont devenus acteurs parce qu'ils ne se supportaient pas".

Caricature de Bette Davis (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 2 - "Meurtres fatals 002" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque Bette Davis, et lui donne le rôle d'un clone d'elle-même à la solde d'Eric Von Blutchfeld, sur une planche de son histoire "On ne meurt jamais deux fois éternellement !". Ici Blutchfeld, l'imagine reprendre le rôle d'E.T.
(L'image est tirée de la page 21, case 4).

 

Bette Davis (1908-1989) était une actrice américaine. Ruth Elizabeth Davis grandit près de Boston, élevée par sa mère. Elle s'intéresse au théâtre et fait ses premiers pas sur les planches à l'université. Elle étudie à New York et connaît son premier succès à Broadway en 1929.

Forte d'un premier engagement, elle part pour Hollywood. Mais les dirigeants d'Universal la trouvent fade et ne renouvellent pas son contrat. Elle signe pour Warner bros. et remporte en 1935 un premier Oscar pour L'intruse.

Retenue à la Warner, elle ne tourne pas les films de son choix. En 1938 pourtant, L'insoumise lui apporte un second Oscar et une célébrité mondiale. Ses rôles suivant lui valent huit nominations. Après le succès d'Eve, elle donne un second souffle à sa carrière en 1961 dans Milliardaire pour un jour de Capra et Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich, qui l'oppose à sa rivale Joan Crawford.

Insatisfaite à Hollywood, elle partage son travail entre l'Angleterre et l'Italie, notamment dans L'argent de la vieille de Luigi Comencini.

Outre les long-métrages cités ci-dessus, sa filmographie compte de nombreux autres grands films tels que: Vingt mille ans sous les verrous (1932), L'emprise (1934), La forêt pétrifiée (1936), La vie privée d'Elisabeth d'Angleterre (1939), Victoire sur la nuit (1939), La vipère (1941), Une Femme cherche son destin (1947), La lettre (1947), La garce (1949), Chut, Chut, chère Charlotte (1964), Confessions à un cadavre (1965), Mort sur le Nil (1978)...

L'American Film Institute lui décerne en 1977 un prix pour l'ensemble de sa carrière. Bette Davis meurt le 6 octobre 1989 à l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, à l'âge de 81 ans; elle repose au cimetière du Forest Lawn Memorial Park des collines d'Hollywood à Los Angeles en Californie.

Bette Davis: "Dans ma profession, tant que vous n'êtes pas un monstre, vous n'êtes pas une star".

Publié par Chelmi à 12:20pm - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

6 Janvier 2016

New Deal

"Mes seuls amis marchent à quatre pattes".
Death Dealer - Tome 1 - "Le heaume maudit" de Silke).

Death Dealer de Frank Frazetta.
Death Dealer de Frazetta (1973).

Death Dealer selon François Bourgeon.
Brunelle et Colin - Tome 2 de Bourgeon et Génin (Couverture).

Dans Brunelle et Colin - Tome 2 - "Yglinga" (Bourgeon et Génin, Glénat), Liam Sharp transpose le Death Dealer de Frank Frazetta sur la couverture de sa BD. Ici, le Death Dealer est remplacé par Yglinga, fille de Harald, roi du peuple de la mer.

 

Pour avoir plus de détails sur cette illustration de Frank Frazetta et en revoir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5. ;-)

Voltaire: "Dieu a mis dans tous les coeurs la conscience du bien avec quelque inclination pour le mal".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #illustration , #litterature

22 Décembre 2015

BLAfard & MORTIfié

"L'état est incompétent en matière d'art".

Autoportrait dit Le Désespéré de Gustave Courbet.
Le désespéré de Courbet, collection privée (1844).

Le désespéré selon Antoine Aubin.
Blake et Mortimer - Tome 22 d'Aubin et Dufaux (Page 27, case 12).

Dans Blake et Mortimer - Tome 22 - "L'onde Septimus" (Aubin et Dufaux, Edition Blake et Mortimer) d'Antoine Aubin parodie la toile de Gustave Courbet, Le désespéré, sur une planche de sa BD. L'autoportrait du peintre est remplacé par le visage du colonel Olrik horrifié par les visions du professeur Jonathan Septimus.

 

Pour avoir plus d'informations sur cette toile de Courbet et en voir un autre pastiche, va faire un tour »ici« où j'ai déjà dépeint le sujet. ;-)

Gustave Courbet: "A quoi sert la vie si les enfants n'en font pas plus que leurs pères ?".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

20 Décembre 2015

Jack, c'est par où ?

"Moi ? Je suis malhonnête ! Et on sait qu'un homme malhonnête le restera quoi qu'il arrive... Honnêtement, ce sont des hommes honnêtes dont il faut se méfier, parce qu'on peut jamais prévoir à quel moment ils feront un truc incroyablement... stupide".
(©Jack Sparrow dans Pirates des Caraïbes de Verbinski).

Caricature de Johnny Depp (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 8 - "Neverland" (Léturgie Père et fils, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) croque Johnny Depp et lui fait jouer le rôle de Jack, un des rescapés de l'île déserte.
(L'image est tirée de la page 37, case 1).

Avec ce clin d'œil, les auteurs rendent aussi hommage au personnage de Jack Sparrow, le héros de la saga cinématographique Pirates des Caraïbes.

 

Pour avoir plus d'informations sur la bio-filmographie de cet acteur et en voir d'autres caricatures, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Johnny Depp alias Jack Sparrow: "Elle est saine et sauve, comme je te l'ai promis. Et elle est prête à épouser Norrington comme elle l'a promis ; et toi tu vas mourir pour elle, comme tu l'as promis... Nous sommes tous des hommes d'honneur, tu vois... exceptée Elizabeth qui est en fait, une femme".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

10 Décembre 2015

De la mûre, de la mûre, de la mûr..ge ♫

"Ma devise est: exister, c'est insister !"

Caricature de Johnny Hallyday (Didier Conrad).

Dans Astérix - Tome 35 - "Astérix chez les Pictes" (Conrad et Ferri, Les édition Albert René) Didier Conrad croque Johnny Hallyday et lui donne le rôle du barde Mac Keul du village des Mac Oloch. Le pauvre se prend une rouste par Obélix qui n'a pas apprécié d'être dérangé pendant son repas par l'interprétation d'un air du Loch Andloll... Réaction du barde: "Quoi Mac Keul ? Qu'est ce qu'il a ma Mac Keul !" ^^
(L'image est tirée de la page 29, case 6).

 

Pour avoir plus de détail sur la bio/discographie de la grande star du rock francophone, va faire un tour »ici« où que j'ai déjà (à que coucou ! ^^) traité le sujet ! ;-)

Ce Johnny, quel poète :

"Je vis avec moi-même tous les jours".

"[...] pour remettre les pendules à leur place".

"Est-ce que vous les connaissez ces joueurs de l'équipe de France de Football ? - Oui, je connais Zazie évidemment, je l'adore...".

"Si on avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #musique

30 Novembre 2015

Psychotroll

"Les hommes sont forts, tant qu'ils défendent une idée forte ; ils deviennent impuissants, dès qu'ils veulent s'y opposer".

Caricature de Sigmund Freud (Jean-Louis Mourier)

Dans Trolls de Troy - Tome 18 - "Pröfy blues" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier croque Sigmund Freud et lui fait tenir le rôle du psychologue Sigismond Lajoie, chargé par Waha de remettre Pröfy sur pieds.
(L'image est tirée de la page 19, case 6).

 

Pour avoir plus de détails sur la biographie de l'inventeur de la psychanalyse et en voir d'autres caricatures, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà sondé le sujet. ;-)

Sigmund Freud: "Les poètes et les romanciers sont de précieux alliés... Ils sont, dans la connaissance de l'âme, nos maîtres à tous, hommes vulgaires, car ils s'abreuvent à des sources que nous n'avons pas encore rendues accessibles à la science".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #medecine

28 Novembre 2015

L'intrigant Major Coop

Mœbius: "Le garage hermétique n'est pas une œuvre fermée. Elle recèle des ouvertures et des correspondances vers d'autres systèmes. Des univers en expansion permettent de tout imaginer. Par exemple, que toutes les histoires que j'ai dessinées appartiennent au monde de Grubert, ou un monde régi par les mêmes règles, l'Univers de Mœbius". Mais non, en fait, on est tous dans la Matrice ! ^^


L'intrigante de Saratoga de Wood (1945).


Major Fatal - Tome 1 de Mœbius (Planche 64, case 3).

Dans Major Fatal - Tome 1 - "Le garage hermétique" (Mœbius, Les humanoïdes associés) Jean Giraud alias Mœbius pastiche un plan du film de Sam Wood L'intrigante de Saratoga sur une planche de sa BD. Ici, Clint Maroon alias Gary Cooper et Clio Dulaine alias Ingrid Bergman sont remplacés par Larc Dalxtrey et une autochtone du monde western où Larc a échoué suite à une erreur du transmetteur.

 

Pitch du film:

Clio Dulaine (Ingrid Bergman), ayant quitté la France à la mort de sa mère, s'établit avec deux serviteurs, la métisse Angélique Buiton (Flora Robson) et le nain Cupidon (Jerry Austin), à La Nouvelle Orléans, où elle veut se venger de la famille de son père, les Dulaine qui ont rejeté sa mère, et faire un riche mariage. Elle rencontre le colonel Clint Maroon (Gary Cooper), est attirée par lui, mais cela dessert ses projets. La famille Dulaine voulant se débarrasser d'une présence jugée encombrante, offre à Clio une somme d'argent pour quitter la ville. Elle accepte et se rend à Saratoga, haut lieu de relations mondaines, où elle retrouve Maroon...

L'intrigante de Saratoga est un drôle de pot-pourri, commençant comme un mélodrame, évoluant en comédie coquine, et se transformant subitement en film d'action autour d'une guerre entre propriétaires de lignes de chemins de fer. Difficile de s'y retrouver et de comprendre exactement où voulaient en venir les auteurs.

Sam Wood reconstitue à nouveau peu après Pour qui sonne le glas, le couple Ingrid Bergman-Gary Cooper qui n'est pas utilisé à son plein potentiel. L'histoire ne va nulle part et pâtit d'un scénario mal construit qui piétine pendant une bonne heure.

PS: La servante noir, Angélique Buiton, est jouée par l'anglaise tout ce qu'il y a de plus blanche, Flora Robson, sous un maquillage grossier.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv