Articles avec #fumetti catégorie

25 Août 2015

Déplumée

Miguel de Cervantès: "L'épée n'a jamais émoussé la plume, ni la plume et l'épée".

Photographie de Sasha par Fred Enke pour Club International.
Photographie de Sasha par Enke pour Club International (1975).

Sasha selon Alessandro Biffignandi.
Tabù #39 - Collectif (Couverture de Biffignandi).

Dans le fumetti Tabù #39 - "Pipi Bluette, il piu' bel fiore" (Collectif, Edifumetto), l'illustrateur de la couv', Alessandro Biffignandi, plagie une photographie du magazine Club International volume 4 numéro 7, paru en juillet 1975. Le model qui pose sur ce cliché est Sasha shootée parle photographe Fred Enke. Ici, Sasha est remplacée par Pipi Bluette.

Cette BD est une très libre adaptation de la comédie italienne Mimi Bluette, fiore del mio giardino de Carlo Di Palma où l'actrice Monica Vitti incarne Mimi Bluette, une jeune femme dans le Paris de 1900 dont les aventures sentimentale nous sont contées. Ce film est lui-aussi une transposition du roman du même nom écrit par Guido da Verona.

 

Pour avoir plus de détails sur ce numéro spécifique de Club International, et revoir Sacha sur un autre cliché, va faire un tour »ici«, et pour voir une autre playmate, toujours du même exemplaire du magazine, c'est par »là« que ça se passe. Et si tu veux revoir d'autres pin-ups de ce mensuel masculin pour adulte, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9. ;-)

Blaise Cendrars: "Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

19 Août 2015

La maison de l'opportunisme

Jean-Paul Sartre: "Le désir s'exprime par la caresse comme la pensée par le langage".

Photographie de Sylva Koscina et Gabriele Tinti sur le tournage de La maison de l'exorcisme de Mario Bava et Alfredo Leone (1973).
Photographie de Koscina et Tinti sur le tournage de La maison de l'exorcisme de Bava et Leone (1973).

La maison de l'exorcisme selon Elvifrance.
Série Bleue - Tome 65 de Tacconi (Couverture).

Dans le fumetti Série bleue - Tome 65 - "Le baron rouge" (Tacconi, Elvifrance) l'illustrateur de la couv' transpose un cliché pris sur le tournage du film La maison de l'exorcisme de Mario Bava et Alfredo Leone, sur la couverture de sa BD. Ici, le baron et la baronne remplacent Gabriele Tinti alias George, le chauffeur et Sylva Koscina alias Sophia Lehar.

Si tu sais qui est l'illustrateur de cette couverture, je suis preneur pour compléter l'article. ;-)

 

Pitch du film:

Se croyant pourchassé par le diable, Lisa (Elke Sommer) s'enfuit et se cache dans un manoir où elle a le malheur de tomber sur une famille particulièrement... déjantée. Mais ses problèmes ne s'arrêtent pas là: le diable l'a retrouvée et elle est bientôt victime de possession. Emmenée dans un hôpital, elle y fait l'objet d'une tentative d'exorcisme.

La casa dell'esorcismo, le titre original de La Maison de l'exorcisme, est un film d'épouvante italo-germano-espagnol, réalisé par Mario Bava et Alfredo Leone. Le film a été en compétition au Festival international du film fantastique d'Avoriaz en 1974.

La maison de l'exorcisme est une nouvelle version de Lisa et le diable voulue par Alfredo Leone au détriment de Mario Bava. En effet, l'intérêt de ce long métrage réside essentiellement dans son historique incroyable. Alfredo Leone, un producteur peu scrupuleux, commande un film au réalisateur Mario Bava. Ce dernier s'engage dans la réalisation de Lisa et le diable. Ce film reprend les thèmes qui lui sont chers, à savoir un voyage aux frontières du rêve et la réalité empreint d'une ambiance macabre. Ce film d'auteur est donc une œuvre signée aux couleurs très personnelle et au ton onirisme et morbide.

Malheureusement, le long métrage ne plaît pas et aucun distributeur ne se risque à l'acheter. Le producteur se retrouve donc avec le film sur les bras. On est en 1972, quelques mois plus tard, Friedkin sort L'exorciste et fait un carton, ce qui donne des idées à Leone. Il demande à Bava de lui tourner des scènes d'exorcisme à intégrer à Lisa et le diable, afin de l'exploiter quand même, le propos étant, comme tout le monde l'aura compris, de surfer sur la vague du succès de L'exorciste. Avec ces nouvelles scènes et son nouveau montage, le film est imbuvable, l'histoire n'a ni queue ni tête.

Aujourd'hui, on peut trouver les deux versions du film en DVD, et même si la restauration de la version Lisa et le diable est bien dégelasse par rapport à celle de La maison de l'exorcisme, je vous engage, si vous aimer ces vieux films d'horreur qui ont mal vieilli, à privilégier la version originale de Bava.

Edgar Watson Howe: "Faire des affaires sans publicité, c'est comme peloter une fille dans le noir: vous savez ce que vous faites, mais personne d'autre ne le sait".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #cinema-serie-tv , #glamour

17 Août 2015

La voix de Jennifer

Jules Romains: "Autrefois les seins d'une femme servaient à nourrir les enfants, aujourd'hui ils servent à nourrir les cinéastes".

Photographie de Jennifer Lavoie par Richard Fegley pour Playboy.
Photographie de Lavoie par Fegley pour Playboy (1993).

Jennifer Lavoie selon Lorenzo Sperlonga.
Skorpio #36 Collectif (Couverture de Sperlonga).

Dans le magazine de comics Skorpio #36 (Collectif, Eura Editoriale), Lorenzo Sperlonga, l'illustrateur de la couverture, transpose un cliché de Jennifer Lavoie photographié par Richard Fegley pour le Playboy d'août 1993, sur la Une du mag. Ici, Jennifer est remplacée par The Elf.

 

Pour avoir plus de détails sur le magazine aux longues oreilles et revoir d'autres playmates, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23. ;-)

Le numéro de Playboy qui nous intéresse aujourd'hui est sorti en août 1993 aux Etats-Unis. Ce sont Pamela Anderson et Dan Aykroyd shootés par Stephen Wayda qui sont en couverture. La Playmate of the month en page centrale de ce numéro est Jennifer Lavoie photographié par Richard Fegley. La série de clichés avec la playmate s'intitule: Hook, line and sinker. On y voit Jennifer se déshabiller lors d'une partie de pêche. A l'intérieur du mag, on peut aussi lire une interview de l'acteur Dan Aykroyd.

Jennifer J. Lavoie (1971) est un model américain. Après avoir fait la page centrale de Playboy en 1993, elle fait la couverture du numéro d'octobre 1994. Depuis Jennifer tourne régulièrement dans les vidéos du magazine aux grandes oreilles.

Pierre Desproges: "Pour rester belle. Si vous avez les seins qui tombent, faîtes-vous refaire le nez, ça détourne l'attention".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

13 Août 2015

Ba(s)linda

Alphonse Allais: "Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin".

Belinda par Fred Enke pour Club International.
Photographie de Belinda par Enke pour Club International (1974).

Belinda selon Alessandro Biffignandi.
Série verte - Tome 15 de Chiarolla (Couverture de Biffignandi).

Dans le fumetti Série verte - Tome 15 - "Bakchich sur la mort" (Chiarolla, Elvifrance) l'illustrateur de la couv', Alessandro Biffignandi, pastiche une photographies du magazine Club International volume 3 numéro 5, paru en mai 1974. Le modèle qui pose sur ce cliché est Belinda shootée par Fred Enke.

 

Pour avoir plus de détails sur ce numéro spécifique de Club International, et en voir d'autres playmates, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà dévoilé le sujet. Et si tu veux revoir d'autres donzelles de ce mensuel masculin pour adulte, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8. ;-)

Charles Baudelaire: "Tes nobles jambes, sous les volants qu'elles chassent, - Tourmentent les désirs obscurs et les agacent, - Comme deux sorcières qui font - Tourner un philtre noir dans un vase profond".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

7 Août 2015

... bijoux, cailloux

Charles Baudelaire: "Tes yeux, où rien ne se révèle - De doux ni d'amer, - Sont deux bijoux froids où se mêle - L'or avec le fer".

Model Bods Bejeweled par J. Frederick Smith pour Playboy.
Photographie d'un model Bods Bejeweled par Smith pour Playboy (1971).

Playboy selon Ediperiodici.
Isabella #215 Collectif et Cavedon (Couverture).

Dans le fumetti Isabella #215 - "Il Tesoro del sole" (Collectif et Cavedon, Ediperiodici), l'illustrateur de la couv' plagie une photographie du magazine Playboy de Février 1971, sur la couverture de sa BD. Cette photo est extraite d'une série de cliché pris par J Frederick Smith, où différentes models portent des bijoux géants dans le plus simple appareil. Ici la mannequine brésilienne est remplacée par la duchesse Isabella De Frissac.

Si tu sais qui sont le dessinateur et l'illustrateur de la couverture de ce fumetti, je suis preneur pour compléter l'article. :-)

Isabella est une série italienne publiée entre 1966 et 1976 en Italie. En France, 103 numéros sont publiés par Elvifrance entre 1970 et 1978. Le scénariste Giorgio Cavedon a adaptée à sa sauce un roman de Renzo et Giuseppe Barbieri, eux-mêmes inspirés de la série Angélique, marquise des anges. Isabella est une jeune noble française dépossédée qui apprend à se battre et devient agent secret au service du Cardinal de Richelieu. Ses aventures sont fortement teintées d'érotisme. Isabella est une des premières héroïnes de BD à apparaître complètement nue.

 

Pour avoir plus d'informations sur le magazine aux longues oreilles et te rincer l'œil sur d'autres playmates, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22. ;-)

Le numéro de Playboy qui nous intéresse aujourd'hui est paru en février 1971. C'est Fran Jeffries qui est en Une de couverture shootée par Bill Arsenault. La Playmate of the Month de ce mois de février 71 est Willy Rey photographiée par Mario Casilli.

A l'intérieur du mag', outre ces deux charmantes demoiselles, on peut aussi contempler une série de clichés intitulés: The bejeweled bod, où différentes hôtesses dénudées nous présentent des bijoux imposants et hors norme, sous l'objectif de J. Frederick Smith. La photo du jour en fait partie, la jolie brésilienne porte un collier géant appartenant à la collection privée de bijoux indien et africain de Fredda Weisf.

En feuilletant ce numéro, on peut aussi lire une interview de Tom Murton, et les articles: Bussman's holiday de William Iversen, The intelligent man's guide to intelligence de William E. Massee, Histories of future d'Arthur Schlesinger Jr, ...

PS: En 1969, la BD Isabella est adaptée dans un film italien, Isabelle duchesse du diable de Bruno Corbucci avec Brigitte Skay dans le rôle-titre.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

31 Juillet 2015

Les bôs ...

Michel Ricaud: "La pornographie est un art dont les artistes sont parfois incompris".

Photographie du magazine Lesbos film.
Photographie du magazine Lesbos film (1975).

Lesbos film selon Alessandro Biffignandi.
Zara la vampire - Tome 18 de Balzano et Pederiali (Couverture de Biffignandi).

Dans le fumetti Zara la vampire - Tome 18 - "Les vampires à Venise" (Balzano et Pederiali, Elvifrance), Alessandro Biffignandi, l'illustrateur de la couv', plagie une photographie du numéro 23 du magazine de romans photos Lesbos film paru en 1975. Ici, les deux actrices sont remplacées pare Zara Bapst et Frau Murder.

 

Lesbos film était un magazine français de romans photos érotiques publiée dans les années 70 par Sankia. Le directeur des publications n'était autre que Michel Ricaud plus connu en tant que réalisateur, producteur,et distributeur de films pornographiques chez Marc Dorcel. Comme son titre l'indique les romans photos du mag' se cantonnaient aux histoires lesbiennes.

Le cliché du numéro 23 qui nous réuni aujourd'hui, est extrait du roman photos intitulé: Les amours lesbiennes de la reine Alexandra.

Simone de Beauvoir: "Il y a des tendances lesbiennes chez presque toutes les jeunes filles; ces tendances se distinguent à peine de la délectation narcissiste".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

27 Juillet 2015

Tout feu tout flamme !

"J'en avais assez de coucher avec des mecs horribles pour obtenir des séances photos minables. C'était finalement beaucoup plus rentable de se taper de vrais mecs devant des caméras".

100 Fires de Traci Lords.
1000 Fires de Lords (1995).

Traci Lords selon Lorenzo Sperlonga.
Skorpio #21 Collectif (Couverture de Sperlonga).

Dans le fumetti Skorpio #21 (Collectif, Eura Editoriale) Lorenzo Sperlonga, l'illustrateur de la couverture transpose une photographie de Traci Lords tirée du livret de l'album musical 1000 Fires de la chanteuse, sur la Une du mag. Ici, Traci est remplacée par Degree 13.

 

Traci Lords est une des plus grandes stars du cinéma pornographique américain des années 1980. Restée célèbre pour le scandale qu'elle provoque en 1986 lorsque le FBI découvre qu'elle a tourné la quasi-totalité de ses films en étant mineure. Evénement qui met fin à sa carrière dans le porno. Mais elle réussit par la suite à se reconvertir dans le cinéma traditionnel. Elle tourne notamment dans Cry-Baby de John Waters avec Johnny Depp, et Blade de Stephen Norrington avec Wesley Snipes. Elle apparaît aussi dans de nombreuses séries TV tels que: MacGyver, Marié, deux enfants, Highlander, Melrose place, Will et Grace...

Outre la comédie classique, elle se reconvertit aussi dans la musique. D'abord en participant aux chansons: Little baby nothing des Manic street Preachers en 1992, et Somebody to love des Ramones en 1993. Et par la suite, en 1995, en sortant son album solo 1000 Fires après le succès de ses deux singles Control et Fallen angel.

Titres de l'album:

1. Control
2. Fallen angel
3. Good-N-Evil
4. Fly
5. Distant land
6. Outlaw lover
7. I want you
8. Say something
9. Father's field
10. Okey Dokey

L'album est enregistré à Londres et est produit par Juno Reactor, Mike Edwards, Babble, et Gary Kurfirst sous le label Radioactive. La sonorité se veut techno electronica trance trip hop (^^). Une version instrumentale remixée de Control est intégrée à la bande originale du film Mortal Kombat. Idem avec Fallen angel retravaillé par Paul Oakenfold pour la BO de Programmé pour tuer. Le morceau, Father's field, raconte son adolescence brisé par le viol de son père. Evénement qu'elle tenait secret jusque là, qui sans faire dans la psychologie de comptoir, en dit long sur son début de carrière dans le porno a à peine de 16 ans.

PS: La possession de films pornographiques dans lesquels Traci Lords apparaît, est illégale dans de nombreux pays, sauf l'unique qu'elle a tourné étant majeure.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #musique , #glamour

25 Juillet 2015

C'est l'Est

Jean-Jacques Peroni: "Ma devise: une bonne sieste et au lit".

Photographie de Celeste par Franco Marocco pour Playmen.
Photographie de Celeste par Marocco pour Playmen (1985)

Celeste selon Lorenzo Lepori.
Incube - Tome 44 de Lepori, et Gozzo (Couverture).

Dans le fumetti Incube - Tome 44 - "S comme sorcière" (Lepori et Gozzo, Elvifrance) Lorenzo Lepori transpose une photographie du magazine Playmen italien d'Août 1985, sur la couverture de sa BD. C'est un cliché de Celeste pris par Franco Marocco. Ici, Celeste est remplacé par Holly Egan, une jeune étudiante enfermée dans un pensionnat et torturée par des robots sorcières... Tout un programme ! ^^

 

Pour avoir plus de détails sur ce mensuel masculin et en voir d'autres pastiches de playmates, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4. ;-)

Ce numéro de Playmen italien est paru en août 1985. C'est Pia Principal shootée par Roberto Rocchi qui est en Une de couverture. On retrouve la cow-girl à l'intérieur du magazine dans une série de clichés intitulés: Pia Principal vendetta a Dallas. Puis c'est au tour de Gina, Simona Carosi, et Carmen, de dévoiler leurs charmes... sans oublier la Playgirl du mois, Celeste, révélée par l'objectif de Franco Marocco.

Cicéron: "Le lit d'un célibataire est le plus confortable".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

19 Juillet 2015

Jeans taille basse

Charles Péguy: "Voici la nudité, le reste est vêtement. Voici le vêtement, tout le reste est parure. Voici la pureté, tout le reste est souillure. Voici la pauvreté, le reste est ornement".

Jean Fordwater dans Mayfair (1973).
Photographie de Fordwater par McLean pour Mayfair (1973).

Jean Fordwater selon Elvifrance.
Super-Terrifiant - Tome 33 d'Elvifrance (Couverture).

Dans le fumetti Super-Terrifiant - Tome 33 - "Lointaine Aldebaran" (Elvifrance), l'illustrateur de la couv' plagie une photographie du magazine Mayfair volume 8 numéro 3, paru en mars 1973, sur la couverture de sa BD. C'est un cliché du modèle Jean Fordwater, aussi connue sous son vrai nom: Jane Cardew, qui pose sous l'objectif de Clive McLean. Ici, Jean est remplacée par Ophélie.

Si tu sais qui sont les auteurs (Scénariste, dessinateur, et illustrateur) de ce fumetti, je suis preneur pour compléter l'article. A noter que cette couv' est en faite originellement celle du Tome 82 de la série Cimiteria (VO) qui raconte les aventures d'Ophélie et Jef. Elle n'a donc rien à voir avec l'histoire Lointaine Aldebaran, mais Elvifrance est coutumière de ce genre de recyclage de couv'.

 

Si tu veux revoir ce cliché adapté par un autre dessinateur et avoir plus de détails sur ce numéro spécifique de Mayfair, je t'invite à relire »cet article«. Et pour avoir plus d'informations sur ce mensuel masculin pour adulte et reluquer d'autres playmates du magazine, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10. ;-)

Charles Baudelaire: "Va donc, sans autre ornement, Parfum, perles, diamant, Que ta maigre nudité, O ma beauté !".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

13 Juillet 2015

Penny break !

Jean Anglade: "Composer de la dentelle, c'est composer de la poésie en fil de lin".

Penny Baker par Arny Freytag pour Playboy.
Photographie de Baker par Freytag pour Playboy (1984).

Penny Baker selon Elvifrance.
Série Violette - Tome 23 de Polls, Lepori, et Gozzo (Couverture).

Dans le fumetti Série Violette - Tome 23 - "La boîte de Pandore" (Polls, Lepori, et Gozzo, Elvifrance) l'illustrateur de la couv' pastiche un cliché de Penny Baker pris Arny Freytag pour le magazine Playboy de Janvier 1984, sur la couverture de sa BD. La posture et les forme de Penny sont bien là, en revanche, les yeux et son regard sont complètement ratés.

Si tu sais qui est l'illustrateur de cette couverture, je suis preneur pour compléter l'article. ;-)

 

Pour avoir plus de détails sur le magazine aux longues oreilles et reluquer d'autres playmates, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21. ;-)

Le numéro de Playboy qui nous réuni aujourd'hui est paru en Janvier 1984, et il fête les 30 ans du magazine en faisant une petite rétrospective de ces playmates les plus mémorables telles que John Derek, Janet Pilgrim, Stella Stevens, Brigitte Bardot, Raquel Welch... et bien sur Marilyn Monroe qui a ouvert le bal 30 ans plutôt.

La Playboy's Playmate of the Month de ce mois de Janvier 1984 est Penny Backer. Elle est shootée par l'objectif d'Arny Freytag. Lors de ses séances de shoot qui se sont déroulées, à New York, Bufallo, et Los Angeles, Penny est à peine âgée de 17 ans mais elle a l'accord de ses parents. La série de clichés s'intitule Lucky Penny.

On peut aussi lire une interview Dan Rather, présentateur-vedette du journal télévisé CBS Evening News, et un article de Mark Kram sur Muhammad Ali intitulé: Shadowboxer.

Alphone Karr: "La femme: un être qui s'habille, babille et se déshabille".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour