Articles avec #publicite catégorie

16 Octobre 2015

What eles !

Philippe Geluck: "Boire du café empêche de dormir. Par contre, dormir empêche de boire du café".

Publicité pour le café Starbucks French Roast.
Publicité pour le café Starbucks French Roast.

Starbucks selon Greg Land.
Ultimate Fantastic Four #14 de Land et Millar (Planche 42, case 1).

Dans le comics book Ultimate Fantastic Four #14 - "La tombe de Namor" (Land et Millar, Marvel) Greg Lang décalque une affiche publicitaire de la marque de café Starbucks, sur une planche de sa BD. Cette réclame promeut les paquets de café de la gamme French Roast. Ici, la femme lisant sont journal est remplacé par le Dr Susan Storm Richards alias la Femme Invisible.

Et encore une fois Greg Land nous sort sa photocopieuse. Il suffit de superposer la photo et le dessin comme je l'ai fait »ici« pour s'en convaincre. Il y a juste la tête et le haut du journal qui diffèrent.

 

Starbucks est la plus grande chaîne multinationale de cafés. Fondée en 1971, Starbucks Coffee Company est alors un commerce spécialisé dans le café en grains. Devenue officiellement Starbucks Corporation en 1987 après son acquisition par Howard Schultz mais continuant à communiquer sous le nom de Starbucks Coffee Company, l'entreprise a ouvert et racheté des salons à travers de nombreux pays. Les boutiques Starbucks, outre des boissons, vendent toujours leur propre marque de café moulu ou en grains, du thé, des pâtisseries, des ustensiles, et des machines à café.

Le nom de Starbucks, tiré du roman Moby Dick, évoque une haute mer de légende et la tradition maritime des premiers négociants en café.

L'affiche publicitaire Starbucks qui nous intéresse aujourd'hui fait l'éloge de la gamme French Roast. Cette catégorie est celle qui nécessite la meilleur variété de grain en raison des hautes températures exigées lors de la torréfaction pour obtenir un parfum très prononcé du café. Cette torréfaction est qualifié de française car dans l'hexagone, nous sommes de gros consommateurs de café très noir, très fort, et très serré par rapport au reste de la population mondiale. Les détracteurs de Starbucks accusent d'ailleurs parfois la chaîne de brûler les grains de ses variété les plus corsées couramment utilisés pour les café fort franças et les espressos italiens, auxquels certains palais de chochottes américains préfèrent des niveaux de torréfaction plus légers, ou des cafés parfumés à la noisette ou à la vanille, en comparaison du goût jugé trop amer et brûlé du café fort.

"Welcome to Starbucks. Shoes optional".
"Look for Starbucks Coffee at your grocery store and bring the rich, distinctive taste home".

Si on traduit rapidement et grossièrement ces deux slogans de l'affiche, les publicitaires nous explique que si on a eu la bonne idée d'acheter un paquet de café Starbucks French Roast à la boutique du coin de la rue, on peut tout à fait transformer son nid douillet d'amour en salon Starbucks, et donc se siffler un bon café comme si on y était, tout en lisant son journal, affalé sur son canapé, en survêt' et chaussettes... elle pas belle la vie ! ^^

Bertrand Cèbe: "L'humour est comme le café: meilleur très noir".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #publicité

22 Septembre 2015

Laichez la tranquille !

"Moi, au soleil, je m'habille Coppertone".

Coppertone Girl de joyce Ballantyne.
Coppertone Girl de Ballantyne pour la marque Coppertone.

Coppertone Girl selon Mark Heike.
Gargantarama: The comic book ! #1 de Heike et Gorby (Couverture).

Dans le comics book Gargantarama: The comic book ! #1 - "Tara caught with her pants down" (Heike et Gorby, AC Comics) Mark Heike pastiche une affiche publicitaire de la célèbre marque de crème solaire Coppertone, sur la couverture de sa BD. Cette illustration, Coppertone girl, est l'œuvre de la dessinatrice Joyce Ballantyne. Ici, la fillette est remplacée par Tara Fremont alias Too-Tall Tara, et le chien par un dinosaure.

En 2006, la même année que la sortie en kiosque du comics, l'illustrateur Frank Cho a lui aussi reprit le concept de Too-Tall Tara en Coppertone Girl.

Coppertone Girl selon Frank Cho.
Ex-Libris Gargantarama (Tara Fremont) de Cho.

Je ne sais pas lequel des deux dessinateurs à la primeur de l'idée, mais ma préférence va pour le dessin de Frank Cho, bien que celui de Mark Heike soit plus proche de l'originale de Joyce Ballantyne notamment pour le placement des bras et l'expression du visage.

 

Pour avoir plus d'informations sur la marque Coppertone et voir d'autres parodies de cette affiche, rends toi »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Jean Yanne: "Le bronzage, encore un truc qu'est pas pour moi, ça. Si vous voulez mon avis, rien n'est plus triste qu'un postérieur pâle dans un ensemble bronzé. C'est comme un coin de Flandres corporel perdu dans une Côte d'Azur anatomique".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité , #glamour

23 Octobre 2014

Ahrroh

Agnes de Mille: "Quand tu danses... tu sors de toi-même, tu deviens plus grand et plus puissant, plus beau. Pendant quelques minutes, tu es héroïque. C'est la puissance. C'est la gloire sur terre. Et cela t'appartient, chaque soir".

Publicité Arrow de Joseph Christian Leyendecker.
Affiche publicitaire de Leyendecker pour la marque Arrow.

Arrow selon Brandon Peterson.
Mystic #4 de Peterson et Marz (Couverture).

Dans le comics book Mystic #4 (Peterson et Marz, Crossgen) Brandon Peterson pastiche une affiche publicitaire de Joseph Christian Leyendecker, promouvant les vêtements de la marque Arrow. Ici, le couple de danseurs est remplacé par Darow alias Ahrroh et Mystic alias Giselle Villard.

 

Pour avoir plus de détails sur la marque Arrow et voir d'autres affiches de Leyendecker, va faire un tour »ici« , »là« et aussi »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Hafid Aggoune: "Danser en temps de guerre, c'est comme cracher à la gueule du diable".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité

24 Juillet 2014

Val-gir-sère

Roland Topor: "Touchés par la crise, de nombreux marchands d'armes se sont reconvertis dans la lingerie. Les armes de la séduction".

Photographie de Jean-François José pour une publicité Valisère.
Photographie de José pour une publicité Valisère (1990).

Valisère selon Jean Giraud.
Mœbius entretiens avec Numa Sadoul (Page 32).

Dans Mœbius entretiens avec Numa Sadoul (Giraud et Sadoul, Casterman), Jean Giraud alias Mœbius, plagie une photographie d'une publicité de la marque Valisère, sur un ex-libris titré Gaïa publié ensuite dans ce recueil d'entretiens. Ce cliché est l'œuvre du photographe Jean-François José pris en 1990 pour les besoins de la campagne promotionnelle de la ligne de lingerie Camélia de chez Valisère Paris.

 

Valisère est une entreprise de ganterie et de lingerie fondée à Grenoble dans l'Isère, d'où son nom, au début du XXe siècle. La marque appartient aujourd'hui à Triumph International.

Le trèfle à trois feuilles, symbole des gants Perrin puis de la marque Valisère résume à lui seul l'histoire de cette famille industrielle grenobloise. Dès les années 1900, le maître gantier Valérien Perrin innove le marché de la ganterie en utilisant, sur le modèle américain, un tissu indémaillable afin de proposer des gants d'une meilleure souplesse. Ce nouveau produit n'obtient pas le succès escompté auprès du public mais permet à son fils Paul, de saisir l'enjeu d'un tel tissu et de l'utiliser dans un autre domaine: la lingerie.

En 1925, l'usine Valisère de Grenoble est créée. Paul Perrin prend alors contact avec Charles Gillet, président de la Rhodiaceta, ancêtre de Rhône-Poulenc, qui devient le fournisseur principal de soie artificielle pour Valisère pendant plus de vingt ans. Valisère suit toutes les innovations textiles: rayonne acétate, nylon, tergal, lycra, ...

Dans les années 30, les usines s'exportent aussi à l'étranger: Brésil, Maroc, Liban... Néanmoins, dans un contexte économique difficile, l'usine de Grenoble ferme ses portes dans les années 80. Aujourd'hui le trèfle a disparu mais Valisère a retrouvé ses lettres de noblesse car depuis 1990, la marque rachetée par Triumph International France, représente le très haut de gamme du groupe en matière de lingerie.

Slogan de 1924: "Le gant de tissu Valisère fait la main jolie et les doigts effilés".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #glamour , #publicité

9 Novembre 2013

Blackarrow

Ernesto Sabato: "Le tango: une pensée triste qui se danse".

Publicité Arrow de Joseph Christian Leyendecker.
Affiche publicitaire de Leyendecker pour la marque Arrow.

Arrow selon Howard Chaykin.
Blackhawk #3 de Howard Chaykin (Couverture).

Dans le comics book Blackhawk #3 - "Iron Dreams & Bloody Murder" (Chaykin, DC Comics) Howard Chaykin pastiche une affiche publicitaire de Joseph Christian Leyendecker, promouvant les vêtements de la marque Arrow. Ici, le couple de danseurs est remplacé par Blackhawk alias Janos Prohaska et Zinda Blake.

 

Pour avoir plus d'information sur la marque Arrow et voir une autre affiche de Leyendecker, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Félix Leclerc: "Le tango a dû être inventé par un indécis".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité

6 Septembre 2013

Black & Decker

Madeleine Ferron (©Le Baron écarlate): "On juge une chemise à son col et un homme à sa chemise".

Publicité Arrow de Joseph Christian Leyendecker.
Affiche publicitaire de Leyendecker pour la marque Arrow.

Arrow selon Dennis Calero.
Luke Cage Noir #3 de Martinbrough, Glass, et Benson (Couverture alternative de Calero).

Dans le comics book Luke Cage Noir #3 (Martinbrough, Glass, et Benson, Marvel), Dennis Calero, l'illustrateur de la couverture, pastiche une affiche publicitaire de Joseph Christian Leyendecker, promouvant les vêtements de la marque Arrow. Ici, le couple de danseurs est remplacé par Luke Cage et Josephine Ball.

 

Joseph Christian Leyendecker (1874-1951) était un illustrateur américain qui a beaucoup travaillé pour la mode en participant à de nombreuses campagnes publicitaires dont celles de la marque Arrow, célèbre pour ses chemises. En 2000, Arrow a été rachetée par la société américano-hollandaise, Phillips-Van Heusen. Cette dernière opère dans le secteur du luxe et de l'habillement, et possède des marques tels que: Calvin Klein, Izod, Bass...

Mais Leyendecker est aussi un des plus célèbres illustrateurs de couvertures de magazines du XXème siècle. Il a notamment réalisé plus de 300 couvertures pour le Saturday Evening Post. Il a grandement influencé l'art de l'illustration en prenant une place de mentor pour toute une génération d'illustrateurs américains, et plus particulièrement pour Norman Rockwell.

Francisco de Quevedo: "Il ne faut pas montrer la vérité nue, mais en chemise".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité

8 Avril 2013

Bal masqué

"Les crayons c'est pas du bois et de la mine, c'est de la pensée par les phalanges".

Moulin Rouge - La Goulue de Toulouse-Lautrec.
Moulin Rouge - La Goulue de Toulouse-Lautrec (1891).

Moulin Rouge - La Goulue selon Joe Quinones.
Secret Avengers #26 de Guedes et Remender (couverture alternative de Quinones).

Dans le comics book Secret Avengers #26 - "Operation Phoenix" (Guedes et Remender, Marvel) Joe Quinones, l'illustrateur de la couv', transpose l'affiche de Henri de Toulouse-Lautrec, Moulin Rouge - La Goulue, sur la couverture de sa BD. Ici, la Goulue est remplacé par la Veuve Noire (et son pas de dance par un coup de pied retourné à la Walker Texas Rangers ! ^^); Iron Man prend la place de Valentin le Désossé; Captain America, Hulk et Thor se fondent dans le public; et Œil de Faucon se tape l'incruste en bas à gauche !

 

Cette lithographie couleur sur papier vélin d'Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), est une commande datant 1891 par Charles Zidler, propriétaire du Moulin Rouge. Ce dernier demande au dessinateur de réaliser une nouvelle affiche publicitaire pour sa salle de bal.

Les personnages sont: La Goulue, au centre de l'image, qui s'appelle en réalité Louise Weber, danseuse professionnelle qui se produit sur de nombreuses scènes à Montmartre; et Jacques Renaudin, un rentier passionné de danse, plus connu dans l'œuvre de Toulouse-Lautrec sous le nom de Valentin le Désossé, surnom qui exprime bien la souplesse du personnage.

L'image est découpée en trois plans: le premier plan est occupé par Valentin le Désossé, l'arrière-plan par les spectateurs, la Goulue occupe le plan principal, au centre. Toulouse-Lautrec simplifie son dessin en utilisant des lignes et des formes simples, et en employant un nombre restreint de couleurs : rouge, noir, jaune, et vert pâle pour le fond. Des couleurs vives et contrastées pour attirer le regard. Le texte est traité dans la couleur la plus marquante, le rouge, et en lien avec le nom du lieu à mettre en avant. Le message est simple et répété de multiples fois, comme un slogan. On peut observer que l'artiste s'est largement inspiré du style des estampes japonaises.

Henri de Toulouse-Lautrec: "La peinture, c'est comme la merde ; ça se sent, ça ne s'explique pas".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité

15 Mars 2013

Lâchez-moi le string !

Le chapelier: "Le meilleur moyen de réaliser l'impossible est de croire que c'est possible".

Coppertone Girl de Joyce Ballantyne.
Coppertone Girl de Ballantyne pour la marque Coppertone.

Coppertone Girl selon Billy Tucci.
Grimm Fairy Tales: Return to Wonderland #6 de Gregory et Leister (Couvertures alternatives de Tucci).

Dans le comics book Grimm Fairy Tales: Return to Wonderland #6 (Gregory et Leister, Zenescope), le dessinateur de ces deux couvertures, Billy Tucci, parodie une affiche publicitaire de Joyce Ballantyne pour la marque de crème solaire Coppertone. Ici, l'innocente fillette est remplacé tour à tour par Carroll Ann Liddle dit Calie, puis Alice Liddle; et le chien par Cheshire Cat (puis une chenille (voir ci-dessous)).

Il existe deux statuettes qui ont été modelées d'après les couvertures ci-dessus:

Statuette Return to Wonderland.
StatuettesReturn to Wonderland.

Personnellement, je les trouve beaucoup moins belles que les dessins. En revanche, dommage que la chenille n'apparaisse pas sur le deuxième dessin car le clin d'œil fait à Coppertone perd tout son charme.

 

Pour avoir plus d'informations sur Coppertone et ce dessin de Ballantyne ainsi qu'en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet.

PS: En 2010, Tim Burton a lui aussi revisité ce conte dans le film: Alice au Pays des Merveilles.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité , #glamour

3 Août 2012

Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson...

... Je n' reconnais plus personne en Harley Davidson ♪♪♫

Lorraine Eve pour le calendrier Mintex.
Photographie d'Eve par Feurer pour le calendrier 1982 de Mintex (1982).

Lorraine Eve selon Mœbius.
Venise Céleste de Mœbius (Page 46).

Dans l'Artbook Vénus Céleste (Mœbius, Edition Ædena) Jean Giraud alias Mœbius s'inspire très largement d'une photographie de Lorraine Eve tirée du calendrier de 1982 de la marque Mintex. Ce cliché de Lorraine Eve a été pris par le photographe Hans Feurer aux Seychelles.

 

"Mintex est l'un des leaders mondiaux dans le monde des marques de freinage avec une histoire qui remonte à plus de 100 ans. Aujourd'hui Mintex fait partie du groupe TMD Friction, le plus grand fabricant de friction et l'un des leaders aussi bien en Equipement Mintex d'origine que dans le monde de la Rechange en produits de friction. Jour après jour dans toutes ses usines en Europe, en Asie ou sur le continent américain, TMD Friction fabrique des produits alliant qualité, sécurité et confort de freinage optimal".

Non, non, je n'ai pas d'action chez Mintex, j'ai juste fait un copier-coller de la propagande de leur site, parce que le sujet ne me passionne pas des masses. Enfin bref, Mintex, c'est un équipementier automobile spécialisé dans les accessoires de freinage: disques, plaquettes, et autres joyeusetés.

A l'instar de Pirelli, et comme beaucoup d'autres marques, Mintex publie un calendrier -de camionneurs- pour promouvoir leurs produits. Pour celui de l'année 1982, le photographe Hans Feuer assisté de la styliste Caroline Boher, et du directeur artistique Dereck Foewyth, a eu droit à deux semaines aux Seychelles pour mitrailler trois sublimes manequins: Lorraine Eve, Lise Thoeensen, et Mary Moore. Y a pire comme métier ! ^^

PS: Le photographe français Patrick Demarchelier dont j'ai déjà parlé »ici« a acquis une solide formation en tant qu'assistant de Hans Feurer.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #glamour , #publicité

22 Octobre 2011

"Don't be a paleface !"

Le Slogan de la marque...

Coppertone Girl de joyce Ballantyne.
Coppertone Girl de Ballantyne pour la marque Coppertone.

Coppertone Girl selon Lucio Parillo.
Raise the dead II #3 de Vilanova, Reppion et Moore (Couverture de Parrillo).

Dans le comics book Raise the dead II #3 (Vilanova, Reppion et Moore, Dynamite) le dessinateur de la couverture, Lucio Parillo, parodie une affiche publicitaire de la célèbre marque de crème solaire Coppertone. Cette illustration, Coppertone girl, est l'œuvre de la dessinatrice Joyce Ballantyne. Ici, la jeune fille est remplacée par une jeune femme sexy (qui, elle, contrairement à la fillette, fait apparemment du bronzage intégral ! ^^), et le chien par un zombie.

 

Coppertone est une marque américaine de crème solaire appartement au groupe pharmaceutique Merck & co. C'est Benjamin Green qui est l'inventeur de cette lotion en 1944. Mais cet écran solaire devient véritablement célèbre en 1953 avec la campagne publicitaire Coppertone Girl montrant un cocker dévoilant la marque de bronzage d'une fillette en tirant le bas de sa culotte.

En 1959, la marque fait appel à Joyce Ballantyne, illustratrice américaine connue pour ses dessins de Pin-ups, pour moderniser et normaliser cette affiche publicitaire. Le résultat de son travail est le dessin qui nous intéresse aujourd'hui. Elle est restée fidèle aux dessins d'origine, tout en prenant modèle sur sa propre fille, Cheri. A l'époque, ce dessin a été transposé en immenses panneaux mécaniques mimant ce -tirage de culotte-. Le succès de cette illustration est tel qu'elle devient même le logo de Coppertone, qui jusqu'alors était le profil d'un peau rouge.

***

Vu la popularité de ce dessin, de nombreux artistes d'autres médias l'ont parodié. Comme les photographes dont voici quelques clichés exemples:

Coppertone Girl selon Playboy.
Photographie de fausse publicité parue dans le magazine Playboy de novembre 1968.

Coppertone Girl selon RollingStone.
Photographie de Jim Carrey pour la couverture du magazine RollingStone de Juillet 1995.

Coppertone Girl selon Esquire.
Photographie de Carmen Electra pour la couverture du magazine Esquire de juin 2004.

Coppertone Girl selon Playboy.
Photographie de Juliana Salimeni par Autumn Sonnichsen pour la couverture du magazine Playboy brésilien de janvier 2010.

Coppertone Girl selon Gian Paolo Tomasi.
Cliché du photographe italien Gian Paolo Tomasi.

etc ...

(Une petite recherche sur Google image et tu en trouveras pleins d'autres.)

PS: En 1965, âgée de trois ans, Jodie Foster a fait ses débuts d'actrice en tant que Coppertone Girl dans une pub TV.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #publicité , #glamour