Articles avec #television-radio catégorie

23 Décembre 2010

The King of Late Night

"Comment se fait-il que vous ne voyiez jamais un titre comme -Un voyant gagne la loterie- ?"

Caricature de Jay Leno (Bryan Hitch).

Dans le comics books Ultimates - Volume 2 Chapitre 4 - "Frère" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch caricature Jay Leno et lui fait jouer son propre rôle d'animateur TV interviewant Madame Pym alias la Guêpe.
(L'image est tirée du chapitre 4, planche 3, case 1).

 

Jay Leno (1950) est humoriste satirique et animateur télé américain. Il débute sa carrière dans les night-clubs et les bars qui lui offrent ne serait-ce que cinq minutes sur scène. Très vite remarqué pour son humour corrosif et son large menton, Jay squatte les scènes près de 300 jours par an.

A la fin des années 1970, il fait quelques apparitions à la télévision et dans Late Night with David Letterman, avant de décrocher en 1987 le poste d'animateur invité du Tonight Show starring Johnny Carson.

Après environ quatorze années d'apparitions sur divers plateaux, il lui faut attendre 1992 pour gérer son propre talk-show, The Tonight Show with Jay Leno. Propulsé au rang d'animateur vedette, il séduit plusieurs millions de téléspectateurs et remporte deux Emmy Awards, le premier en 1995, Meilleure émission de comédie et de variété, et le second en 1996, Meilleure direction technique. La consécration arrive en 1999 et 2000, quand le public élit The Tonight Show meilleure émission nocturne.

Leno fait également quelques apparitions dans des sitcoms comme Joey, Une nounou d'enfer, et Papa bricole. Au cinéma, on l'aperçoit dans des films comme En Direct sur Ed TV, Contact, Des étoiles plein les yeux, Deux en un, ou encore dans Mad City, dans lequel il interprète son propre rôle aux côtés de Larry King. Sur tous les fronts, il prête également sa voix à des personnages des films d'animation Robots et L'âge de glace 2.

Jay Leno: "Je ne sais pas pourquoi les gens sont surpris que les Français ne nous aident pas à chasser Saddam d'Irak. Après tout, ils ne nous ont pas aidés à chasser les Allemands de France". C'est vrai qu'il est drôle ce connard d'américain !

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #television-radio

24 Septembre 2010

O

"La biologie est ce qui fait le moins d'une femme, une mère".

Caricature d'Oprah Winfrey (Bryan Hitch).

Dans le comics book Ultimates - Volume 2 Chapitre 4 - "Frère" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch croque Oprah Winfrey et lui fait jouer son propre rôle d'animatrice TV interviewant Madame Pym alias la Guêpe.
(L'image est tirée du chapitre 4, planche 2, case 4).

 

Oprah Winfrey (1954) est une animatrice de TV américaine. Après une enfance difficile passée d'abord dans la ferme de sa grand-mère, puis de six à treize ans avec sa mère à Milwaukee où elle subit des sévices, Oprah se retrouve sous la garde de son père à Nashville.

A dix-sept ans, elle est engagée par la radio locale, avant de s'attaquer à la télévision WTVF-TV de Nashville deux ans plus tard. Après des études brillantes, la jeune femme travaille en tant que journaliste et animatrice de talk show à Baltimore.

Visant toujours plus haut, elle part en 1984 pour Chicago où elle perfectionne son art du talk show. En un an, son émission AM Chicago passe au format une heure et change de nom pour devenir The Oprah Winfrey Show. A partir de 1986, l'émission passe sur les chaînes nationales et devient numéro un. Elle crée alors sa société de production, HARPO productions Inc, devient son propre patron, faisant d'elle la première femme de l'histoire à produire et présenter un talk show à son nom.

Femme de cœur, elle s'investit dès 1991 dans la cause des enfants victimes d'abus et de sévices. Elle est nommée dans la liste des cent personnes les plus influentes du XXe siècle établie par le Time magazine. Forbes publie en 2003 la liste des personnes les plus riches de l'année, où Oprah Winfrey est citée, faisant d'elle la première femme afro-américaine à devenir millionnaire.

Oprah Winfrey: "Si vous regardez ce que vous n'avez pas, vous n'en aurez jamais assez".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #television-radio

15 Avril 2010

Le dernier spectacle

"Je ne sais ni chanter, ni danser, ni jouer la comédie. Que pourrais-je faire d'autre qu'animateur de télévision ?".

Caricature de David Letterman (Bryan Hitch).

Dans le comics book Ultimates - Volume 2 Chapitre 4 - "Frère" (Hitch et Millar, Marvel) Bryan Hitch croque David Letterman et lui fait jouer son propre rôle d'animateur TV interviewant Madame Pym alias la Guêpe.
(L'image est tirée du chapitre 4, planche 2, case 1).

 

David Michael Letterman (1947) est un animateur de télévision américain. Il commence par travailler en tant qu'animateur de radio puis à la télévision comme animateur et présentateur de météo pour la station WTHR à Indianapolis. Il se fait connaître pour ses comportements imprévisibles.

En 1975, il déménage en Californie afin de devenir scénariste humoristique et commence par écrire des sitcoms comme Good Times. Il se produit également au Comedy Store, une salle de spectacle renommée pour être un tremplin pour les jeunes humoristes. Il fait de l'humour sarcastique dans l'émission The Tonight  show dont il devient animateur régulier.

Il obtient alors sa propre émission matinale sur NBC intitulée The David Letterman Show qui se décline ensuite en 1982 sous l'appellation de Late Night with David Letterman. Une émission osée et imprévisible qui devient bientôt culte car différente des autres talk shows.

En 1993, Letterman part chez CBS et anime The Late Show with David Letterman. Mais une autre personnalité de la télévision américaine fait bientôt parler de lui: Jay Leno. Les deux animateurs sont souvent comparés, Letterman est plus apprécié par la critique tandis que Leno obtient de meilleures cotes d'écoute.

Avec Oprah Winfrey, Ray Romano, et Jay Leno, David Letterman compte parmi les animateurs historiques les plus appréciés de la télévision américaine.

David Letterman: "Une signature manuscrite révèle souvent le caractère de son auteur. Et parfois même son nom".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #comics , #television-radio , #journalisme

24 Février 2010

Formidable !

Les Guignols de l'info)

Caricature de Philippe Gildas (Didier Crisse).

Dans Les sorcières de l'épée de cristal : Lorette et Harpye  (Crisse et Goupil, Vents d'Ouest) Crisse croque Philippe Gildas et lui fait jouer son propre rôle de présentateur télé au coté d'un dénommé Antoine.
(L'image est tirée de la page 34, case 5).

 

Philippe Gildas (1935) est un journaliste et un présentateur de radio-télévision français. Diplômé du Centre de formation des journalistes de Paris, c'est en 1962 et à la radio qu'il entame sa carrière journalistique. Officiant sur RTL, il obtient rapidement le poste de directeur de l'information.

Sept ans plus tard, il débute à la télévision, à l'ORTF. Là encore, au bout de trois ans, il accède au poste de rédacteur en chef. Il multiplie les expériences et les émissions: La Tête et les jambes, La Chasse au trésor sur Antenne 2... avant d'intégrer l'équipe de Canal + en 1985.

Au bout de deux ans, Alain de Greef lui propose d'animer Nulle part ailleurs, aux côtés d'Antoine de Caunes. Pendant de longues années, le duo, entouré de comiques comme Les Nuls, Laurent Chalumeau, José Garcia..., cartonne véritablement et attire de nombreux téléspectateurs. Gildas raccroche en 1997, quelques années après le départ de De Caunes.

Par la suite, il présente encore les émissions Chacun son monde sur la chaine Voyage, et Vous prendrez bien un peu de recul en 2004 ; et Vive la télé en 2005 sur Paris Première. Décidément mordu du petit écran, Philippe revient en 2007 avec Vivolta, une chaîne de télévision et un site internet destinés à l'art de vivre au féminin des plus de 40 ans.

Figure incontournable du paysage audiovisuel français, Philippe Gildas a su prouver son professionnalisme, aussi bien dans le rire que dans des entreprises sérieuses.

PS: Philippe Gildas avait pour volonté d'appeler sa chaîne spéciale 45-65 ans: Vista, mais son projet a été contrecarré par Microsoft lors du lancement du système d'exploitation Windows Vista. Il a donc porté plainte contre le géant de l'informatique, et rebaptisé la chaîne Vivolta en attendant l'aboutissement de la procédure...

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio , #journalisme

30 Mars 2009

Shit, Piss, Fuck, Cunt, Cocksucker, Motherfucker, et Tits.

Les sept mots qui le rendirent célèbre
et qui, je l'espère, attireront du monde sur cet article. ^^

Caricature de George Carlin (Maëster).

Dans Sœur Marie-Thérèse - Tome 6 - "La guère sainte" (Maëster, Drugstore), Maëster caricature George Carlin et lui fait jouer le rôle de Dieu qui accueille notre bonne sœur au ciel par un: "Qu'est ce que tu fous là ?!".
(L'image est tirée de la page 45, case 8).

 

George Carlin (1937-2008) est un humoriste, acteur et scénariste américain. Elevé par sa mère, il grandit dans un quartier de Manhattan. A 14 ans, il quitte l'école et s'inscrit dans l'Air Force. Parallèlement, il travaille comme disc jockey dans une ville à proximité de sa base. Il ne termine pas son service: considéré par ses supérieurs comme -non productif-.

A 18 ans, il commence à écrire quelques sketches et se produit dans des night-clubs. Il rencontre le succès et apparaît dans les programmes de variété à la télévision dans les années 60. Il officie en tant que scénariste, puis acteur, dans des séries inconnues en France, comme The Kraft Summer Music Hall ou That Girl.

Durant la décennie suivante, il crée et développe le sketch Seven dirty words, qui traite de sept mots vulgaires que les médias ne peuvent prononcer à l'antenne, sous peine de lourdes amendes. Ce sketch reste certainement le plus connu de sa carrière, en partie pour ses conséquences judiciaires. En effet, Carlin est arrêté en 1972 pendant un spectacle, pour violation des lois locales à cause de la vulgarité de ses sketches. En 1973, un homme se plaint auprès de la Commission Fédérale des Communications après que son fils ait entendu ce fameux sketch à la radio. Cette controverse augmente la popularité de Carlin, qui poursuit sur ce thème des mots vulgaires.

En 1975, il change de créneau, toujours à la télévision, il devient le premier animateur du célèbre Saturday Night Live. L'acteur/animateur continue son chemin sur le petit écran, dans des séries ou des émissions commandées par HBO, mais cherche également à se diversifier. Il passe sur les planches, enregistre quelques albums et participe à quelques films pour le cinéma: Dogma (à voir de toute urgence si ce n'est pas déjà fait), Scary Movie 3 à oublier de toute urgence si ce n'est pas déjà fait ^^, Père et fille...

Sa carrière prolifique et diversifiée vaut d'ailleurs à George d'être élu en 2004 deuxième meilleur humoriste américain de tous les temps par la chaîne Comedy Central, juste derrière Richard Pryor.

En 2008 à l'âge de 71 ans, il décède d'une crise cardiaque. Presque inconnu en Europe, George Carlin était une vraie star de la comédie de l'autre côté de l'Atlantique, son attitude irrévérencieuse et son goût pour aborder les sujets tabous, ont fait de lui un des plus grands noms de l'humour américain.

George Carlin:

"La comédie est une forme d'agression et d'hostilité socialement acceptée".

"As-tu remarqué ? Quiconque est plus lent que toi est un idiot et quiconque est plus rapide est un crétin".

"Ne donnez pas votre argent à l'église. C'est eux qui devraient vous donner leur argent".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio , #cinema-serie-tv

11 Août 2008

Didier l'embrouille

"Contrairement à l'immense majorité des intellectuels, le riz, pour être cultivé, exige une certaine chaleur".

Caricature d'Antoine de Caunes (Didier Crisse).

Dans Les sorcières de l'épée de cristal : Lorette et Harpye (Crisse et Goupil, Vents d'Ouest) Crisse caricature Antoine de Caunes et lui fait jouer son propre rôle de présentateur télé au coté d'un dénommé Phillipe.
(L'image est tirée de la page 34, case 5).

 

Antoine de Caunes (1953) est un homme de télévision, un acteur et réalisateur français. Fils de Jacqueline Joubert et de Georges de Caunes, deux personnalités de la télévision française, Antoine débute à la fin des années 1970 comme créateur et animateur de Chorus, première émission française à retransmettre de véritables concerts de rock.

Il anime également Les Enfants du rock et le programme hebdomadaire Rapido -qu'il présente en version anglaise en Grande Bretagne-, et à partir de 1993, l'émission burlesque britannique Eurotrash avec Jean-Paul Gaultier.

Entre 1987 et 2000, il acquiert une popularité grandissante en devenant humoriste télé dans l'émission Nulle part ailleurs sur Canal+, aux côtés Philippe Gildas et José Garcia. Ses personnages loufoques: Didier l'embrouille, Ouin-Ouin, ou encore Gérard Languedepute, lui valent de devenir un véritable phénomène de société. Il est avec Les Nuls et quelques autres l'essence de ce qu'on appelait l'-Esprit Canal-. Il quitte Nulle part ailleurs en plein succès pour se lancer réellement dans le cinéma.

Il a en effet joué dans des comédies légères comme Pentimento de Tonie Marshall en 1989, et Les Deux Papas et la maman en 1996, mais il faut attendre L'Homme est une femme comme les autres, Au cœur du mensonge, Là-bas mon pays, Blanche et Un ami parfait pour découvrir le véritable talent de Caunes.

Talent qu'il met également au service de la réalisation avec Les Morsures de l'aube, adaptation du roman de Tonino Benacquista, et Monsieur N.

A partir de 2006, son planning est chargé puisqu'il est désormais à la tête d'une émission télé sur France 4, Parfum de cinéma, et qu'il promeut son film sur Coluche, qui sort en octobre. Et dernièrement, en juin, il était à l'affiche de 48 heures par jour.

Il a aussi écrit, sous le pseudonyme de Paul Persavon, de nombreux génériques de dessins animés pour Antenne 2, chaîne pour laquelle sa mère était directrice des programmes jeunesse. Il est notamment l'auteur des génériques de Cobra et de X-Or.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio , #cinema-serie-tv

10 Janvier 2008

PPDA

"Ce qu'ils appellent mon talent n'est fait que de ma conviction".

Caricature de Patrick Poivre d'Arvor (Bédu).

Dans Les Psy - Tome 3 - "Je vous écoute !" (Bédu et Cauvin, Dupuis) Bédu caricature Patrick Poivre d'Arvor dans le gag "Un patient de la pire espèce" et il lui fait jouer son propre rôle de journaliste.
(L'image est tirée de la page 34, case 2).

 

Patrick Poivre d'Arvor (1947) est un journaliste et un écrivain français. Après le bac obtenu à 15 ans, puis l'IEP et le Centre des langues orientales de Paris, il intègre le Centre de formation des journalistes. C'est sur France Inter qu'il débute sa carrière où il est en charge des journaux du matin. De 1979 à 1981, il réalise et anime la chronique quotidienne L'Humeur du jour.

En 1979, il entre à Antenne 2 en tant que responsable de la politique intérieure. Un an plus tard, il assure le poste de rédacteur en chef adjoint du Journal de 20 heures qu'il anime de 1976 à 1983. Il quitte alors la chaîne publique pour rejoindre Canal+ où il anime Tous en scène jusqu'en 1985.

Il fait un rapide passage sur RMC avant de devenir présentateur du Journal de 20 heures sur TF1 et directeur délégué à l'information. Postes qu'il tient encore à ce jour.

Ses nombreuses relations médiatiques l'impliquent dans des affaires diverses, il est accusé d'avoir truqué un entretien avec Fidel Castro, et en 1996 il est inculpé pour abus de biens sociaux, en lien avec Pierre Botton.

Il anime l'émission littéraire Ex-libris en 1988, devenue Vol de nuit sur TF1 et Place au livre sur LCI. Auteur d'une trentaine de livres, il écrit aussi avec son frère Olivier. Il obtient le Prix Interallié pour L'Irrésolu. Dans ses Confessions il déclare avoir un enfant avec Claire Chazal sa doublure du week end à TF1.

Malgré les scandales répétés, il reste aujourd'hui le présentateur du journal télévisé le plus regardé.

PS: Perso, je regarde de moins en moins les journaux télévisés, leur préférant la presse écrite des différents journaux du net, mais quitte à regarder TF1, je préfère largement les infos de PPDA à la propagande de son compère du 13 heures dont je préfère taire le nom pour éviter de l'affubler de noms d'oiseau.

Publié par Chelmi à 09:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #television-radio , #litterature

23 Septembre 2007

Les recettes -foirent sans vin- !

Je vous laisse tout remettre dans l'ordre.

Caricature de Vincent Ferniot (Christophe Bec).

Dans Sanctuaire - Tome 2 - "Le puits des Abîmes" (Bec et Dorison, Les Humanoïdes Associés) Christophe Bec croque Vincent Ferniot et lui donne le rôle d'un militaire américain responsable des transmissions du sous marin USS Nebraska.
(L'image est tirée de la planche 36, case 4).

J'imagine que les auteurs voulaient faire un clin d'œil au court métrage Le Bunker de la dernière rafale de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet. Ferniot y jouait un des militaires enfermés dans le bunker où règne une ambiance de tension perpétuelle et de démence à l'image de ce que l'on retrouve dans la série Sanctuaire.

 

Vincent Ferniot (1960) est un chroniqueur gastronomique français. Après des études à l'Ecole supérieure des arts décoratifs de Paris, il sort plusieurs disques avec un groupe de rock en tant qu'auteur compositeur et interprète. Puis il se dirige vers le cinéma avec un rôle dans un court métrage de Caro et Jeunet: Le Bunker de la dernière rafale en 1981.

Après des cours de théâtre ; la création d'une agence de mannequins/comédiens pour laquelle il obtient le Prix de la création d'entreprise ; des rôles au cinéma: Le Thé au harem d'Archimède, Adieu blaireau, Agent trouble, et Rendez-vous au tas de sable, au théâtre ou à la télévision, il fait ses débuts comme chroniqueur culinaire dans l'émission Télématin sur France 2 en 1987 où il acquiert sa notoriété auprès du grand public et fait le bonheur des téléspectateurs pendant plus de 15 ans.

Champion de France d'improvisation, médaille d'or en peinture, parution de plusieurs livres (Trésors du terroir, La cuisine de Vincent, Mon carnet de recettes, Plus jamais gros, Le Guide Ferniot Hachette des bons produits), expos, ce touche à tout multiplie aussi les chroniques gastronomiques à la radio ou à la télé (TMC, Europe 1, France Inter, Escales).

Avec sa présence forte, rassurante et plutôt grande gueule, il fait preuve de beaucoup d'humour. Après avoir été spécialiste culinaire sur Canal+ avec sa rubrique -Le panier de Vincent Ferniot-, il collabore désormais avec RTL et aussi France 2 pour Envoyé Spécial.

PS: Il est aussi le président de l'AAAAA (Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique) plus communément appelée 5A.

Et pour les mous du bulbe : -vin sans- = verlan de Vincent, et -foirent- = anagramme de Ferniot.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio , #cinema-serie-tv

24 Avril 2007

"Mais c'est de la merde !"

"Je suis ici pour défendre mes idées, et pour le reste je vous emmerde".

Caricature de Jean-Pierre Coffe (François Bourgeon).

Dans Le cycle de Cyann - Tome 4 - "Les couleurs de Marcade" (Bourgeron et Lacroix, Vent d'Ouest) François Bourgeon croque Jean-Pierre Coffe et lui donne le rôle du Pitaine Jipé, le commandant du vaisseau où Cyann voyage clandestinement.
(L'image est tirée de la page 67, case 2).

Histoire de bien coller à la personnalité de cet amoureux de la bonne bouffe traditionnelle, les auteurs lui confient les commandes d'un vaisseau qui abrite un immense jardin/potager. De plus le 'pitaine JP est obnubilé par la cuisine.

 

Jean-Pierre Coffe (1938) est un homme de radio et de télévision français. N'ayant pas connu son père mort au combat en 1940 durant la seconde guerre mondiale, il est élevé par sa mère coiffeuse, sa grand-mère cuisinière et son grand-père est maraîcher à Lunéville.

D'abord attiré par la comédie, il tourne dans plusieurs films dans les années 70-80: What a flash !, Violette Nozière, La Clé sur la porte, Ils sont grands ces petits, Gros Câlin, Sac de nœuds ... Parallèlement, il travaille dans de multiples secteurs comme l'édition, la publicité ou la restauration.

Il rentre à Canal+ en 1984 pour assurer une chronique quotidienne. Durant une dizaine d'années, il a dénoncé à la télévision les arnaques sur les produits. En 1986, il rentre sur RTL aux côtés de Philippe Bouvard dans Les Grosses Têtes. De 1992 à 1993, il présente une émission sur France 3 Comment c'est fait ? ; en 1994 sur France 2, C'est tout Coffe ; puis en 1999 Bien jardiner, ainsi que sur la chaîne Demain ! ou France Inter. Sans oublier quelques pièces de théâtre, et encore quelques petites apparitions cinématographiques, ainsi que des articles dans plusieurs magazines. Il est aussi l'auteur d'une quinzaine de livres et d'un essai: De la vache folle en général et de notre survie en particulier.

Actuellement on le retrouve tout les dimanche au côté de Michel Drucker sur France 2 dans Vivement dimanche prochain avec sa rubrique culinaire. Il publie toujours régulièrement des ouvrages de recettes de cuisine. En 2008, il prêtera sa voix au film d'animation Mia et le Migou.

PS: Il a également écrit une pièce de théâtre, Descente aux plaisirs, mise en scène en 1997 par Pierre Mondy et interprétée par Annie Girardot.

Publié par Chelmi à 11:57am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio

29 Décembre 2006

LA Moustache...

... la plus célèbre de la télévision française !

Caricature de Jean-Paul Rouland (Albert Uderzo).

Dans Astérix - Tome 30 - "La Galère d'Obélix" (Uderzo, Edition Albert René) Albert Uderzo croque Jean-Paul Rouland sous les traits d'Hyapados, le grand prêtre de l'Atlantide.
(L'image est tirée de la page 39, case 5).

 

Jean-Paul Rouland (1928) est un homme de télé et radio français. Né a à Saint-Sauveur-le-Vicomte, dans le Cotentin, il fait ses études à l'abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Il a animé de nombreuses émissions de radio notamment La Tête et les jambes au côté de Pierre Bellemare, et de télévision comme La Caméra invisible.

Il fait aussi un peu l'acteur pour le cinéma dans des films tels que Certains l'aiment... froide, Les aventures d'Oscar, Le gendarme de Champignol, N'oublie pas ton père au vestiaire ...

Il a aussi réalisé un long métrage Match contre la mort toujours pour le grand écran, et quelques téléfilms: Les sept de l'escalier quinze B, Nanou (dans lequel il joue), Le cheval dans le béton, La pendule ...

Il a un certain talent d'écriture, Tendre poulet, un film de Philippe de Broca, est par exemple adapté d'une de ces œuvres. Il est aussi à l'origine de l'écriture de la pièce de théâtre Reviens dormir à l'Elysée.

Jean-Paul Rouland a pris sa retraite en 1988 et se consacre désormais à la peinture et à l'écriture. En 2003, il publie Le curieux de Paris édité chez Les Arènes où il se fait dessinateur et copiste. Le livre regroupe 60 histoires tendres et drôles de Paris. Et en 2005, il sort Tu seras un clown mon fils chez Corlet, un livre autobiographique.

PS: Il est le frère de Jacques Rouland.

Publié par Chelmi à 11:43am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #television-radio