15 Février 2014

Touchez pas au grizzly !

Sandre: "Hein!... Est-il assez attrapé, mon ours!... A-t-il l'air assez bête, ce Martin de pacotille !".

César Cascabel de George Roux.
Dessin de Roux illustrant le roman César Cascabel de Vernes.

César Cascabel selon Hergé.
Tintin et Milou - Tome 14 de Hergé (Page 35, case 7).

Dans Tintin et Milou - Tome 14 - "Le temple du soleil" (Hergé, Casterman) Hergé s'inspire d'un dessin de George Roux illustrant une scène du roman, César Cascabel, de Jules Verne, sur une planche de sa BD. Ici, Alexandre Cascabel alias Sandre est remplacé par le capitaine Haddock. Dans les deux cas, les dessinateurs utilisent l'artifice du couvre-chef décollé du crane pour marquer visuellement la surprise de leurs personnages respectifs.

 

César Cascabel est un roman de Jules Verne paru en 1890. La première publication de l'œuvre se fait en feuilleton dans le Magasin d'éducation et de récréation du 1e janvier au 15 décembre.


Pitch du livre:

Fortune faite, la famille Cascabel, artistes forains, veulent quitter l'Amérique pour rejoindre leur Normandie natale. Par malheur, deux aigrefins les volent, leur enlevant tout espoir de pouvoir payer leur traversée de l'Atlantique. César, le chef de famille, décide de regagner le sol natal en roulotte, d'abord par le détroit de Behring pris dans les glaces, puis en regagnant la Sibérie et la Russie. La marche est émaillée d'incidents divers. Les saltimbanques recueillent un proscrit, le comte Narkine, ainsi qu'une jeune indienne, Kayette. Mais le passage de la banquise s'avère périlleux. Pris par un glaçon dérivant, la roulotte finit par s'échouer dans l'archipel des Liakhov, mais les héros sont capturés par une tribu indigène. Grâce à l'astuce de César Cascabel, ils recouvrent la liberté. Entre temps, les deux malfaiteurs auteurs de l'agression contre Narkine complotent afin de livrer ce dernier à la police du Tsar. Après les monts Oural, on atteint la ville de Perm, où la troupe Cascabel va donner une grande représentation. Au cours d'une pantomime burlesque, Cascabel fait arrêter les malandrins, et l'on apprend que le comte Narkine vient d'être amnistié. Il récompensera ses sauveurs, et mariera leur fils aîné à Kayette qu'il vient d'adopter. La famille Cascabel regagnera la Normandie et s'y établira définitivement.

Le dessin de George Roux, qui nous intéresse aujourd'hui décrit un passage du Chapitre VII: A travers le Caribou, où lors d'une halte, Sandre, le fils cadet de la famille Cascabel, bien qu'ayant reçu l'ordre formel de ne pas quitté le campement, s'en éloigne pour chasser un oiseau et se retrouver nez à nez avec un grizzly.

"[...] l'orage se déchaîna par un violent coup de tonnerre. Les derniers échos se répercutaient encore dans l'espace, lorsqu'un rugissement se fit entendre. A vingt pas, hors d'un fourré, se dressait un ours énorme de l'espèce des grizzlys. Et, si brave qu'il fût, Sandre se mit à décamper à toutes jambes, en gagnant du côté du creek. Aussitôt, l'ours de se mettre à sa poursuite. Si Sandre parvenait à atteindre le lit du cours d'eau, à le franchir, à se réfugier au campement, il était sauvé. On saurait bien tenir le grizzly en respect sur la rive gauche du creek, et même l'abattre pour en faire une descente de lit. [...] Là, obstacle infranchissable. Le creek, changé en torrent, roulait des pierres, des troncs, des souches, arrachés par la violence du flot. Les eaux montaient jusqu'à l'affleurement des rives. Se jeter au milieu de ces tourbillons, c'était se perdre, sans aucune chance de salut. Sandre n'osait se retourner. Il sentait l'ours sur ses talons, prêt à l'étreindre. Et, impossible de signaler sa présence à la Belle-Roulotte, à peine visible sous les arbres [...]".

Jules Verne: "Les femmes n'interviennent jamais dans mes romans tout simplement parce qu'elles parleraient tout le temps et que les autres n'auraient plus rien à dire".

Publié par Chelmi à 08:00am
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #illustration , #litterature

Commentaires