30 Juillet 2011

Tricky Dick

"L'homme n'est pas achevé quand il est vaincu, il est achevé quand il abandonne".

Caricature de Richard Nixon (Philippe Buchet).

Dans Jour J - Tome 1 - "Les Russes sur la Lune !" (Buchet, Duval et Pécau, Delcourt) Philippe Buchet caricature Richard Nixon est lui fait jouer son propre rôle de président des Etats-Unis dans cette uchronie où les russes sont les premiers à poser le pied sur la Lune.
(L'image est tirée de page 7, case 5).

 

Richard Nixon (1913-1994) est un homme politique américain. Avocat de profession, il est officier non combattant pendant la Seconde Guerre mondiale. Il axe sa carrière politique sur la lutte anticommuniste, ce qui le mène au Congrès en tant que représentant, puis gouverneur de l'Etat de Californie. Nixon devient ensuite vice-président aux côtés d'Eisenhower à la Maison-Blanche.

Après sa défaite en 1960 face au candidat John F. Kennedy, on le retrouve candidat à l'élection présidentielle pour le Parti Républicain en 1968. Il devient alors le 37e président des Etats-Unis d'Amérique. Durant son mandat, il doit gérer le retrait progressif des troupes américaines au Vietnam et participé aux premiers accords sur le désarmement signés avec l'URSS. Réélu brillamment en 1972, il est pourtant rapidement accablé par le scandale du Watergate. Après sa démission historique, Nixon se retire de la vie politique et écrit plusieurs ouvrages, dont ses mémoires.

Richard Nixon: "Un homme qui jamais ne s'est voué à une cause qui le dépasse n'aura pas touché au sommet de la vie".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

27 Juillet 2011

Giraunimo

Go Khla Yeh (dit Geronimo): "Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l'argent ne se mange pas".

La Charge de la 8e brigade de Raoul Walsh.
La Charge de la 8e brigade de Walsh (1964).

La Charge de la 8e brigade selon Jean Giraud.
Gir Œuvres - Tome 2 de Giraud (Page 65).

Cette illustration de Giraud a été publiée la première fois dans le numéro 305 du magazine Pilote sorti en 1965.

Dans le recueil Gir Œuvres - Tome 2 - "Le tireur solitaire" (Giraud, Les Humanoïdes Associés), Jean Giraud s'inspire allègrement de l'affiche du film de Raoul Walsh, La charge de la 8e brigade. Ici le sous-lieutenant Matthew Hazard alias Troy Donahue, est remplacé par Mike Blueberry. Seuls le chapeau change de couleur et la positon de la jambe droite devient plus naturelle.

 

Pitch du film:

En 1882, les troupes américaines luttent contre les Apaches de l'Arizona qui franchissent souvent la frontière du Mexique où ils se sont réfugiés. C'est dans cette zone où opère la 8e brigade de cavalerie, au Fort Delivery, qu'est affecté le jeune sous-lieutenant Matthew Hazard (Troy Donahue), frais émoulu de West-Point. Le fort est commandé par le lieutenant Théodore Mainwaring (William Reynolds II) qui est accompagné de sa jeune femme, Kitty (Suzanne Pleshette). Dès son arrivée, le sous-lieutenant s'efforce de rétablir la discipline plus ou moins relâchée, et tombe amoureux de la femme du commandant.

Très loin d'être parfait ce dernier film du grand Raoul Walsh: un scénario haché, une musique puissante mais souvent envahissante (Mollo sur les cuivre SVP ! ^^), une truculence parfois gênante, des romances bâclées, une interprétation inégale, quelques transparences grossières, des décors cartons-pâtes, une certaine vulgarité de ton...mais malgré tout, il n'en demeure pas moins une assez belle réussite. En à peine dix minutes qui arrivent en toute fin de film avec un changement de ton d'ailleurs assez étonnant, Walsh se révèle même plus convaincant que John Ford en 154 minutes la même année sur le problème indien: Les Cheyennes. Alors que ce dernier manquait singulièrement de vie et de souffle, le western de Walsh en regorge au contraire au point d'en être parfois écœurant.

PS: Ce changement de ton final n'est pas si bizarre, Raoul Walsh est connu pour traiter d'une façon particulière le dénouement de ses films, par exemple pour Les fantastiques années 20 et La fille du désert, il prend le parti d'offrir deux fins qui possèdent une couleur religieuse.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

24 Juillet 2011

La mère de l'anthropologie féministe

"La connaissance d'une autre culture devrait accroître notre capacité à évaluer plus précisément, à apprécier plus tendrement la nôtre".

Caricature de Margaret Mead (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 1 - "Papous" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron croque Margaret Mead, et lui fait jouer son propre rôle d'ethnologue au caractère bien affirmé, faisant des recherches en Nouvelle Guinée.
(L'image est tirée de la page 30, case 7).

 

Margaret Mead (1901-1978) est une anthropologue américaine. Fille d'une sociologue et d'un professeur d'économie, elle reçoit une éducation entièrement tournée vers les autres. Elle fait ses études à l'université de Colombia. En 1925, Margaret part en Samoa pour faire une étude sur le terrain. Sa recherche anthropologique est basée sur l'étude et l'interrogation de 50 filles, et son livre Coming of age in Samoa est un best-seller.

Elle part ensuite pour la Nouvelle Guinée afin d'étudier la façon divergente dont d'autres cultures donnent corps aux différences biologiques des sexes. Avec cette recherche et dans le livre Sex and Temperament in Three Primitive Societies, elle prouve que ce qui chez nous est considéré comme typiquement masculin ou féminin, ne l'est pas du tout dans d'autres cultures. Plus tard on l'appellera la -mère de l'anthropologie féministe-, parce qu'elle est une des premières anthropologues féminines à s'intéresser à la position d'infériorité des femmes et de certains groupes ethniques en Amérique.

Son fort tempérament, lui vaut quelques mariages suivit de divorces. A partir de 1955 jusqu'à la fin de sa vie, elle habite avec une consœur. En 1974 elle écrit que la société idéale est homosexuel pendant sa jeunesse et pendant sa vieillesse, mais hétérosexuel au milieu de sa vie.

Mead est une bosseuse et sa devise est -Be lazy, go crazy-. Pendant son travail sur le terrain qu'elle continue à faire régulièrement, elle attrape une fièvre paludéenne dont elle souffrira le reste de sa vie. Cela ne l'empêche pas d'exercer les fonctions de conservatrice au Musée Américain d'Histoire Naturelle et de professeur a la Columbia University. Le matin elle se lève à 5 heures et écrit 3000 mots avant de partir travailler. En plus elle participe à des conférences, elle est présidente de plusieurs organisations scientifiques, et est invitée pour des débats où elle défend vigoureusement ses points de vue. Au début des années 70, la très corporatiste Fédération américaine des artistes de l'audiovisuel la somme: "Vos passages à la télévision deviennent si fréquents que vous devez adhérer à notre syndicat". Elle s'acquitte de la cotisation, reconnaissant ainsi sa qualité de professionnelle du petit écran.

Quand elle meurt le 15 novembre 1978 d'un cancer du pancréas, son œuvre consiste en 39 livres, 1397 articles, 43 morceaux filmés ou enregistrés et 15 études sur le terrain. Il est possible d'introduire l'œuvre de Margaret Mead en affirmant que nul anthropologue n'a exercé autant d'influence sur sa société d'origine, qu'aucune anthropologue n'a suscité autant de polémiques. Les deux phénomènes étant probablement liés. Ses débuts sur le terrain furent marqués par cette volonté particulière d'interroger une autre culture afin de répondre à des questions intrinsèques à la société américaine. Et cette confrontation entre mondes différents s'est poursuivie tout au long de sa vie, s'accentuant à mesure que l'expérience lui permettait d'accumuler des connaissances sur des sociétés de plus en plus nombreuses et diversifiées, à des périodes distinctes et dans des contextes historiques et politiques contrastés.

Margaret Mead: "Les femmes veulent des hommes médiocres et les hommes s'efforcent de l'être le plus possible".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #scientifique , #medecine

21 Juillet 2011

Homer Road

Après Born in the U.S.A. et Nevermind, voici la troisième et dernière version de la couverture de ce numéro de ...

Abbey Road des Beatles.
Abbey Road des Beatles (1969).

Abbey Road selon Matt Groening.
Rollingstone - n°910 (Couverture de Groening).

Dans le magazine Rollingstone - n°910 - Numéro spécial du 28 novembre 2002, Matt Groening parodie la pochette de l'album musical des Beatles, Abbey Road, sauce Simpson sur la couverture du mag. Ici, de gauche à droite, il remplace George Harrison par Lisa, Paul McCartney par Bart, Ringo Starr par Marge et John Lennon par Homer.

 

Pour avoir plus d'infos sur cet album et en voir d'autres adaptations, va faire un tour »ici« , »là«, puis »ici« , ou »là« , ensuite »ici« , aussi »là« , et encore »ici« , et enfin »là«. ZZZZZzzzzZZZZzzzzZZ ! ^^

PS: The Zimmer, le groupe britannique composé de personnes du 3e et du 4e âge (Le doyen a 101 ans.), a aussi »repris cette célèbre pochette à sa sauce« pour le single My Generation (reprise des Who). Ce groupe a été créé à l'occasion d'un documentaire diffusé par la BBC en 2007, afin d'illustrer les sentiments d'isolement et d'emprisonnement des personnes âgées. Pour la petite histoire, la chanson a été enregistrée dans le mythique studio d'Abbey Road.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #musique

18 Juillet 2011

الملك فيصل الثاني

Il devint roi au moment même où Hergé commence à travaillé sur l'album, ceci explique sûrement cela...

Caricature de Faysal II d'Irak (Hergé).

Dans Tintin et Milou - Tome 15 - "Tintin au pays de l'or noir" (Hergé, Casterman) Hergé caricature Faysal II d'Irak et lui donne le rôle d'Abdallah, le fils de l'émir Mohammed Ben Kalish Ezab de l'émirat de Khemed.
(L'image est tirée de la page 39, case 9).

On a retrouvé dans les archives d'Hergé une photographie du roi d'Irak jeune dont il s'est allégrement inspiré pour les traits du visage d'Abdallah mais aussi pour la tenue qui est rigoureusement identique.

ature de Faysal II d'Irak (Hergé).

Mohammed Ben Kalish Ezab qui est une caricature de Ibn Séoud, dont ce dernier n'a aucun lien d'affiliation avec le jeune roi d'Iraq, n'empêche pas Hergé, d'en faire faire son héritier dans la BD. Jeune héritier, qui au passage, est pourri gâté à l'excès et très turbulent: "L'adorable petit poison". Traits de caractère, qui pour le coup, correspondent bien à ceux des véritables fils d'Ibn Séoud dans la réalité... Tu m'as suivi ? Non !? Bon ben tant pis ! ^^

 

Né Faysal bin Ghazi al-Hashimi, dit Faysal II d'Irak, orthographié aussi Fayçal (1935-1958) a été le dernier souverain du Royaume d'Irak. Fils du deuxième roi d'Irak, Ghazi Ier, décédé dans un accident de la route, il devient roi d'Irak à l'âge de trois ans, le 4 avril 1939, et c'est son oncle Abd al-Ilah qui est régent du pays jusqu'en 1953.

Faysal fait ses études dans une école britannique, l'Harrow School,  avec son cousin, le roi Hussein de Jordanie. Ils étaient bons amis et voulaient par ailleurs fusionner leurs deux pays pour lutter contre le nationalisme arabe.

Le 1er février 1958, la Syrie et l'Egypte s'unissent pour créer la République arabe unie, ce qui encourage la Jordanie et l'Irak à renforcer leur bloc antinationaliste. Deux semaines plus tard, le 14 février la Jordanie et l'Irak s'unissent pour fonder la Fédération arabe d'Irak et de Jordanie. Faysal en tant qu'aîné de la famille Hachémite prend les fonctions de chef d'Etat. L'Etat s'écroule cinq mois plus tard, après un coup d'état mené par le général Kassem qui met en place une république à Bagdad.

Le roi Faysal et certains membres de la famille royale trouvent la mort pendant ce coup d'état.

PS: Fille du fils du roi, Ishtar Zin Faysal est la dernière descendante du roi Faysal II. Elevée dans le plus grand secret en France en dehors de sa famille d'origine, elle a hérité du sceau royal mésopotamien. Au Canada en 2006, elle sauve de nombreuses vies en obtenant grâce à son intervention la libération de prisonniers canadiens. La même année, elle intervint aussi, afin d'obtenir l'arrêt de la dernière guerre du Liban. En 2007, elle plaide en faveur de la libération d'une femme victime d'un viol collectif et obtint du roi d'Arabie Saoudite une grâce pour la libérer.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #politique

15 Juillet 2011

Monsieur et madame Kaas ont une jolie fille comment se prénomme-t-elle ?

Réponse: sɐɐʞ ɐɹɐɯ (Eh oui, les temps sont durs ! ^^)

Mara Sykes pour Playboy par Mario Casilli.
Photographie de Sykes par Casilli pour Playboy (1967).

Mara Sykes selon Elvifrance.
Contes satyriques - Tome 22 chez Elvifrance (Couverture).

Dans le fumetti Contes satyriques - Tome 22 - "Le sot Royal" (Elvifrance), l'illustrateur de la couverture copie une photographie du magazine Playboy de septembre 1967 sur la couverture de sa BD. Ce cliché de la playmate Mara Sykes est pris par Mario Casilli. Mis à part une légère inclinaison du visage et une poitrine un poil plus généreuse, la posture et les courbes du corps sont identiques.
(Si tu connais les auteurs de la couverture et des planches du conte, je suis preneur).

 

Si tu veux reluquer d'autres nénettes de Playboy, qui ont, elles aussi, inspiré d'autres dessinateurs, et accessoirement lire plus d'infos sur le magazine aux grandes oreilles, va faire un tour »ici« , »là« , encore »ici« , aussi »là« et puis »ici« où j'ai déjà maintes fois transpiré sur le sujet. ;-)

Mara Sykes (1948), de son vrai nom Mara Suviks, est aussi connue sous le pseudo Mara Loves. Ce cliché de Mario Caisillia a été pris sur la plage de San Gregorio en Californie. A l'époque Mara est étudiante en Sociologie et appartient à la Sexual Freedom League de Berkeley. Elle est l'auteur d'un essai sur la liberté sexuelle dont certains passages ont été publiés dans Playboy. Cette blonde aux yeux verts doit être le seul modèle à avoir non seulement posé mais aussi écrit pour le célèbre magazine de charme masculin.

PS: C'est Bo Bussmann qui fait la couverture de ce numéro de Playboy, et c'est Angela Dorian qui est la Playmate of the Month en page centrale.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #fumetti , #photographie , #glamour

12 Juillet 2011

20 100 V GA

Vincent: "-Tu savais qu'en Hollande, au cinéma, on pouvait boire de la bière, et de la bière que t'es pas obliger de boire dans un putain de gobelet. Et à Paris, on peut en boire dans les McDonald. Et devine comment ils appellent un « Quarter Pounder with cheese » à Paris ?
Jules: -Un « Quarter Pounder with cheese » ?
- Mon cul ! Ça a pas de sens « Quarter Pounder » avec leur système métrique.
- Mais alors quoi ?
- Ils disent « Royal Cheese ».
- Ah ouais... Royal Cheese. Et un Big Mac ?
- Un Big Mac c'est un Big Mac mais ils disent « le » Big Mac.
- Le Big Mac... Hahahaha ! Et comment ils disent le Whopper ?
- J'en sais rien, je ne suis allé dans aucun Burger King."
Pulp Fiction)

Caricature de John Travolta (Maëster).

Dans Meurtres fatals - Tome 1 - "Meurtres fatals graves" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster croque John Travolta dans l'histoire "Pure fiction". Il lui fait jouer le rôle d'un tueur.
(L'image est tirée de la page 8, case 6).

L'auteur réitère dans le Tome 2 - "Meurtres fatals 002" dans l'histoire "Piège à vitesse fatal en enfer". Avec ces clins d'œil, Maëster fait bien sûr référence au film Pulp Fiction de Quentin Tarantino où Travolta interprète Vincent Vega, un homme de main de Marcellus Wallace. Je te laisse deviner qui joue son acolyte et qui fera l'objet d'un futur article. ;-)

 

Pour avoir plus d'infos sur cet acteur et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà évoqué le sujet.

Ces dernières années tu as pu le voir entre autre dans: Love Song, Cœurs perdus, Bande de sauvages, L'attaque du métro 123, et From Paris With Love.

Sa première bulle dans l'album: "Tu Savais qu'en France, on pouvait mettre un flingue sans problème sur une affiche, mais pas une cigarette ? ... Au Japon par contre c'est les poils qu'on gomme". Du pur Maësterino ! ^^

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

9 Juillet 2011

L'absinthe

"L'art n'est pas un amour légitime ; on ne l'épouse pas, on le viole".

L'absinthe d'Edgar Degas.
Dans un café de Degas exposé au musée d'Orsay de Paris.

L'absinthe selon Christophe Gautier.
Le cirque aléatoire - Tome 1 de Gaultier et Ricard (Page 25, case 7).

Dans Le cirque aléatoire - Tome 1 - "Privates Jauques" (Gaultier et Ricard, Glénat) Christophe Gautier rend hommage à un tableau d'Edgar Degas, Dans un café dit aussi L'absinthe, en l'insérant dans une case de sa BD. Ici, Le bar l'Estaminet du bourg Jauques prend les traits du café La nouvelle Athènes de la place Pigalle, Ellen André est remplacée par Hyphigénia, et Marcellin Desboutin par Eleuthère Sombre.

 

Extrait de la fiche du musée d'Orsay:

"[Edgar Degas (1834-1917) peint cette toile en 1873]. Dans un café, lieu de rencontre à la mode, une femme et un homme, bien qu'assis côte à côte, sont murés chacun dans son isolement silencieux, le regard vide et triste, les traits défaits, l'air accablé. L'œuvre peut être vue comme une dénonciation des fléaux de l'absinthe, cet alcool violent et nocif qui sera interdit par la suite. [...]

La dimension réaliste est flagrante : le café est identifié, il s'agit de "La Nouvelle Athènes", place Pigalle, lieu de réunion des artistes modernes, foyer intellectuel de la bohême. Le cadrage donne le sentiment d'un instantané pris sur le vif par un témoin assis à une table voisine. Mais cette impression est trompeuse car l'effet de réel est le résultat d'une minutieuse élaboration. Le tableau a été peint en atelier, et non sur place.

Degas a puisé dans ses relations pour tenir les rôles dont il fait des portraits : Ellen André est une comédienne, également modèle pour artistes ; Marcellin Desboutin est peintre-graveur. Le tableau entachant leur réputation, Degas devra préciser publiquement qu'ils ne sont pas alcooliques. Le cadrage décentré, ménageant des vides et sectionnant la pipe et la main de l'homme, est inspiré des estampes japonaises, mais Degas l'utilise ici pour produire un certain déséquilibre éthylique. Expressive et signifiante aussi la présence de l'ombre des deux personnages, en silhouette reflétée par le vaste miroir dans leur dos. [...]".

Edgar Degas: "Quand quelqu'un paye un tableau 3000 francs, c'est qu'il lui plaît. Quand il le paye 300000 francs, c'est qu'il plaît aux autres".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

6 Juillet 2011

Le Joker II

J'aurai mis -THE Joker- si le regretté Heath Ledger n'avait pas révolutionné le personnage dans The Dark Knight.

Caricature de Jack Nicholson (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 5 - "Funky Junky" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) caricature Jack Nicholson au détour d'une case et lui fait jouer le rôle d'un patient de l'établissement psychiatrique St Glay Hospital.
(L'image est tirée de la page 40, case 2).

Ce clin d'œil fait bien sûr référence à son interprétation de Randle Patrick McMurphy dans le film de Milos Forman, Vol au dessus d'un nid de coucou.

 

Pour avoir plus d'informations sur la bio/filmographie de ce monstre monumental du 7e art et en voir une autre caricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Au passage, avec 13 nominations et 3 récompenses, il est l'acteur le plus nommé et le plus récompensé aux Oscars.

Jack Nicholson: "Le seul moyen de s'en sortir est de toujours mentir à sa femme et de toujours dire la vérité à sa maîtresse".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

3 Juillet 2011

Deadland

"On va au Winchester, on boit une bonne bière en attendant que les choses se calment".

Shaun of the dead d'Edgar Wright.
Shaun of the dead de Wright (2005).


Marvel Zombies 3 #4 de Lente et Walker (Couverture de Land).

Dans le comics book Marvel Zombies 3 #4 (Lente et Walker, Marvel) Greg Land, le dessinateur de la couverture, parodie l'affiche du film d'Edgar Wright, Shaun of the dead. Ici, de gauche à droite, Nick Frost alias Ed est remplacé par le Chevalier Noir alias Dane Whitman, l'excellent Simon Pegg alias Shaun par le Captain Britain alias Brian Braddock, Kate Ashfield alias Liz par Spitfire alias Jacqueline Falsworth.

 

Pitch du film:

A presque 30 ans, Shaun (Simon Pegg) ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l'appart qu'il partage avec ses potes et le temps qu'il passe avec eux au pub, Liz (Kate Ashfield), sa petite amie, n'a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s'engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable...

L'idée de Shaun of the dead date de 1999. A cette époque, Edgar Wright réalise la série télévisée Les allumés sur la chaîne britannique Channel 4, sitcom emmenée par l'acteur Simon Pegg, également scénariste du programme. Dans l'un des épisodes, Pegg se voit piégé dans le jeu vidéo Resident Evil 2 et combat des zombies. Grands fans des films de morts-vivants, ils prennent tellement de plaisir à tourner ces scènes qu'ils décident de faire équipe pour mettre en chantier un long-métrage mettant en vedettes des zombies.

George A. Romero a tellement été impressionné par le film qu'il a demandé à Simon et Edgar de faire une apparition dans son film Land of the dead, où ils apparaissent en tant que zombies.

Edgar Wright: "J'ai eu envie de réaliser une comédie horrifique avec des zombies, qui mélange des vrais thèmes sociaux et humains imbriqués dans le contexte décalé des classiques du film d'horreur. Nous voulions l'alliance de situations très concrètes, de dialogues drôles dans un univers réellement terrifiant".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #cinema-serie-tv