Articles avec #exploration catégorie

5 Septembre 2016

Ю́рий Алексе́евич Гага́рин

"Dieu n'existe pas, je ne l'ai pas rencontré".

Caricature de Youri Gagarine (Malo Kerfriden).

Dans KGB - Tome 2 - "Le sorcier de Gaïkonour" (Kerfriden et Ma,gin, Quadrant) Malo Kerfriden caricature Youri Gagarine et lui fait jouer son propre rôle de cosmonaute soviétique.
(L'image est tirée de la page 31, case 6).

Youri Gagarine dans son vaisseau Vostok 1 Youri Gagarine selon Malo Kerfriden.
Youri Gagarine dans son vaisseau Vostok 1
et
Dessin de Malo Kerfriden dans le supplément de la BD en fin d'album.

 

Youri Alexeïevitch Gagarine (1934-1968). Fils d'un charpentier et d'une paysanne, il devient technicien fondeur après ses études. Il découvre le pilotage en amateur dans un aéro-club à 18 ans puis entre à l'école d'aviation militaire d'Orenbourg. Il est promu pilote de chasse à partir de 1957. Trois ans plus tard il fait partie des 20 pilotes sélectionnés pour participer au programme spatial soviétique.

C'est l'époque de la course à l'espace entre américains et soviétiques. Gagarine passe avec succès les différentes sélections qualificatives en vue du premier vol habité. Il se retrouve dans le groupe final qui comprend trois pilotes. Le choix définitif se porte sur lui, en raison de ses compétences et de ses origines ouvrières, un atout supplémentaire pour la propagande soviétique.

Le 12 avril 1961 Gagarine entre dans l'Histoire en devenant le premier homme à voyager dans l'espace. Décollant du cosmodrome de Baïkonour, un centre spatial créé en 1955 pour tester des missiles balistiques, il effectue en moins de 2 heures une orbite terrestre à bord de la capsule Vostok 1, à une moyenne de 250 kilomètres d'altitude avant de revenir sur Terre.

Ce vol a une portée immense. Gagarine fait le tour du monde, accueilli partout en héros. Vexés, les américains annoncent le 25 mai 1961, par la voix de leur président, John F. Kennedy, la naissance du programme Apollo, qui doit emmener un homme sur la Lune avant la fin de la décennie. Dans son pays Gagarine a droit à de nombreuses distinctions: promu major, il reçoit le titre de Héros de l'Union Soviétique et devient membre d'honneur de l'Académie internationale d'astronautique. On lui confie le poste de directeur de la Cité des Etoiles, le centre d'entraînement des cosmonautes russes.

Le 27 mars 1968 Gagarine meurt au cours d'une mission aérienne: son avion de chasse s'écrase dans des conditions qui restent encore pour beaucoup mystérieuses.

Coluche: "L'homme qui a eu le moins de chance dans sa vie, c'est Youri Gagarine: il est parti d'URSS, il a fait dix-sept fois le tour de la terre ... et il est retombé en URSS".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

19 Juin 2014

Bulot

"La nature dit toujours quelque chose".

Caricature de Nicolas Hulot (Simon Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 8 - "Neverland" (Léturgie Père et fils, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) croque Nicolas Hulot et lui fait jouer le rôle de Bulot, un écolo végétarien, rescapé du crash du vol 815.
(L'image est tirée de la page 6, case 4).

 

Pour avoir plus d'informations sur la biographie de ce reporter et en voir une autre carricature, va faire un tour »ici« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Nicolas Hulot: "La société dans laquelle on est, ressemble à une espèce d'avion de ligne, où tous les voyants seraient au rouge dans le cockpit, et qu'à l'arrière on continue, soit à boire le champagne, soit éventuellement à se quereller".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #television-radio , #exploration , #politique

15 Décembre 2013

Commandant Couche-tôt

Ennemi des réunions tardives, c'est son surnom chez les écolos. ^^

Caricature de Nicolas Hulot (Jean-Marc Rochette).

Dans Himalaya Vaudou (Rochette et Bernard, Drugstore) Jean-Marc Rochette croque Nicolas Hulot et lui fait jouer le rôle de Gabriel Granduc, le reporter humaniste de l'expédition partie à la recherche du Père Noël.
(L'image est tirée de la page 17, case 1).

 

Nicolas Hulot (1955) est un journaliste-reporter, animateur-producteur de télévision français. Connu pour son engagement en faveur de la protection de l'environnement, il sensibilise l'opinion publique par le biais de ses actions médiatiques et politiques.

L'animateur met un point d'honneur à présenter les richesses de la Terre dans les émissions Ushuaïa et Opération Okavango. Si ces programmes lui offrent la reconnaissance du public, son attrait pour les grands espaces et leur sauvegarde n'est pas nouveau.

Reporter pour l'agence Sipa à 18 ans, il photographie la guerre et les catastrophes naturelles. L'appel du large se fait toujours plus retentissant: l'aventurier voyage et transmet sa passion dans des reportages radio avant de se tourner vers le petit écran.

Militant acharné, le globe-trotter n'hésite pas à bousculer les politiciens pour la mise en place de programmes écologiques et prodigue ses conseils à certains d'entre eux.

Les préoccupations de cet amoureux de la nature sont également couchées sur papier, notamment dans son fameux Pacte écologique. Ecologiste influent, c'est sur tous les fronts que Nicolas Hulot combat la dégradation de notre planète.

Nicolas Hulot: "La société accepte des automobiles des risques qu'elle ne tolère avec aucune arme".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #exploration , #television-radio

13 Juin 2012

Герман Степанович Титов

Professeur Choron: "Tous les cosmonautes sont formels : les couilles ne pendent pas en apesanteur. Elles flottent". ^^

Caricature de Guerman Titov (Malo Kerfriden).

Dans KGB - Tome 2 - "Le sorcier de Baïkonour" (Kerfriden et Mangin, Quadrant) Malo Kerfriden caricature Guerman Titov et lui fait jouer son propre rôle de cosmonaute soviétique.
(L'image est tirée de la page 39, case 2).

 

Guerman Stepanovitch Titov (1935-2000) était un cosmonaute russe. Lui et Youri Gagarine furent tous deux sélectionnés dans le premier groupe de cosmonaute prévu pour la première mission spatiale de l'histoire à bord de Vostok 1. Mais Youri fut préféré par Nikita Khrouchtchev.

Titov réalisa un unique vol à bord de Vostok 2, le 6 août 1961. A cette occasion, il battit le record de la durée de vol en le portant à plus d'une journée. C'est en cette occasion qu'il fut aussi le premier spationaute à souffrir du -mal de l'espace-. Agé de mois de 26 ans à l'époque, il est encore aujourd'hui la plus jeune personne à avoir été dans l'espace.

Michèle Bernier: "Le cosmonaute, chez lui, il se fait engueuler quand il est dans la lune".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

17 Avril 2012

Prem's

"Le pôle enfin ! Mon objectif et mon rêve depuis vingt ans, enfin il est à moi !".

Caricature de Robert Peary (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron caricature Robert Peary, et lui fait jouer son propre rôle d'explorateur du pôle nord.
(L'image est tirée de la page 35, case 2).

 

Robert Edwin Peary (1856-1920) était un explorateur américain. Ingénieur civil de la marine, il organise sa vie en fonction de son ambition. Pendant plus de vingt ans, il concentre toute son énergie sur son ambition: -être le premier homme à atteindre le pôle Nord-.

Ainsi, dès 1886, il mène de nombreuses expéditions de repérages et de préparation au Groenland pour s'acclimater et apprendre les techniques esquimaudes adaptées aux déplacements dans les contrées polaires. En 1892, malgré une jambe brisée par un retour de barre, il navigue suffisamment au nord pour prouver l'insularité du Groenland. En 1905, il remplace le petit yacht de ses premières expéditions, le Winward, par un navire spécialement conçu pour la navigation en eaux arctiques, le Theodore Roosevelt.

Hivernant en Terre de Grant, il lance sa mission en février 1909, renvoyant ses hommes pour continuer avec seulement quatre Inuits et Matthew Henson (l'-oublié- de l'Histoire). Le 6 avril, il atteint son rêve, le pôle Nord.

Mais alors que Peary conte ses exploits, Frederick Cook, son compagnon d'expédition au Groenland en 1891, revendique lui aussi découverte du pôle Nord. Il affirme l'avoir atteint un an plus tôt, le 21 avril 1908. Le Congrès américain mettra fin à la polémique en attribuant la paternité de l'exploit à Peary.

En fait, même si l'expédition de Peary demeure un exploit, il semblerait qu'il n'a jamais véritablement atteint le pôle Nord. Des études modernes font peser des doutes puissants sur l'exactitude des calculs de latitude et surtout sur la vitesse de déplacement, peu réaliste.


PS: Vu que l'exploit de Frederick Cook est aussi contesté par les historiens, le premier à avoir atteint le pôle nord par voie terrestre est sans doute Ralph Plaisted, qui y est arrivé à l'aide de motoneiges, en avril 1968. Et le britannique Wally Herbert est le premier homme à avoir rejoint, sans contestations, le pôle nord à pied, avec des traîneaux à chiens, le 6 avril 1969.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

9 Mars 2012

Bounty glacé

Pas de très bon goût, j'avoue !

Caricature de Matthew Henson (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron caricature Matthew Henson, et lui fait jouer son propre rôle d'explorateur du pôle nord.
(L'image est tirée de la page 35, case 2).

A ses côtés on reconnait son -collègue- Robert Peary qui fera l'objet d'un futur article. Dans l'album, les auteurs font référence à l'Expédition Peary de 1905-1906 où Henson eut avec Akratanguak, une femme inuit de Thulé, un fils nommé Anaakkarsuaq. Et c'est ce fringant inuit noir, nommé ici Grand' mère noire, qui accompagne Odilon et Laurent dans leur périple polaire.

 

Matthew Henson (1866-1955) était un explorateur américain. Connu pour avoir atteint le pôle Nord avec Robert Peary en 1909. Il est très important pour le succès de l'expédition, mais Peary reçoit seul tous les honneurs, Henson étant afro-américain. Finalement en 1937, la contribution d'Henson est reconnue lorsque le club fermé des explorateurs le fit adhérent.

En 1944, le Congrès décerne à Matthew Henson une médaille pour la découverte du Pôle Nord. En 1948, la Société Géographique de Chicago lui donne la Médaille d'or. Sa réalisation est de plus reconnue par le président Truman en 1950 et par le président Eisenhower en 1954. En 1988, les corps de Henson et de son épouse, Lucy Ross Henson, sont inhumés à nouveau avec d'énormes honneurs militaires au Cimetière National d'Arlington.

Cependant, de nombreux spécialistes remettent en cause le succès de cette expédition et pensent que Robert Peary et Matthew Henson n'ont pas réellement atteint le pôle.

PS: L'actrice et chanteuse Taraji Penda Henson (1970) est une descendante de Matthew Henson. Elle est notamment connue pour avoir joué la mère de Benjamin dans L'étrange histoire de Benjamin Button, performance saluée par la critique qui lui a décerné plusieurs prix.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

15 Janvier 2012

Pourquoi pas... lui ?

Je ne te mène pas en bateau, mais c'est bien un bateau.

Caricature de Jean-Baptiste Charcot (Laurent Verron).

Dans Odilon Verjus - Tome 3 - "Eskimo" (Verron et Yann, Le Lombard) Laurent Verron caricature Jean-Baptiste Charcot, et lui fait jouer son propre rôle d'explorateur des zones polaires.
(L'image est tirée de la page 4, case 4).

 

Jean-Baptiste Charcot (1867-1936) est un navigateur et un explorateur français. Né à Neuilly-sur-Seine, il est le fils du célèbre médecin universellement connu pour ses Leçons à la Salpêtrière. Pour faire plaisir à son père, il entreprend des études médicales et devient, lui aussi, médecin.

Ce n'est pourtant pas dans cette voie que se dessine son avenir. Dès sa prime jeunesse n'ayant aucun ancêtre marin, il ne songe qu'aux bateaux et en dessine à l'école dans tous ses cahiers. Cette vocation achève de s'affirmer lorsque, vers l'âge de vingt-cinq ans, il achète son premier bateau. Il décide alors de s'orienter vers l'exploration et l'océanographie.

En 1902, il visite l'île Jan Mayen. Deux expéditions, à bord du Français en 1905, puis à bord du Pourquoi-Pas? de 1908 à 1910, l'amènent dans les régions antarctiques. Au cours de la première, il dresse la carte des côtes de la terre de Graham et effectue une reconnaissance plus au sud, préparant ainsi son second hivernage, au cours duquel il complète ses documents cartographiques, atteint la terre Alexandra et découvre l'île qui portera son nom. A son retour, il publie deux séries de rapports sur les résultats scientifiques de ses expéditions. Le monde entier apprend son nom.

Après avoir servi dans l'administration britannique, durant la Première Guerre mondiale, Charcot, assisté de divers spécialistes, reprend ses recherches dans l'Atlantique Nord. Il y effectue, de 1920 à 1936, un grand nombre de croisières scientifiques qui le mèneront aussi bien vers les îles Hébrides que vers les côtes orientales du Groenland.

Le 16 septembre 1936 au matin, après douze heures de tempête, le Pourquoi-Pas? se brise sur les récifs de l'intérieur du Faxafjord. Jean-Baptiste Charcot et tous ses compagnons, à l'exception d'un seul, y laissent leur vie.

PS: L'activité de Charcot ne s'est pas limitée à la conduite d'un navire, il a fait paraître le récit de ses explorations: Le «Français» au pôle Sud (1906), Le «Pourquoi-Pas?» dans l'Antarctique (1911), Autour du pôle Sud (1912), Christophe Colomb vu par un marin (1928), et La Mer du Groenland (1929).

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

12 Juin 2011

Le troisième homme

Ben ouais, c'est quand même con d'aller jusque là et de pas y mettre les pieds !

Caricature de Michael Collins (Philippe Buchet).

>Dans Jour J - Tome 1 - "Les Russes sur la Lune !" (Buchet, Duval et Pécau, Delcourt) Philippe Buchet caricature Michael Collins et lui fait jouer son propre rôle.
(L'image est tirée de page 3, case 2).

 

Michael Collins (1930) est un astronaute américain. Il participe aux programmes spatiaux américains Gemini et Apollo. Il est, en 1969 le -troisième homme- de la mission Apollo 11, qui permit les premiers pas de l'homme sur la Lune. Michael est resté en orbite alors que ses deux coéquipiers, Neil Armstrong et Edwin 'Buzz' Aldrin, sautillaient joyeusement sur la Lune.

Collins n'a pourtant jamais souhaité repartir dans l'espace. Peut-être a-t-il pris peur puisqu'à l'époque, il a été décrit comme "la personne la plus solitaire sur et en-dehors de la planète". Et oui, à un moment, il s'est retrouvé à 3200 kilomètres de ses collègues astronautes, et à plus de 350000 kilomètres du reste de la population terrestre. Tu me diras, rien que ça, ça en jette sur un CV. ^^

Et puis, il ne faut pas oublier, que quelques année auparavant, en 1966, avec la mission Gemini 10, Collins et son co-équipier John W. Young avaient déjà établis un record d'altitude en vol: 765 kilomètres au-dessus de la Terre.

Il quitte la Nasa peu après la mission Appolo 11 et entre au gouvernement de Nixon. Il est ensuite directeur du Musée de l'Air et de l'Espace de Washington.

PS: Pour lui rendre hommage, les astronautes ont baptisé un petit cratère lunaire le Collins Cratère. Il n'aura pas tout perdu.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

1 Avril 2011

L'éternel second

"C'est beau, c'est beau. Une désolation magnifique !"

Caricature de Buzz Aldrin (Philippe Buchet).

Dans Jour J - Tome 1 - "Les Russes sur la Lune !" (Buchet, Duval et Pécau, Delcourt) Philippe Buchet caricature Buzz Aldrin et lui fait jouer son propre rôle.
(L'image est tirée de page 4, case 3).

 

Edwin Eugene 'Buzz' Aldrin (1930) est un astronaute américain. Connu pour être le deuxième homme à avoir posé le pied sur la lune 15 minutes après Neil Armstrong le 20 juillet 1969, Buzz  jure que ça ne le dérange pas... Ou plus... Comme c'est à lui qu'incombent les activités extra-lunaires de la mission Apollo 11 lancée par les Etats-Unis, il s'attendait tout naturellement à fouler le sol lunaire en premier. Pour des raisons pratiques, ce sera Armstrong.

Si Buzz Aldrin n'est considéré -que- comme l'éternel second, c'est lui qui en revanche a d'abord été photographié sur le satellite. C'est de bonne guerre. Celui qui s'est écrié en voyant le paysage lunaire: "C'est beau, c'est beau. Une désolation magnifique !", insiste sur le fait que c'est l'alunissage qui importe, une prouesse technique plus difficile à ses yeux que marcher sur la lune, est le moment le plus fort de sa vie; car alunir, c'est ouvrir la porte à tout ce qui n'avait jamais été fait auparavant.

De retour sur terre, Aldrin relève un plus grand défi, celui d'être un héros aux yeux du monde entier alors qu'il se considère juste comme un astronaute. Mais il s'en accommode rapidement et, avec sa femme, il parcourt les Etats-Unis pour raconter son histoire et militer en faveur des voyages dans l'espace pour le grand public.

En 2009, lors du quarantième anniversaire de ces premiers pas sur la lune, il réapparaît dans tous les médias. La figure mythique est encore dans tous les esprits !

PS: Un cratère lunaire a été baptisé de son nom, de même que l'astéroïde n°6470.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration

17 Décembre 2010

Le Pacha

"Le bonheur pour une abeille ou un dauphin est d'exister. Pour l'homme, c'est de le savoir et de s'en émerveiller".

Caricature de Jacques-Yves Cousteau (Léturgie).

Dans Spoon & White - Tome 4 - "Spoonfinger" (Léturgie Père et fils, Isard, et Yann, Vents d'Ouest) Simon Léturgie (le fils) croque Jacques-Yves Cousteau au détour d'une case et lui fait jouer un des passagers du Queen Elisabeth 2 saluant ses proches avant son départ pour l'Angleterre.
(L'image est tirée de la page 12, case 2).

 

Jacques-Yves Cousteau (1910-1997) était un océanographe français. Alors qu'il suit une formation de pilote, il subit un accident de voiture très grave qui met fin à sa carrière d'aviateur. Il entre en 1930 à l'Ecole navale et devient officier canonnier. En 1936, il essaie pour la première fois des lunettes sous-marines et c'est le déclic de sa passion pour le monde sous-marin. Il met au point le scaphandre autonome en 1943 et commence à plonger.

Après la guerre, le commandant crée le Groupe de recherches sous-marines. En 1950, il achète la Calypso et l'aventure commence. Pendant quatre décennies, lui et ses équipes explorent inlassablement le monde du silence. En 1959, la première soucoupe plongeante lui permet d'aller jusqu'à 350 mètres de profondeur et il dirige trois expériences de Maison sous la mer.

Lui ont été décernées de nombreuses récompenses comme la Légion d'honneur pour ses actions dans la Résistance, la Médaille de la paix par le président des Etats-Unis en 1985, et le Prix du National Geographic en 1988. Il siège aussi à partir de 1989 à l'Académie française. En 1993, Jacques Chirac le nomme Président du Conseil pour les droits des générations futures mais Cousteau démissionne 2 ans plus tard en protestation aux essais nucléaires dans l'océan Pacifique. Le commandant est l'un des rares membres étrangers de l'Académie des sciences des Etats-Unis.

Avec l'Equipe Cousteau, qu'il fonde en 1981, et la Cousteau Society, fondée en 1974, le commandant continue ses projets pour protéger et améliorer la qualité de l'environnement jusqu'à son décès à l'âge de 87 ans. Pionnier de la recherche océanographique et visionnaire, il a familiarisé le grand public avec le monde de la mer et ses mystères.

Jacques-Yves Cousteau: "Les bateaux, les engins, l'argent, les hommes, moi-même, tout ça c'est de la quincaillerie. Ce qui compte, c'est l'œuvre accomplie : dans un siècle on nous aura oublié, mais on se souviendra encore de ce que nous avons filmé et dit".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #exploration