11 Octobre 2014

Roy Hobbs

"Aujourd'hui on a le sentiment que seule compte l'apparence des choses, et non pas les choses elles-mêmes. Ce qu'on célèbre, c'est la victoire des cosmétiques".

Caricature de Robert Redford (Carry Brugman).

Dans la série Les baroudeurs (Brugman et Richards, Christian Chalmin) Carry Brugman croque Robert Redford et lui donne le rôle de son héros masculin du couple de baroudeurs.
(L'image est tirée du quatrième plat de couverture).

 

Robert Redford (1937) est acteur et un réalisateur américain. Malgré une enfance dans un quartier populaire, il entre à l'Université du Colorado, plus pour ses performances sportives que ses résultats scolaires. Trop dissipé, il est vite renvoyé, et en profite pour parcourir à 19 ans les Etats-Unis en stop, puis pour visiter l'Europe et ses musées.

De retour outre-Atlantique, il choisit d'habiter New York, et étudie la peinture au Pratt Institute de Brooklyn avant de s'essayer à la comédie à l'Académie américaine des Arts dramatiques, dont il paie les cours en fabriquant des décors de théâtre. Et c'est justement sur scène, à Broadway, qu'il débute sa carrière d'acteur dans une pièce nommée Tall story.

Suivent d'autres spectacles, ainsi que plusieurs apparitions dans des séries télévisées dont Les Incorruptibles et Perry Mason. En 1962 le cinéma lui ouvre ses portes avec La guerre est aussi une chasse, sur le tournage duquel il croise l'acteur Sydney Pollack: devenu réalisateur, ce dernier le fait tourner dans sept de ses films, dont Out of Africa avec Meryl Streep, mais Redford travaille également sur d'autres tournages comme La poursuite impitoyable, Butch Cassidy et le Kid, L'arnaque, Les Hommes du président.

En 1980 il passe derrière la caméra et obtient l'Oscar du meilleur film pour Des gens comme les autres. Fort de ce succès, il réalise et joue dans des décors superbes: Et au milieu coule une rivière en 1995 avec Brad Pitt et L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux en 1998, qui témoignent de son engagement dans la cause écologiste.

Fondateur du Festival du film indépendant de Sundance, l'acteur se fait plus discret devant la caméra dans les années 2000 et produit des documentaires. En 2013, il revient à la réalisation avec un thriller politique, Sous surveillance, dans lequel il tient le rôle principal et dirige Shia LaBeouf. Toujours la même année, seul devant l'objectif de J. C. Chandor, il campe un marin à la dérive à bord de son bateau endommagé dans All is lost.

Dernièrement tu as pu le voir dans une production Marvel jouer Alexander Pierce dans Captain America 2 - Le soldat de l'hiver.

PS: Mais personnellement, avec mon petit péché mignon pour les films sportifs, mon long métrage préféré avec Bob va pour Le Meilleur où il campe Roy Hobbs, le meilleur joueur de base-ball de tous les temps.

Publié par Chelmi à 07:00am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires