1 Décembre 2006

Lady Lo... heu... Lulu

Ça, c'est fait. Je n'ai pas pu m'empêché. Désolé. ^^

Caricature de Mae West (Morris).

Dans Lucky Luke - Tome 34 - "Dalton City" (Morris et Goscinny, Dargaud), Morris caricature Mae West et lui donne le rôle de Lulu Carabine, la vedette et la chanteuse d'une troupe de danseuses de saloon.
(L'image est tirée de la page 33, case 3).

 

Mae West (1893-1980) était une actrice et une scénariste américaine. Fille d'un boxeur et d'une mère mannequin qui l'inscrit dans des cours de comédie, elle se retrouve à 7 ans sur les planches du Royal Theatre. Celle qu'on surnomme Baby Vamp joue dans des vaudevilles, chante et figure à 14 ans dans la revue des Folies Bergères de New York.

En 1926, la pièce Sex, qu'elle écrit elle-même et qui lui vaut dix jours de prison, fait fureur. Tandis que Drag, une autre de ses pièces évoque l'homosexualité. Elle écrit la plupart de ses films, qui sont parfois adaptés du théâtre. On lui doit Lady Lou et Je ne suis pas un ange, qui mettent en scène Cary Grant. Des phrases comme "Là, dans ta poche, c'est ton revolver ou t'es juste content de me voir ?" ou "Généralement, j'évite les tentations... sauf quand je ne peux pas y résister !" font l'effet d'une bombe à l'époque.

Elle a son premier rôle au cinéma dans Night after Night en 1932. Mais c'est l'année suivante avec Lady Lou qu'elle passe à la postérité tout en sauvant les Studios Paramount de la faillite. Ses films Go West Young Man et Klondike Annie font d'elle l'actrice la mieux payée de l'époque. Mais ses répliques et son jeu sulfureux finissent par rencontrer la critique du code Hays hollywoodien et dans les années 40, elle retourne au théâtre.

L'actrice burlesque aux tenues affriolantes revient avec Mon petit poussin chéri, un western comique avec W.C Field (Tiens celui-là aussi va falloir que je lui consacre un article. ^^), puis en 1943 dans The Heat's on et en 1970 dans Myra Breckinridge.

Mae West décède à l'âge de 87 ans. Véritable artiste en marge de l'idéal féminin de l'époque, elle est une pionnière de l'émancipation féminine. Au musée Dali de Figueras, une salle porte son nom, vu du bon endroit, le mobilier de cette salle représente son visage.

PS: En référence à sa généreuse poitrine, les soldats alliés de la Seconde Guerre mondiale avaient surnommé Mae West leurs gilets de sauvetage. ^^

Publié par Chelmi à 11:28am
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #cinema-serie-tv

Commentaires