Articles avec #journalisme catégorie

7 Juin 2016

A point ! ... Nommé !

William Shakespeare: "Venez, esprits qui assistez les pensées meurtrières ! Du crâne au talon, remplissez-moi de toute la plus atroce cruauté !".

A Japanese soldier's skull de Ralph Morse pour le magazine Life.
A japanese soldier's skull de Morse pour Life (1943).

A Japanese soldier's skull selon J. G. Jones.
Before Watchmen: Comedian #5 de Jones et Azzarello (Couverture).

Dans le comics book Before Watchmen: Comedian #5 - "Kicks" (Jones et Azzarello, DC Comics) J. G. Jones pastiche la photographie A Japanese soldier's skull de Ralph Morse, extraite du numéro du magazine Life paru le 1 février 1943, sur la couverture de sa BD.

 

Pour avoir plus d'informations sur le magazine Life et voir d'autres clichés de la revue, je t'invite à relire les articles suivantes: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7. ;-)

Ralph Morse (1917-2014) était un photographe talentueux du magazine Life. Durant sa carrière, il a couvert de nombreux sujets dont les plus célèbres sont la conquête de l'espace avec les projets Mercury et Apollo, ainsi que beaucoup d'évènements sportifs où il a révolutionné les prises de vue, et aussi en médecine dont il a documenté plusieurs avancées...

Mais aux débuts de sa carrière il a d'abord œuvré comme correspondant de guerre pendant la Seconde guerre mondiale sur les fronts pacifique et européen. Et c'est ce premier front qui nous réunit aujourd'hui avec la Campagne de Guadalcanal.

En effet, c'est à la fin de l'année 1942, sur l'île de Guadalcanal, alors que l'armée a pris le relais des marines, Ralph crapahute avec une patrouille à travers la jungle hostile, et il tombe sur ce crâne de soldats japonais calciné -ornant- un char nippon. Morse immortalise la scène avec son appareil. Peu après, Ralph tombe gravement malade, atteint de paludisme, il est alité et soigné, et ses pellicules sont expédiées au pays sans même que le photographe ne puisse les analyser. Et quelques mois plus tard le cliché horrifie l'Amérique dans les pages de Life, alors que Ralph Morse n'est même pas au courant. Sur la légende accompagnant la photographie parue dans le magazine du 1e février 1943, on peut lire:

"A Japanese soldier's skull is propped up on a burned-out Jap tank by U.S. troops. Fire destroyed the rest of the corpse".
(Un crâne de soldat japonais apposé sur un tank nippon. Le feu a détruit le reste du corps).

Le reste de l'article dénonce les barbaries de la guerre, et met l'accent sur celles faites par les alliés. Ce qui sous-entend donc, affirme même, que ce crâne décapité a été placé là en trophée par les boys américains...

Pourtant Ralph Morse se souvient que lorsque son peloton a approché le char arborant cette tête tranchée, le sergent a mis en garde ses hommes en leur interdisant de s'en approcher car elle était assurément placé là par les Japonais afin de les attirer dans un piège dissimulant un dispositif explosif: "Tout le monde reste à l'écart dit le sergent, puis il se tourne vers moi. Toi, dit-il, va prendre ta photo si tu veux puis casse-toi vite fait". J'y suis donc allé, ai pris mes photos et couru comme un dératé à l'endroit où la patrouille m'attendait.

Alors qui a raison le sergent ou Life magazine ? Perso, je suis plus de l'avis du sergent qui était sur place et dans l'action. Quoi qu'il en soit Life n'avait pas le droit d'utiliser cette photo dans un tel article, ces derniers n'étant pas du tout sûr du contexte. Dénoncer les atrocités commises par les alliés, c'est plus que louables, mais quand on est journaliste, on se doit d'utiliser des preuves et des faits avérés et recoupés, et ne pas interpréter à la va vite pour faire du sensationnel. Ce qui est d'autant plus gênant dans cette histoire, c'est qu'il existe d'autres clichés et témoignages de l'époque attestant et montrant des GI faisant bouillir des têtes, ornant leurs propres Jeeps de crânes, faisant des colliers d'oreilles et de dents... Mais il faut croire que ces clichés-là étaient moins réussi, moins sexy, moins vendeur... Bref, loin de moi d'être complotiste, mais encore une fois comme je l'ai déjà dit dans mes articles sur Raising the flag on Iwo Jima, Mort d'un soldat républicain, et Drapeau rouge sur le Reichstag, il faut se méfier du poids des photographies instrumentalisées pour faire du sensationnalisme quel que soit le bienfondé de la cause. Un journaliste doit interpréter les faits et non pas les extrapoler. Un mensonge louable ou pas, ce n'est pas du journalisme, c'est de la propagande.

Après la diffusion de ce cliché, Life a reçu des nombreuses lettres de protestation de personnes stupéfaites que des soldats américains soient capables d'une telle brutalité envers l'ennemi. Les éditeurs répondirent que: "La guerre est désagréable, cruelle, inhumaine. Et il est plus dangereux d'oublier sa nature que d'être choqué par des rappels qu'elle l'est".

PS: Cependant pour la petite histoire, l'image de la tête coupée a généré moins de la moitié de la quantité de lettres de protestation reçue à propos de l'image d'un chat maltraité dans le même numéro du magazine.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #militaire , #propagande

1 Juin 2016

Y a une barre thèse

"Bizarrement, les seuls qui nous interdisent et nous attaquent, ce sont les partis antisystème".

Caricature de Yann Barthès (Jean-Louis Mourier).

Dans Trolls de Troy - Tome 20 - "L'héritage de Waha" (Mourier et Arleston, Soleil) Jean-Louis Mourier croque Yann Barthès et lui fait tenir le rôle de Ybarthös, un reporter de La petite gazette, qui interview le vénérable Rysta Fuquatou.
(L'image est tirée de la page 41, case 5).

 

Yann Barthès (1974) est un journaliste, animateur et producteur français de télévision. Fils de cheminot, après son baccalauréat, il poursuit ses études à l'Université de Savoie où il est étudiant en DEUG d'anglais. Finalement, il s'oriente vers le journalisme en intégrant pendant trois ans l'ISIC.

En 1998, il est stagiaire au service communication de Canal+, chargé des revues de presse. En 2002, il s'occupe des invités de + Clair, une émission hebdomadaire consacrée aux médias, présentée par Daphné Roulier. En 2004, il rejoint Michel Denisot dans Le Grand Journal, pour présenter chaque soir les rubriques du Petit Journal People et du Petit Journal Actu, où il présente sa vision critique et humoristique de l'actualité tout d'abord en voix off, puis sur le plateau de l'émission.

A la rentrée 2011, Le Petit Journal bascule du format rubrique au format JT avec sa propre émission, ce qui permet à Yann de recevoir ses chroniqueurs et des invités. Il crée alors sa société de production Bangumi, pour produire Le Petit Journal indépendamment de KM Production.

Spécialiste des dessous des médias et du monde politique, l'agitateur réjouit par sa liberté d'opinion et son audace. Ses courtes apparitions, entre impertinence, critique et dérision, créent régulièrement le buzz. Redouté des personnalités politiques au même titre que l'humoriste Stéphane Guillon, Yann Barthès est en passe de devenir une icône du journalisme off.

Le 9 mai 2016, Yann Barthès annonce qu'il quitte Canal+ à la fin de la saison 2015-2016. Le même jour, le groupe TF1 annonce l'arrivée de Barthès sur les grilles de rentrée 2016 de TF1 et TMC.

PS: Yann Barthès a remporté le Prix du meilleur journaliste au Trophée des jeunes talents de l'année 2009.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #journalisme , #television-radio , #politique

14 Mai 2016

Tiens, voilà du boudin... ♫

Général Deligny: "Soldats de la Légion étrangère, votre drapeau n'a pas de plis assez amples pour contenir tous vos titres de gloire".

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon Kevin Maguire.
L.E.G.I.O.N. #32 de Kitson et Grant (Couverture de Maguire).

Dans le comics book L.E.G.I.O.N. #32 - "The seeds of dissent" (Kitson et Grant, DC Comics) l'illustrateur de la couv', Kevin Maguire, parodier la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal sur la couverture de sa BD. Ici, les militaires sont remplacés par la nouvelle L.E.G.I.O.N composée de: Bertron Diib, Amon Hakk, Borb Borbb, Darius alias A.I.-11, Adam Blake alias Captain Comet, Ig'nea G'odd, Lydea Mallor alias Darkstar, et Zena Moonstruk.

 

Pour avoir plus de détail sur cette photographie de guerre et en voir d'autres pastiches, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16. ;-)

Guillaume Apollinaire: "Les grands hommes qui n'ont pas leur statue sont légion".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #militaire , #propagande

25 Février 2016

Des tenues oranges

Donald Rumsfeld: "Les allégations [...] selon lesquelles les prisonniers sont mal traités sont complètement fausses. [...] Aucun détenu n'a subi de mauvais traitement. [...] La détention des prisonniers talibans et membres du réseau terroriste Al-Qaeda transférés sur la base de Guantanamo est pleinement conforme à la convention de Genève".

Detainees in Guantanamo Bay de Shane T. McCoy
Detainees in Guantanamo Bay de McCoy (2002).

Detainees in Guantanamo Bay selon Dominique Bertail.
Ghost Money - Tome 1 de Bertail et Smolderen (Page 9, case 3).

Dans Ghost Money - Tome 1- "La dame de Dubaï" (Bertail et Smolderen, Dargaud) Dominique Bertail reproduit le cliché Detainees in Guantanamo Bay du photojournaliste Shane T. McCoy, sur une planche de sa BD, pour évoquer la détention de Haddad dit l'Homme de Wall Street, le banquier de Ben Laden.

 

Shane T. McCoy est un photographe de combat américaine, photojournaliste et vidéaste connu pour avoir capturer une série de clichés, le 11 Janvier 2002, sur l'arrivée et le traitement des prisonniers en détentions extrajudiciaires au camp X-Ray de Guantanamo Bay à Cuba. McCoy a passé plus d'une décennie dans la Marine des Etats-Unis. Quand son enrôlement a pris fin, il est resté au service du gouvernement fédéral en tant que premier journaliste officiel de l'United States Marshals Service.

Detainees in Guantanamo Bay qui nous intéresse aujourd'hui, fait partie de cette série de photographies prises le 11 janvier 2002. On y voit, des détenus en combinaison orange, agenouillés dans une zone d'attente, sous les yeux attentifs de la police militaire, au Camp X-Ray à l'intérieur de la base navale de Guantanamo Bay à Cuba. Différents journaux, agences de presse, chaines TV, sites web, tels que le Times, The Sun, Reuters, la BBC ... ont repris et diffusé cette photographie de McCoy dans leurs articles sur les conditions d'emprisonnement de Gouantanamo.

Sur le même sujet, je t'invite à relire mon article sur les tortures d'Abou Ghraib.

Colonel américain Lawrence Wilkerson: "George Bush, Dick Cheney, et Donald Rumsfeld savaient que des centaines d'innocents avaient été envoyés a Guantanamo mais n'ont pas voulu les libérer, par peur des conséquences politiques".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #photographie , #journalisme , #militaire

31 Janvier 2016

KISS est celui-là ?

Alfred de Musset: "Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu".

V-J Day in Times Square d'Alfred Eisenstaedt.
V-J Day in Times Square de Eisenstaedt pour Life (1945).

V-J Day in Times Square selon Cliff Chiang.
Ex-libris Happy Valentine's day ! de Chiang.

Pour son ex-libris Happy Valentine's day ! sur l'univers DC Comics, à l'occasion de la Saint Valentin de 2013, Cliff Chiang pastiche la photographie d'Alfred Eisenstaedt, V-J Day in Times Square, sur la couverture de sa BD. Ce cliché pris le 14 août 1945, le jour de la capitulation du japon, est publié pour la première fois dans le magazine Life du 27 août 1945. Ici, le marin de l'US Navy est remplacé par Diana Prince alias Wonder Woman et la jeune infirmière par Kal-El / Clark Joseph Kent alias Superman.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce cliché historique et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5. ;-)

Lao-Tseu: "Dans les combats, il n'est pas de vainqueur, et la victoire devrait être célébrée en des rites funèbres".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #propagande , #militaire

15 Janvier 2016

Arseface

Petite entorse à la ligne éditoriale habituelle... car pour une fois, ce n'est pas la BD qui s'inspire d'un autre média... mais l'inverse... et pour le coup je ne suis même pas sûr que ce soit intentionnel... mais la ressemblance est troublante !

Photographies d'Anthony Weiner et Eliot Spitzer par R Umar Abbasi et Mary Altaffer pour la Une de New York magazine (2013).
Photographies de Weiner et Spitzer par Abbasi et Altaffer pour New York magazine (2013).

Preacher special #3 - La tragédie de Tronchdecul (Vertigo) de Richard Case et Garth Ennis (Couverture de Glenn Fabry).
Preacher special #3 de Case et Ennis (Couverture de Fabry).

Dans le comics book Preacher special #3 - "La tragédie de Tronchdecul" (Case et Ennis, Vertigo), la couverture de Glenn Fabry semble avoir inspiré (ou pas ??) les monteurs de la Une du New York magazine du 22 juillet 2013. Le montage des photographies d'Anthony Weiner et Eliot Spitzer prises par R. Umar Abbasi et Mary Altaffer ressemble étrangement à Tronchdecul.

 

New York magazine est un hebdomadaire new-yorkais créé en 1964. Depuis plusieurs années, il est diffusé toutes les deux semaines. Rédigé par une centaine de journalistes, il contient essentiellement des articles politiques et culturels consacrés à la ville et à l'Etat de New York. Largement copiée, la ligne éditoriale et graphique du magazine est devenue une référence pour la presse mondiale.

Le numéro du 22 juillet 2013 qui nous réunit aujourd'hui met à la Une deux hommes politiques américains: Anthony Weiner et Eliot Spitzer. Ces deux démocrates de l'état de New York ont pour point commun d'avoir été obligé de démissionner de leurs mandats à la suite de scandales sexuels scabreux en 2011 pour le premier et en 2008 pour le second. Et 2013 marque leur tentative de retour sur le devant de la scène politique new yorkaise... Voilà donc le sujet des deux articles rédigés par les journalistes Mark Jacobson et Chris Smith. Articles mis en avant par un montage de deux clichés pris respectivement par les photographes de presses R. Umar Abbasi et Mary Altaffer lors des débâcles passées (!?) de Weiner et Spitzer faisant grise mines.

Simone de Beauvoir: "Ce qu'il y a de scandaleux dans le scandale, c'est qu'on s'y habitue".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme

5 Décembre 2015

La ligue des patriotes

Napoléon Bonaparte: "La première des vertus est le dévouement à la patrie".

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon Rags Morales.
JSA #31 de Snejbjerg et johns (Couverture de Morales).

Dans le comics book JSA #31 - "Making waves" (Snejbjerg et johns, DC Comics) l'illustrateur de la couv', Rags Morales, pastiche la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal sur la couverture de sa BD. Ici, les militaires sont remplacés par cinq membres de la Justice ligue: Hawkman alias Katar Hol, Flash alias Jason Peter Garrick, Green Lantern alias Alan Scott, Mr. Terrific alias Michael Holt, et Stargirl alias Courtney Whitmore.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce cliché de guerre et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15. ;-)

Francis Jeanson: "La patrie, c'est le sang des autres".

Publié par Chelmi à 11:06am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #militaire , #journalisme , #propagande

1 Novembre 2015

Le baisé de la mort

Paul Verlaine: "Baiser ! Rose trémière au jardin des caresses !".

V-J Day in Times Square d'Alfred Eisenstaedt.
V-J Day in Times Square de Eisenstaedt pour Life (1945).

V-J Day in Times Square selon Steve Becker.
Ex-Libris de Becker pour Fubar.

Sur un ex-libris promotionnel pour la série de comics book Fubar (Collectif, Alterna Comics), Steve Becker, l'auteur à la tête du collectif, parodie la photographie d'Alfred Eisenstaedt, V-J Day in Times Square, sur la couverture de sa BD. Ce cliché pris le 14 août 1945, le jour de la capitulation du japon, est publié pour la première fois dans le magazine Life du 27 août 1945. Ici, le marin de l'US Navy et la jeune infirmière sont revus à la sauce zombie.

La série Fubar est une anthologie d'histoires courtes traitant d'invasion zombie en pleine Seconde guerre mondiale. Cet ex-libris est un dessin qui a permis de lever des fonds via un financement participatif de Kickstarter afin que ce projet collectif prenne jour.

V-J Day in Times Square selon Fred Hembeck.
Fubar #2 (Planche de Hembeck).

Fred Hembeck rend aussi hommage à cette célèbre photographie sur une planche du second opus de la série.

 

Pour avoir plus de détails sur ce cliché historique et en voir d'autres pastiches, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4. ;-)

Robert Sabatier: "Le sourire, c'est l'amorce du baiser".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #propagande , #militaire

12 Septembre 2015

"Nul sacrifice, nulle victoire !"

(©Sam Witwicky alias Shia LaBeouf dans Transformers de Michael Bay).

Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal.
Raising the flag on Iwo Jima par Rosenthal (1945).

Raising the flag on Iwo Jima selon John Marshall.
The Transformers #301 de Hitch et Furman (Couverture de Marshall).

Dans le comics book The Transformers #301 - "Rhythms of darkness, Part 4" (Hitch et Furman, Marvel) l'illustrateur de la couverture, John Marshell, parodie la photographie Raising the flag on Iwo Jima de Joe Rosenthal sur la couverture de sa BD. Ici, les militaires sont remplacés par les Autobots Prowl, Getaway, Jazz et Inferno.

 

Pour avoir plus de détails sur ce cliché et en voir d'autres pastiches, c'est par ici qu'on lève les couleurs: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14. ;-)

Megatron à Sam Witwicky: "Est-ce la peur ou le courage qui te donne des ailes... tas de viande ?".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #militaire , #propagande

15 Juin 2015

Embrasser par la victoire !

Mieux vaut rater un baiser que baiser un raté ! ^^

V-J Day in Times Square d'Alfred Eisenstaedt.
V-J Day in Times Square de Eisenstaedt pour Life (1945).

V-J Day in Times Square selon Matthew Clark.
Doom Patrol #3 de Clark et Giffen (Couverture).

Dans le comics book Doom Patrol #3 - "Earth science; I...Robot Hunter !" (Clark et Giffen, DC Comics) Matthew Clark pastiche la photographie d'Alfred Eisenstaedt, V-J Day in Times Square, sur la couverture de sa BD. Ce cliché pris le 14 août 1945, le jour de la capitulation du japon, est publié pour la première fois dans le magazine Life du 27 août 1945. Ici, le marin de l'US Navy est remplacé par Steven Dayton alias Mento, et l'infirmière par Rita Starr alias Elastic-Girl.

 

Pour avoir plus d'informations sur ce cliché historique et en voir d'autres parodies, va faire un tour »ici«, ou »là« , et aussi »ici« , où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Albert Cohen: "Baiser, cette soudure de deux tubes digestifs".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #photographie , #journalisme , #propagande , #militaire