Articles avec #peinture-gravure catégorie

30 Octobre 2015

Nightwarriors

Philippe Geluck: "Si ma femme ouvrait un bistrot, elle me verrait plus souvent".

Nighthawks d'Edward Hopper.
Nighthawks de Hopper exposé au Art Institute of Chicago (1942).

Nighthawks selon Phil Jimenez.
Guy Gardner: Warrior #29 (DC Comics) de Beau et Jimenez (Couverture).

Dans le comics book Guy Gardner: Warrior #29 - "It's my party and I'll fight if I want to" (Beau et Jimenez, DC Comics) Phil Jimenez parodie la toile d'Edward Hopper, Nighthawks, sur une des couvertures bis de sa BD. Ici, le Philies est remplacé par le Warrior de Guy Darrin Gardner alias Vuldarian Warrior, et les clients par Superman, Lobo, et Artemis.

 

Pour avoir plus de détails sur ce tableau américain et en voir d'autres pastiches, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9. ;-)

Damien Caillaud: "Quand on noie son chagrin au bistrot, on ne doit plus appeler cet établissement un débit de boissons mais plutôt un dépit de boissons".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

14 Octobre 2015

Batsgiving

William Bradford: "Nos père étaient des anglais venu de ce grand océan, et qui étaient prêt à mourir dans ce grand désert".

La première action de grâce de Jean Leon Gerome Ferris.
La première action de grâce de Ferris (1899).

The first Thanksgiving 1621 selon Jason Fabok.
Ex-libris Happy Batsgiving de Fabok.

En 2013, pour son ex-libris Happy Batsgiving tiré de l'univers Batman destiné à promouvoir la nouvelle série Batman Eternal (DC Comics) à venir, l'un des principaux dessinateurs, Jason Fabok, transpose la toile de Jean Leon Gerome Ferris, La première action de grâce, sur son trailer. Je te laisse identifier et comparer les différents protagonistes.

 

Jean Leon Gerome Ferris (1863-1930) était un peintre américain surtout connu pour sa série de 78 scènes de l'histoire américaine, intitulée La reconstitution historique d'une nation, la plus grande série de peintures historiques américaine réalisé par un unique artiste. Le tableau La première action de grâce ou en version originale The first Thanksgiving 1621, fait parti de cette série.

A l'automne 1621, alors que le sud de l'Europe subit des records de froid, les colonies anglaises d'Amérique connaissent un temps doux et des récoltes exceptionnelles. Pour célébrer cette première récolte, en octobre, le gouverneur William Bradford décrète trois jours d'action de grâce. Les colons invitèrent alors le chef des Wampanoags et 90 de ses hommes à venir partager leur repas en guise de remerciement pour leur aide. Durant ce festin, des dindes sauvages et des pigeons furent offerts.

C'est cette célébration d'octobre 1621 que retranscrit Ferris en 1899. Mais comme beaucoup de ses œuvres, la toile est truffée d'erreurs historiques qui aujourd'hui encore continuent de fantasmer cette époque. Par exemple les Wampanoags ne portaient pas de coiffes de guerre et n'étaient probablement pas assis à même le sol mais plutôt conviés à la table de leurs hôtes, et les pèlerins n'étaient pas habillé de noir de la tête aux pieds...

PS: Bien que les œuvres de Ferris aient été très populaires pendant de nombreuses années, les critiques modernes sont beaucoup moins élogieux.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

28 Septembre 2015

Alf Gothic

"Oh ! Le p'tit chat !"

American Gothic de Grant Wood.
American Gothic de Wood exposé à l'Art Institute de Chicago (1930).

American Gothic selon Dave Manak.
Alf #37 de Manak et Gallagher (Couverture).

Dans le comics book Alf #37 - "I may not know art, but I know what I like! Urp!" (Manak et Gallagher, Marvel) Dave Manak parodie la toile American Gothic de Grant Wood, sur la couverture de sa BD. Ici, la fermière est remplacée par Alf, et le fermier par Willie Tanner.

Ce comics est adapté d'une sitcom américaine créée par Paul Fusco et Tom Patchett. Les plus jeunes d'entre vous ne la connaissent probablement pas, mais pour les vieux comme moi, ça doit rappeler quelques bons souvenirs... Provenant de la planète Melmac, ALF qui s'est crashé sur Terre, bouleverse la petite vie tranquille de la famille Tanner...

 

Pour avoir plus d'informations sur ce tableau américain et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8. ;-)

PS: En 2012, Sony Pictures Animation a acquis les droits de la série et le producteur des Schtroumpfs est désormais rattaché au projet.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

14 Septembre 2015

Toilette à la turc

"Je compte beaucoup sur ma vieillesse: elle me vengera !".


Le bain turc d'Ingres conservé au Musée du Louvre à Paris (1862).

Le bain turc selon Maëster.
Meurtres fatals - Tome 2 de Maëster (Page 38, case 7).

Dans Meurtres fatals - Tome 2 - "Meurtres fatals 002" (Maëster, Fluide Glacial) Maëster parodie la toile de Jean-Auguste-Dominique Ingres, Le bain turc, sur une planche de son histoire "Star Wart - La verrue des étoiles".

 

A la fin de sa vie, Ingres (1780-1867) crée, Le bain turc (1862), la toile la plus érotique de son œuvre avec cette scène de harem associant le motif du nu et le thème de l'Orient. Il s'inspire des lettres de Lady Montague qui raconte une visite d'un bain pour femmes à Istanbul au début du XVIIIe siècle.

Extrait de la fiche du Louvre:

[...]. Des dizaines de femmes turques nues sont assises dans des attitudes variées sur des sofas, dans un intérieur oriental s'organisant autour d'un bassin. Beaucoup de ces baigneuses juste sorties de l'eau s'étirent ou s'assoupissent. D'autres papotent, prennent du café. Au fond une femme danse, au premier plan une autre, vue de dos, joue de la musique avec une sorte de luth, un tchégour. L'érotisme de la toile réside surtout dans la caresse que prodigue une des femmes au sein de sa voisine.

Cette toile de 1862 associe donc le motif du nu et le thème de l'Orient, qui étaient chers au peintre depuis plus de cinquante ans. [...]. C'est à la fin de sa vie qu'Ingres réalise la toile la plus érotique de son œuvre. Contrairement à Delacroix, il n'est jamais allé en Orient: il a rêvé cette contrée à partir de lectures et de la vision de gravures. Pour peindre Le Bain turc, il s'est inspiré ainsi des lettres d'une ambassadrice anglaise en Turquie au XVIIIe siècle, écrites par Lady Montague, femme de l'ambassadeur d'Angleterre à Istanbul. Dans une de ces missives dont Ingres a repris beaucoup de détails, elle raconte en effet sa visite d'un bain réservé aux femmes. [...].

C'est le prince Napoléon qui commanda cette scène de harem à Ingres vers 1848. L'œuvre fut livrée en 1859 mais rendue peu après au peintre car elle avait choqué l'Impératrice. Le peintre retravailla son tableau jusqu'en 1863, même après l'avoir daté de 1862. Cette peinture ne fut révélée finalement au grand public qu'en 1905 lors de la Rétrospective Ingres au Salon d'automne. Elle enthousiasma alors les peintres les plus novateurs dont Picasso. Chef-d'œuvre de la vieillesse d'Ingres, cette toile est aussi audacieuse dans le sujet que dans la forme. [...].

Ingres: "Il faut trouver le secret du beau par le vrai. Les anciens n'ont pas créé, ils n'ont pas fait: ils ont reconnu".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #bd-franco-belge , #peinture-gravure

5 Août 2015

Les groupies du poète

Après un petit récital musical, une séance de lecture de poèmes...

Le poète favori de Lawrence Alma-Tadema.
Le poète favori d'Alma-Tadema exposé à la Lady Lever Art gallery de Liverpool (1888).

Le poète favori selon Sam Liu.
Avengelyne/Glory: Swimsuit special #1 Collectif (Page 2 et 3 de Liu).

Dans le comics book Avengelyne/Glory: Swimsuit special #1 (Collectif, Maximum Press) Sam Liu parodie le tableau Le poète favori de Lawrence Alma-Tadema, sur la couverture de sa BD. Ici, les deux jeunes femmes lisant des poèmes sont remplacées par, en arrière plan: Glory alias Gloriana Demeter, et en premier plan: Avengelyne.

 

Le poète favori est une huile sur toile de 36,9 sur 49,6 centimètres datant de 1888. L'auteur Lawrence Alma-Tadema (1836-1912) y dépeint deux jeunes demoiselles s'adonnant à la poésie. La première assise de manière décontractée sur une marche en marbre lit des poèmes que la seconde écoute langoureusement couchée sur un coussin. L'ensemble laisse un goût de légèreté enchanteresse et de décadence frivole comme souvent chez Alma-Tadema.

PS: En 1876, Lawrence Alma-Tadema devient membre de l'Académie Royale, et en 1899, il est anobli par la reine Victoria.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

23 Juillet 2015

Colchiques dans les prés...

... Fleurissent, fleurissent ♪ Colchiques dans les prés ♫ C'est la fin de l'été ♪ ...

La naissance de Vénus de Sandro Botticelli.
La naissance de Vénus de Botticelli conservée à la Galerie des Offices à Florence (1485).

La naissance de Vénus selon Sean Chen.
Grimm Fairy Tales presents Wonderland #7 de Goh et Gregory (Couverture de Chen).

Dans le comics book Grimm Fairy Tales presents Wonderland #7 (Goh et Gregory, Zenescope), Sean Chen, l'illustrateur de la couv', parodie la toile de Sandro Botticelli, La naissance de Vénus, sur la couverture de sa BD. Ici, au centre la déesse Vénus est remplacée par Violet Liddle; à gauche Zéphyr et sa femme, par la Reine de Piques; et à droite Heure, une fille de Zeus, par Carroll Ann 'Calie' Liddle.

 

Pour avoir plus de détails sur ce tableau et en voir d'autres pastiche, va faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà évoqué le sujet. ;-)

Paul-Jean Toulet: "Les violettes sont le sourire des morts".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

13 Juin 2015

Croise les jambes on a que trois clous !

Salvador Dali: "Le Ciel, voilà ce que mon âme éprise d'absolu a cherché tout au long d'une vie qui a pu paraître à certains confuse et, pour tout dire parfumée au soufre du démon. Le Ciel ! Malheur à celui qui ne comprendra pas cela. [...] Le Ciel ne se trouve ni en haut, ni en bas, ni à droite, ni à gauche, le Ciel est exactement au centre de la poitrine de l'homme qui a la Foi. [...] A cette heure je n'ai pas encore la Foi et je crains de mourir sans Ciel".

Le Christ de saint Jean de la Croix de Salvador Dali.
Le Christ de saint Jean de la Croix de Dali exposé à la Glasgow Art Gallery (1951).

Le Christ de saint Jean de la Croix selon Juan E. Ferreyra.
Emissary #4 de Ferreyra et Long (Couverture).

Dans le comics book Emissary #4 - " Revelations" (Ferreyra et Long, ShadowLine) Juan E. Ferreyra parodie le tableau de Salvador Dali, Le Christ de saint Jean de la Croix, sur la couverture de sa BD. Ici, Jésus Christ est remplacé par Emissary.

 

Le Christ de saint Jean de la Croix est une peinture, huile sur toile, de Salvador Dali (1904-1989) datée de 1951 et conservée à la Glasgow Art Gallery en Grande Bretagne. Sa genèse est en partie onirique. La première inspiration de Dali est un dessin vieux de quatre-cents ans, où Saint Jean de la Croix, religieux au carmel d'Avila en Espagne, avait représenté Jésus sur la croix vu de haut.

Suite à un un rêve sans doute influencé par ce dessin, dans lequel Dali voit apparaître le Christ sur sa croix dominant le village où il habitait dans les années cinquante, Port Lligat en Catalogne, l'artiste commence par dessiner diverses positions de la croix. Puis il refait un second rêve où la beauté métaphysique du Christ lui parait évidente, il veut peindre le Christ beau comme l'est Dieu, et il décide de supprimer les signes de souffrance et de laideur. Les clous et la couronne d'épines disparaissent.

Pour le bateau et les personnages, Dali s'est inspiré de deux toiles du XVIIe siècle: La Reddition de Breda de Velasquez et Paysans devant leur maison de Louis Le Nain.

PS: Ce Christ en croix est repris comme réminiscence dans plusieurs des toiles les plus célèbres de Dali dont La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb et Assumpta Corpuscularia Lapislazulina.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure , #religion-mythologie

28 Mai 2015

Nightpowers

Un soir, j'interrogeais dans le zinc d'un bistrot
Mon visage lassé de me masquer sans cesse.
Et Socrate m'a dit, de sa voix de sagesse:
«O mon fils, connais-toi toi-même, mais pas trop.»

(©Alexandre Arnoux).

Nighthawks d'Edward Hopper.
Nighthawks de Hopper exposé au Art Institute of Chicago (1942).

Nighthawks selon Michael Avon Oeming.
Powers: Roleplay - Volume 2 d'Oeming et Bendis (Couverture alternative).

Dans le comics book Powers: Roleplay - Volume 2 (Oeming et Bendis, Image) Michael Avon Oeming pastiche la toile d'Edward Hopper, Nighthawks, sur une des couvertures bis de sa BD. Ce soir là, au Philies, on retrouve les détectives Deena Pilgrim et Christian Walker accoudés au comptoir.

 

Pour avoir plus de détails sur ce tableau américain et en voir d'autres parodies, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8. ;-)

Edward Hopper: "Quatre-vingt-dix pour cent des artistes sont oubliés dix minutes après leur mort".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure

12 Mai 2015

Autopsie du troisième type

Jean-Marie Gourio: "La peinture, c'est rien qu'un truc qu'on fixe au mur avec un clou, Rembrandt est rien sans un clou".

La leçon d'anatomie du docteur Nicolaes Tulp de Rembrandt.
La leçon d'anatomie du docteur Nicolaes Tulp de Rembrandt exposé au musée Mauritshuis de La Haye.

La leçon d'anatomie du docteur Nicolaes Tulp selon John Byrne.
Star Trek: Leonard McCoy - Frontier Doctor #4 de Byrne et Ryall.

Dans le comics book Star Trek: Leonard McCoy - Frontier Doctor #4 (Byrne et Ryall, IDW Publishing) John Byrne pastiche la toile de Rembrandt La leçon d'anatomie, sur la couverture de sa BD. Ici, le docteur Nicolaes Tulp est remplacé par le docteur Leonard McCoy.

 

Pour avoir plus de détails sur cette toile de Rembrandt et en voir d'autres parodies, tu peux aller faire un tour »ici« et »là« où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Jean-Jacques Rousseau: "Je m'étais mis à étudier l'anatomie, et passant en revue la multitude et le jeu des pièces qui composaient ma machine, je m'attendais à sentir détraquer tout cela vingt fois le jour".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure , #medecine

26 Avril 2015

Le vieux McDonald a une ferme... ♫

Hi Ya Hi Ya Oh... Mais qu'est ce qu'il a donc dans sa ferme... Hi Ya Hi Ya Oh ... ♪♫

American Gothic de Grant Wood.
American Gothic de Wood exposé à l'Art Institute de Chicago (1930).

American Gothic selon Kelley Jones.
Last train to Deadsville: A Cal McDonald mystery #3 de Jones et Niles (Couverture).

Dans le comics book Last train to Deadsville: A Cal McDonald mystery #3 (Jones et Niles, Dark Horse) Kelley Jones pastiche la peinture de Grant Wood, American Gothic, sur la couverture de sa BD. Ici, la fermière est remplacée par Calum 'Cal' McDonald, et le fermier par Mo'lock.

 

Pour avoir plus de détails sur cette peinture américaine et en voir d'autres adaptations, c'est par ici que ça se passe: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7. ;-)

***

La production de la sitcom The Beverly Hillbillies a aussi parodié cette toile sur la couverture du magazine The saturday evening post de février 1963 dont un article fait la promotion de la saison deux de la série.

American Gothic selon le Saturday evening post.
The saturday evening post (1963).

Ici, la sœur de Wood, Nan Wood Graham, posant pour la fermière, est remplacée par l'actrice Irene Ryan qui interprète Daisy Moses dans la série; et B.H. McKeeby, le dentiste de l'artiste, posant pour le fermier, est remplacé par l'acteur Buddy Ebsen qui joue Jed Clampett. A leur côté, on retrouve Max Baer Jr. alias Jethro Bodine et Donna Douglas alias Elly May Clampett.
Cette sitcom de neuf saisons racontre la vie d'une famille de péquenauds ayant déménagé à Los Angeles après avoir trouvé du pétrole sur ses terres.

Robert Louis Stevenson: "Rien n'est aussi passionnant que de désherber, défricher, tracer des sentiers; [...] il est difficile de résister à la pente agricole; on se sent si bien fermier. Revenir couvert de boue et tout trempé de sueur et de pluie après quelques heures dans le bush, se changer, se frictionner, s'asseoir sous la véranda, c'est goûter à une conscience tranquille".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #peinture-gravure