Articles avec #sport catégorie

22 Novembre 2012

Franky

"Je n'ai pas le temps pour faire Koh-Lanta cet hiver, car je me prépare pour une pièce de théâtre qui débutera en janvier à Paris". Ah ben mince quel perte pour la télé réalité ! ^^

Caricature de Franck Leboeuf (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère caricature Franck Leboeuf et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 23, case 4).

 

Franck Leboeuf (1968) était un footballeur français. Après avoir joué à Hyeres et à Meaux, il débute en Première division avec Laval en 1988. Deux ans plus tard, il est transféré à Strasbourg où il participe à pratiquement tous les matches. Après une finale en Coupe de France 1995, il veut redonner une nouvelle dimension à sa carrière en jouant à Chelsea, l'un des clubs de Londres, avec qui il gagne la Coupe d'Angleterre en 1997 et en 2000.

Lors de la Coupe du monde 1998, le défenseur entre dans la cour des grands en remplaçant Laurent Blanc en finale. Par la suite, il quitte Chelsea pour Marseille de 2001 à 2003 où il subit des critiques mais réalise de bons matchs en tant que capitaine du club phocéen. Il finit sa longue et belle carrière au Qatar entre 2003 et 2004.

Après 50 sélections en Equipe de France entre 1995 et 2002, Franck Leboeuf a pris sa retraite. Il est le neuvième champion du monde 1998 à quitter la scène du foot définitivement. Il le retrouve peu de temps après, mais de l'autre côté du gazon, puisqu'il forme avec Thierry Roland le duo de commentateurs de matches de foot sur M6.

Dernièrement, il a entamé une carrière de comédien et a joué dans les pièces: Ma belle mère et moi de Bruno Druart et L'intrus d'Alain Reynaud-Fourton.

Franck Leboeuf: "L'hôtel en Allemagne avec Thierry Roland, c'est plus dur que de faire Koh Lanta!".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

20 Septembre 2012

Dédé

"Heureusement que les joueurs italiens sont très nationalistes et s'exportent assez peu en fin de compte, car la baisse de régime des clubs transalpins serait bien plus spectaculaire".

Caricature de Didier Deschamps (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère caricature Didier Deschamps et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 46, case 4).

 

Didier Deschamps (1968) est un footballeur français. Capitaine emblématique de la génération 1998 de l'Equipe de France, il est le premier français à avoir levé la Coupe du monde. Adolescent, il s'intéresse très vite au football. Ses premières armes se font dans le club amateur de l'Aviron bayonnais. En 1982, le jeune homme intègre le centre de formation de Nantes. Infatigable, il se révèle être un véritable bourreau du travail.

Le 27 septembre 1985, le milieu défensif joue son premier match de Première division. Prêté une saison à Bordeaux, il est transféré à l'Olympique de Marseille en 1989. Il y remporte deux titres de Champion de France en 1990 et 1992 et gagne la très prisée Ligue des Champions en 1993.

En 1994, le joueur intègre l'effectif de la Juventus et devient une véritable star. Le Français dévore les trophées en étant trois fois Champion d'Italie avec une Ligue des Champions en prime en 1996. Mais la gloire du valeureux Deschamps trouve son apogée entre 1998 et 2000. En remportant coup sur coup la Coupe du monde 1998 et l'Euro 2000 avec la France, il devient un véritable symbole de combativité.

En 2001, le joueur devient entraîneur après une fin de carrière passée dans des clubs prestigieux comme Chelsea et Valence. Il permet à l'AS Monaco d'atteindre la finale de la Ligue des Champions. En 2005, il retourne dans son club de cœur, la Juventus, avant de démissionner durant l'été 2007. Et depuis 2009, il est le coach de l'Olympique de Marseille à qui il a fait rempoter un Championnat et une Coupe de la Ligue.

Depuis ce milieu année, il a succédé à Laurent Blanc en tant que sélectionneur de l'Equipe de France. Passionné du ballon rond, Didier Deschamps reste une icône de combativité pour tous les jeunes joueurs.

Didier Deschamps: "Je suis souvent sur les short-lists, mais je finis souvent en short".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

28 Juillet 2012

Gitchie, gitchie, ya ya da da...

... Gitchie, gitchie, ya ya here... ♪♫♫♪

Dallas Cowboys Cheerleaders.
Photographie d'une Dallas Cowboy Cheerleader.

Dallas Cowboys Cheerleaders selon Harold Sakuishi.
Beck - Tome 16 de Sakuishi (Planche 1).

Dans le manga Beck - Tome 16 (Sakuishi, Delcourt), Harold Sakuishi s'inspire une photographie d'une cheerleader de l'équipe de football américain, les Cowboys de Dallas, sur la page d'introduction du chapitre 1 de sa BD. Ici, la pom-pom girl est remplacée par Maho Minami.

 

Dans les années 1960, les équipes de la National Football League (NFL) créent des troupes professionnelles de pom-pom girls. Les Baltimore Colts, maintenant Indianapolis Colts, sont la première équipe à le faire. Pendant la saison sportive 1972-1973, ce sont les Dallas Cowboys Cheerleaders qui sont sous les feux des projecteurs grâce à leur tenue et à leur danse sophistiquée.

Mais ce n'est que lors du Super Bowl X de 1976 à Miami, qu'elles deviennent connues de tout le pays. Lors d'un temps mort, un cameraman cadre son objectif sur l'une des meneuses de claque des Cowboys, celle-ci lui répond par un clin d'œil ravageur, et 75 millions de téléspectateurs tombent soudainement amoureux.

Leur tenue si caractéristique a été créée par Paula Van Waggoner, et n'a subit que très peu de retouches depuis plus de quarante ans.

PS: Site officiel des Dallas Cowboys Cheerleaders.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #manga , #photographie , #glamour , #sport

7 Juin 2012

Arrêt de jeu

"La pluie du matin n'effraie pas le pèlerin"

Bottom of the sixth de Norman Rockwell.
Bottom of the sixth de Rockwell pour la couverture du The Saturday Evening Post (1949).

Bottom of the sixth selon John Watson.
Triple-A Baseball Heroes de Adkins, Ketchum, Geraci et Eliopoulos (Couverture de Watson).

Dans le comics book Triple-A Baseball Heroes (Adkins, Ketchum, Geraci et Eliopoulos, Marvel) John Watson, le dessinateur de la couverture, pastiche l'illustration Bottom of the sixth de Norman Rockwell faisant la Une du Saturday Evening Post du 23 avril 1949 sur la couv' de la BD. Ici, les trois arbitres son remplacés par Iron Man, la mascotte de l'équipe des Bisons de Buffalo, et captain america.

Ce comics est un numéros spécial né d'un partenariat entre les éditions Marvel et la ligne de Baseball Triple-A. Il est sorti en aout 2007, et n'était disponible que dans les stades à l'occasion de trente rencontres de la saison. Pour trois matchs se déroulant à Buffalo, Durham et Memphis, l'illustrateur John Watson a même dessiné trois couvertures dont celle qui nous intéresse aujourd'hui. Le match en question opposait les Bisons de Buffalo et les Scranton/WB Yankees.

 


Pour plus d'information sur le travail de Rockwell au The Saturday Evening Post et voir d'autres adaptation, rends-toi »ici«, »là«, encore »ici«, même »là«, ou »ici«, ou bien »là«, puis »ici«, et »là«, et encore »ici« (ouf ! ^^) où j'ai déjà traité le sujet. ;-)

Norman Rockwell: "Je n'aurai jamais assez de temps pour peindre toutes les photos que je voudrais".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #reference , #comics , #illustration , #sport

17 Mai 2012

Titi

"Vous devez vous rappeler des gens qui vous ont aidé à devenir ce que vous êtes. J'ai gagné le triplé avec Barcelone la saison dernière, mais sans Arsène Wenger et Arsenal, je ne serai pas le joueur que je suis aujourd'hui".

Caricature de Thierry Henry (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Thierry Henry et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 23, case 2).

 

Thierry Henry (1977) est footballeur français. C'est sur le rocher monégasque qu'il fait ses classes. Pendant 5 ans, il progresse de plus en plus, formant avec son ami David Trezeguet un jeune duo redoutable. En 1998, quand Aimé Jacquet le sélectionne à tout juste 20 ans pour le mondial victorieux, c'est tout de même une surprise. Mais Henry justifie la confiance du sélectionneur en marquant 3 buts.

Un détour par la Juventus et voilà le Monégasque qui devient "Gunner", à Arsenal, en 1999. Arsène Wenger le replace dans l'axe et fait de l'ailier talentueux un attaquant réaliste à la vitesse extraordinaire. Dès sa première saison, ses statistiques sont incroyables. Henry court, Henry marque, Henry réussit des gestes superbes.

Titulaires chez les Bleus, il participe à l'épopée de l'Euro 2000, gagne les compétitions nationales avec Arsenal, explose au niveau européen, mais rate de peu le Ballon d'or. En 2004, le joueur devient Soulier d'or européen, trophée qui consacre le meilleur buteur du continent. Il enchaîne plusieurs saisons à plus de 30 buts toutes compétitions confondues.

En 2007, il quitte Arsenal pour le prestigieux FC Barcelone. En 121 apparitions sous le maillot barcelonais, il inscrit 49 buts et distribue 26 passes décisives. Il reste à ce jour le meilleur buteur français de l'histoire du club.

En 2010, il intègre l'équipe des Red Bulls de New York. Le Français est élu dans l'équipe-type 2011 de la MLS. A ce jour, il porte toujours le brassard de capitaine des Red Bulls.

PS: Cette année 2012, durant l'intersaison américaine, Henry est prêté à Arsenal. Le contrat signé par les deux parties stipule une durée déterminée de deux mois. Le meilleur buteur de l'histoire des Gunners fait son retour à l'Emirates Stadium lors du match comptant pour le 3e tour de la Coupe d'Angleterre face à Leeds United et donne la victoire aux Gunners en marquant le seul but de la rencontre. Le 15 février 2012, Henry dispute son dernier match avec Arsenal lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions face à l'AC Milan. Entré à la mi-temps, il ne peut empêcher les Gunners de s'incliner face aux Rossoneri avant de retourner comme prévu aux Red Bulls de New York le lendemain.

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

5 Avril 2012

The Rock

Son surnom chez les rosbifs.

Caricature de Marcel Desailly (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère caricature Marcel Desailly et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 21, case 6).

 

Marcel Desailly (1968) est un footballeur français. Il fait ses débuts de footballeur à Nantes, qu'il quitte en 1992 pour l'Olympique de Marseille, club avec lequel il remporte la Coupe d'Europe en 1993. Voulant donner une nouvelle dimension à sa carrière, il rejoint le Milan AC en 1994, et est l'un des premiers Français, après Michel Platini, à réussir parfaitement dans le Calcio, remportant une nouvelle fois la Coupe d'Europe.

Pilier, avec Laurent Blanc et Didier Deschamps, de l'Equipe de France qui a remporté la Coupe du monde 1998, Marcel Desailly a su rendre sa puissance indispensable au onze national. En 2000, il demeure un élément essentiel de l'Equipe de France victorieuse l'Euro, et réalise, avec ses camarades, le premier doublé Coupe du monde-Championnat d'Europe de l'histoire. Après la retraite internationale de Didier Deschamps, Marcel Desailly est nommé capitaine de l'Equipe de France. Le 30 avril 2003, il honore sa 104e sélection internationale, ce qui fait alors de lui le recordman français en la matière. Lors de l'Euro 2004 au Portugal, le sélectionneur de l'Equipe de France, Jacques Santini, ne le retient que pour le match France-Croatie (2-2), lui préférant une charnière centrale composée de Lilian Thuram et Mickaël Sylvestre. Comme il l'avait annoncé, Desailly prend sa retraite internationale à l'issue de cette compétition. Il a été retenu 116 fois en Equipe de France.

Marcel rejoint le Chelsea FC après la Coupe du monde 1998. Durant son passage à Londres, il dispute 222 matches pour le club, dont 94 en tant que capitaine. Après de nombreux titres, alors qu'il lui reste une année de contrat, il quitte le club londonien en juillet 2004. Il termine sa carrière dans le championnat du Qatar. Après deux saisons quatari, il rentre en France pour se rapproché de sa famille, et ne trouvant pas de club européen, il annonce sa retraite sportive en mai 2006.

En 2007, Marcel Desailly accepte un poste de recruteur dans son ancien club, l'AC Milan. Il est chargé de détecter de jeunes joueurs sur le continent africain. Il fait également partie du comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2008 qui se déroule dans son pays natal, le Ghana.

Marcel Desailly Lapalissade: "Le Brésil aurait gardé la Coupe du Monde s'ils avaient été au bout".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

26 Février 2012

Le Président

"L'équipe de France n'appartient à personne. Mais à tout le monde".

Caricature de Laurent Blanc (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère caricature Laurent Blanc et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 23, case 1).

 

Laurent Blanc (1965) est un footballeur français. Durant toute sa carrière, l'argument est revenu comme un poncif au sujet de Laurent Blanc: "Vous verrez, il fera un grand entraîneur". Il est vrai que le défenseur central dégageait un calme, une aura et une capacité à fédérer ses coéquipiers qui lui ont valu leur respect, dans tous les clubs où il est passé.

Et il y en eut beaucoup. Après des débuts à Montpellier, Blanc est l'un des premiers joueurs français à tenter l'expérience à l'étranger, à Naples, dès 1991. A Saint-Etienne, entre 1993 et 1995, il sauve provisoirement le club de la décrépitude. A Auxerre, où Guy Roux le recrute en 1995, il ne reste qu'une saison mais réussit le doublé Championnat / Coupe de France. A Marseille, entre 1997 et 1999, il gagne son surnom de -Président-. Et s'il joue moins à l'Inter Milan et à Manchester United, ses deux dernières équipes, l'hommage que lui réservent ses coaches respectifs, dans ces clubs extrêmement prestigieux, témoigne de la reconnaissance qu'il a acquise.

Une reconnaissance due en grande partie à son parcours en Equipe de France. Vice-capitaine des Bleus derrière Didier Deschamps pendant quasiment une décennie, le numéro 5 reste l'un des symboles de l'âge d'or du foot hexagonal, champion du monde en 1998 et d'Europe en 2000.

Sa carrière de joueur stoppée en 2003, Laurent se lance dans celle de coach en 2007, à la tête des Girondins de Bordeaux, avec qui il remporte une Coupe de la Ligue et le titre de Champion de France dès sa deuxième saison. Les observateurs avaient donc raison.

Le 16 mai 2010, au lendemain de la dernière journée de la saison 2009-2010, le club des Girondins de Bordeaux annonce que Laurent Blanc a décidé de répondre favorablement à la proposition de la FFF, qui n'est autre que de prendre la succession de Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France, à l'issue du Mondial sud-africain.

Laurent Blanc : "Respecter et faire respecter l'équipe de France".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

27 Janvier 2012

Bogho

Aimé Jacquet : "Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l'expression d'un joueur sur le terrain, c'est sa photographie dans la vie".

Caricature d'Alain Boghossian (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Alain Boghossian et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 24, case 3).

 

Alain Boghossian (1970) est un footballeur français. D'origine arménienne, il naît et grandit dans le Sud de la France où il court après ses premiers ballons. Il fait ses armes au sein de l'Olympique de Marseille. En surnombre, l'équipe marseillaise le prête au club d'Istres, en seconde division. Au retour de cette saison, il entre sur des terrains plus prestigieux et joue son premier match en première division à 23 ans.

Boghossian quitte le maillot bleu et blanc en 1994 pour rejoindre Naples. Malchanceux, il se blesse de nombreuses fois et n'use guère ses crampons. Trois ans s'écoulent avant que son nom ne s'ajoute à la liste des joueurs de la Sampdoria de Gênes.

Alain a enfin l'opportunité de faire ses preuves et Aimé Jacquet le remarque. Il est milieu de terrain pendant la Coupe du Monde 1998, une aventure qui marque le sommet de sa gloire dans le monde du football. Transféré à Parme, il remporte la Coupe de l'UEFA en 1999. Blessé pour l'Euro 2000, il retrouve les grandes compétitions en 2002, lors de la Coupe du Monde. L'année suivante, il quitte définitivement sa tenue de footballeur et tourne la page.

En juillet 2008, la Fédération Française de Football nomme Boghossian adjoint du sélectionneur de l'Equipe de France, Raymond Domenech, pour épauler une sélection nationale mal-en-point après l'Euro 2008. Il reste en poste lors de l'arrivée de Laurent Blanc.

PS: Alain Boghossian fait partie la direction technique nationale de la Fédération Française de Football, et est sorti major de sa promotion lors de l'obtention de son Diplôme d'Entraîneur Professionnel. Il n'a pour autant jamais directement entraîné d'effectif professionnel à l'heure actuelle.

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

10 Novembre 2011

Le Divin chauve

ou 'Fabulous Fab' pour les anglais.

Caricature de Fabien Barthez (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Fabien Barthez et lui fait jouer son propre rôle de gardien de but au sein de l'Equipe de France de football pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 37, case 5).

 

Fabien Barthez (1971) est un footballeur français. Jusqu'à 15 ans, il oscille entre le football et le rugby que son père pratiquait. Finalement, c'est Toulouse et le ballon rond qui le récupère. A 20 ans, il tire bénéfice des blessures des titulaires habituels pour prendre place dans les cages du TFC.

Il n'y reste pas longtemps, séduit par l'OM de Tapie. A nouveau, Barthez récupère le poste de titulaire suite à la blessure d'Olmeta. C'est le début de la gloire. Il remporte la première Coupe d'Europe des clubs champions française. Son style agressif, fantasque malgré une décontraction apparente fait des merveilles.

En 1994, Aimé Jacquet l'appelle pour la première fois en Equipe de France. Depuis, il est pratiquement inamovible. Partout où il passe: Monaco et Manchester, le portier français réussit et il accumule les titres de champions auxquels viennent s'ajouter la Coupe du monde 98 et l'Euro 2000. Les bises qu'il recevait sur le crâne sont restées célèbres, tout comme ses nombreuses publicités.

Revenu à Marseille, Barthez est suspendu 6 mois en 2005 pour avoir craché sur un arbitre lors d'un match amical. Il quitte la canebière en 2006, et espère intégrer le Toulouse FC mais ça ne ce fait pas. Du coup, il décide prendre sa retraite mais deux mois plus tard, le FC Nantes, en difficulté, fait appel au champion du monde français pour garder ses buts. Ces prestations sont mitigées, avec de grands arrêts et quelques bourdes. Après la défaite face au Stade rennais malgré deux superbes parades, les derniers espoirs nantais pour le maintien en première division s'évaporent. À la sortie du stade, Fabien est pris à partie par des supporters. Il quitte alors les canaris en prenant définitivement sa retraite avant la fin de saison, ne se sentant plus en sécurité, et préférant mettre à l'abri sa famille.

Depuis, il s'est reconvertit en consultant sportif pour la télé notamment pour TF1 avec évidement Téléfoot et mais aussi Automoto car Fab' est passionné d'automobile et fait des courses sur circuit. On le voit aussi sur LCI en fonction de l'actualité footballistique, et Eurosport dans l'émission Tour d'Europe. Après l'élection de Laurent Blanc au poste de sélectionneur de l'Equipe de France en 2010, Barthez intègre le staff de l'équipe en devenant conseiller technique des gardiens.

Hugo Lloris: "C'est le plus grand gardien de tous les temps en équipe de France. Il a tout gagné avec elle, et il est toujours resté performant. Pour moi c'est forcément un modèle".

Publié par Chelmi à 08:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport

25 Septembre 2011

Tu rames !

Je sais, elle était facile celle-là !

Caricature de Lilian Thuram (Serge Carrère).

Dans Leo Loden - Tome 12 - "Tirs à vu" (Carrère et Arleston, Soleil) Serge Carrère croque Lilian Thuram et lui fait jouer son propre rôle de footballeur au sein de l'Equipe de France pendant la Coupe du monde 1998.
(L'image est tirée de la page 21, case 4).

 

Lilian Thuram (1972) est un footballeur français. Né en Guadeloupe, il gagne la métropole à l'âge de 9 ans. Ses premiers contacts avec le football commencent avec le club local des Portugais de Fontainebleau, puis le Racing Club de Fontainebleau et le FC Melun. Sa carrière professionnelle débute avec l'AS Monaco en 1990.

En 1996, il part jouer en Italie en signant à Parme puis à la Juventus de Turin en 2001. 1998 est, bien entendu, une année phare, qui le rend célèbre grâce à son doublé contre la Croatie en demi-finale de la Coupe du monde et la remise de la Légion d'honneur suite à la victoire de la France. Deux ans plus tard, en 2000, il remporte aussi l'Euro organisé en Belgique et aux Pays-Bas. C'est la dernière compétition où l'association Thuram-Blanc-Desailly-Lizarazu est alignée. Mais la défaite de l'Equipe de France au championnat d'Europe de 2004 le pousse à mettre un terme à sa carrière internationale pour se consacrer à son club, la Juventus. L'année d'après cependant, il est rappelé par le sélectionneur Raymond Domenech et se retrouve sur le terrain en 2006 pour la Coupe du monde en Allemagne.

La même année, il quitte la Juventus de Turin suite aux procès des matches truqués qui secouent le football italien. Il rejoint alors le FC Barcelone. Lors d'une conférence de presse, tenue au Parc des Princes le 1er août 2008, le recordman des sélections en équipe de France annonce sa décision de mettre un terme à sa carrière, à l'âge de 36 ans.

Parallèlement à cette brillante carrière sportive, Lilian Thuram profite de sa notoriété pour faire entendre ses positions politiques en tant que membre du Haut Conseil à l'intégration. Il intervient sur des sujets tels que la constitution européenne, le racisme et l'antisémitisme.

Lilian Thuram: "Si à 45 ans, je suis encore performant, je jouerai en équipe de France".

Publié par Chelmi à 07:00am - Voir les commentaires ()
Avec les catégories : #caricature , #bd-franco-belge , #sport