Pour ce réveillon du 24 décembre 2022, un classique de Noël...

L'étrange Noël de monsieur Jack d'Henry Selick (1993).
L'étrange Noël de monsieur Jack d'Henry Selick (1993).

L'étrange Noël de monsieur Jack selon Marat Mychaels.
Do you Pooh ? de Marat Mychaels et Terry Sala (Couverture bis).

Dans le comics book Do you Pooh ? (Mychaels et Sala • Counterpoint) Marat Mychaels pastiche l'affiche du film L'étrange Noël de monsieur Jack d'Henry Selick sur une des nombreuses couvertures alternatives de sa BD. Ici, Jack Skellington est remplacé par DeadPooh, et son chien fantôme Zéro par Porcinet.

Cette version du one-shot, Do you Pooh ? est intitulé pour l'occasion "Pooh Believers". Cette version est parue le 25 mai de cette année 2022. Il s'agit du quarante-et-unième film d'animation des studios Disney.

 

L'étrange Noël de monsieur Jack est un long métrage d'animation américain réalisé par Henry Selick, et sorti dans les salles obscures le 9 octobre 1993. Il est écrit et produit par Tim Burton.

Jack Skellington (Chris Sarandon VO / Olivier Constantin VF), roi des citrouilles et guide de Halloween-ville, s'ennuie: depuis des siècles, il en a assez de préparer la même fête de Halloween qui revient chaque année, et il rêve de changement. C'est alors qu'il a l'idée de s'emparer de la fête de Noël...

AlloCiné | L'étrange Noël de monsieur Jack

Le procédé d'animation en volume plus connu sous le nom d'animation image-par-image, ou stop motion en anglais, est un procédé à la fois simple, un film entier peut être réalisé avec un simple appareil photo, mais aussi extrêmement laborieux. L'étrange Noël de Monsieur Jack a ainsi demandé environ trois ans de tournage, une minute de film représentant, en moyenne, une semaine de travail. Une des nombreuses difficultés auxquelles l'équipe technique du film a à faire face est, ironiquement, la taille des décors. Afin d'atteindre les marionnettes sans risquer de bouleverser l'arrangement des immenses maquettes, celles-ci sont décomposées en plusieurs éléments facilement séparables. Les marionnettistes peuvent ainsi opérer en toute quiétude.

L'étrange Noël de Monsieur Jack est tiré d'un poème écrit par Tim Burton au début des années 1980. Celui-ci lui est inspiré par la devanture d'un magasin. Burton passe devant au moment où le personnel échange des personnages d'Halloween pour ceux de Noël, combinant un instant les deux mondes. Le réalisateur s'est toutefois également inspiré de films de Noël tels que Comment le Grinch a volé Noël ! et Rudolph le petit renne au nez rouge.

Le personnage de Jack Skellington avait déjà fait une rapide apparition dans Beetlejuice réalisé par Tim Burton en 1989. Le squelette vêtu de noir était présent sur le toit du carrousel sur lequel Beetlejuice apparaît dans la dernière partie du film.

Mélange avoué de Marlene Dietrich et de Lisa Marie, à l'époque égérie de Tim Burton, le personnage de Sally a été doublé par la chanteuse Nina Hagen dans la version germanophone du film.

Compositeur attitré de Tim Burton et donc de la bande originale de L'étrange Noël de monsieur Jack, Danny Elfman a par ailleurs prêté sa voix à trois personnages du film: Jack lorsqu'il chante, l'un des trois enfants nommé Barrel et le clown.

Film d'animation hors pair ayant bercé toute une génération, L'étrange Noël de Monsieur Jack reste encore aujourd'hui un réel chef-d'œuvre du stop-motion et une comédie musicale sombre et dantesque.

PS: Joyeux Noël à tous !

Retour à l'accueil